Trésor Makunda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trésor Makunda
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, 400 m, Athlétisme
Nationalité Franço-congolais
Naissance (35 ans)
Lieu Kinshasa (République Démocratique du Congo)
Palmarès
Jeux paralympiques - 1 3
Championnats du monde 1 - 1
Championnats d'Europe 2 3 -

Trésor Makunda, Trésor Gauthier Makunda, né le à Kinshasa (République Démocratique du Congo), est un sprinter handisport (catégorie T11[1]) franco-congolais.

Biographie[2][modifier | modifier le code]

À 3 ans, on lui diagnostique une cataracte, malgré les soins apportés ses yeux s’infectent. En 1989, sa mère décide de le faire soigner en France, malheureusement les médecins ne parviennent pas à arrêter sa rétinopathie qui s’était déclarée suite à l’infection[3].

Trésor perd sa mère à l’âge de 12 ans, c’est à ce moment-là qu’il commence la pratique du sport. Il intègre par la suite une structure qui concilie entraînements sportifs et études.

C’est à l’âge de 18 ans qu’il découvre l’athlétisme handisport grâce à son entraîneur Jean-Philippe Valery. Il y rencontre alors Aladji Ba, athlète handisport qui influencera la suite de son parcours. Il gagne par la suite plusieurs titres de champion de France.

À 19 ans Trésor Makunda est sélectionné en équipe de France pour les Championnats du monde 2002 à Lille, mais il n’obtient pas sa naturalisation à temps et il ne peut pas participer à la compétition.

Une fois sa naturalisation obtenue il est sélectionné pour les Jeux paralympiques de 2004 d’Athènes où il remporte une médaille d’argent sur 100 mètres pour sa première compétition internationale.

Sa carrière est marquée par un grand nombre de médailles, il est notamment Champion d’Europe sur 100m en 2005 puis sur 200 mètres en 2009 et Champion de monde sur 100 mètres en 2006. Il comptabilise quatre médailles paralympiques (une médaille d’argent et trois médailles de bronze) lors de ses quatre participations : en plus de l'argent d'Athènes, il remporte deux médailles de bronze lors des Jeux paralympiques à Pékin sur le 100 mètres[4] et le relais 4×100 m, avec Pasquale Gallo, Stéphane Bozzolo et Ronan Pallier[5], et le bronze des Jeux paralympiques à Londres sur 400 mètres[6].

Carrière extra-sportive[modifier | modifier le code]

En parallèle à son activité de sportif, il intègre le dispositif Athlètes SNCF en en tant qu’Ambassadeur Direction des Situations Sensibles à la Direction des Services[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international[8]
Année Compétition Lieu Place Épreuve
2004 Jeux paralympiques Athènes 2e 100 m
2005 Championnats d'Europe Espoo 1er 100 m
2e 200 m
2006 Championnats du monde Assen 1er 100 m
2008 Jeux paralympiques Pékin 3e 100 m
3e 4×100 m
2009 Championnats d'Europe 2e 100 m
1er 200 m
2012 Jeux paralympiques Londres 3e 400 m
2013 Championnats du monde Lyon 3e 4×100 m
2013 Championnats d'Europe Swansea 2e 4×100 m

Records[modifier | modifier le code]

Trésor Makunda détient le record d’Europe du 400m en salle[9]

Distinctions[modifier | modifier le code]

En , il est fait chevalier de l'Ordre national du Mérite[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En athlétisme handisport, la catégorie T11 correspond à un coureur (lettre T) non-voyants (11).
  2. « Mon Histoire », sur tresor-makunda.e-monsite.com (consulté le 8 novembre 2018)
  3. Gilles Tournoux, « Athlétisme handisport : Makunda, la vie comme un Trésor », leparisien.fr,‎ (lire en ligne).
  4. Marie Wielfaert, « ne journée argentée », sur sport24.lefigaro.fr, .
  5. « Jeux paralympiques. Encore de l'or pour El'Hannouni », sur ladepeche.fr, .
  6. R.B., « Makunda, drôle de bronze », sur lequipe.fr, .
  7. « Trésor Makunda », sur SNCF (consulté le 8 novembre 2018)
  8. « Site officiel de Tresor Makunda », sur tresor-makunda.e-monsite.com (consulté le 8 novembre 2018).
  9. « TRESOR GAUTIER MAKUNDA - France - 100m/200m/400m/4x100m T11 », sur www.athletesmondiaux.com (consulté le 8 novembre 2018)
  10. Décret du 14 novembre 2008 portant promotion et nomination.

Liens externes[modifier | modifier le code]