Trégueux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trégueux
Église et Mairie
Église et Mairie
Blason de Trégueux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Canton Trégueux
Intercommunalité Saint-Brieuc Agglomération
Maire
Mandat
Christine Métois
2014 - 2020
Code postal 22950
Code commune 22360
Démographie
Gentilé Trégueusien, Trégueusienne
Population
municipale
8 044 hab. (2012)
Densité 552 hab./km2
Population
aire urbaine
170 779 hab.
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 29″ N 2° 44′ 11″ O / 48.4913888889, -2.7363888888948° 29′ 29″ Nord 2° 44′ 11″ Ouest / 48.4913888889, -2.73638888889
Altitude 120 m (min. : 20 m) (max. : 170 m)
Superficie 14,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Trégueux

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Trégueux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Trégueux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Trégueux
Liens
Site web Site officiel de la ville

Trégueux [tʁegø] (Tregaeg en breton) est une commune française située près de Saint-Brieuc dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gaule romaine[modifier | modifier le code]

Des fouilles archéologiques entreprises en 2008 attestent de l'occupation gauloise puis gallo-romaine du site de Trégueux [1].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

À la fin Ve siècle, suite à l'effondrement de l'empire romain d'occident et à l'arrivée des migrants bretons, Trégueux portait le nom de Tre-Guethenoc du nom de Guethenoc, fils de Fracan, deux bretons ayant également laissé leur nom dans les communes de Langueux (Lan-Guethenoc) et Ploufragan (Plou-Fracan).

L’appellation évolue en Treguehoc (attesté en 1129), Treguiec (1369), Treguieux (1480), Tregueust (1536) pour devenir Trégueux (XVIIIe siècle).

Héraldique & Toponymie[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Tiercé en fasce : au premier d’azur aux deux quintefeuilles d’or, au deuxième d’hermine plain, au troisième de gueules à la quintefeuille aussi d’or.


Le nom en breton de la commune est Tregaeg.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Hillion
Ploufragan Saint-Brieuc Langueux
Ploufragan Hillion Yffiniac
Saint-Julien Plédran Yffiniac

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Trégueux est pratiquement identique de celui de la ville de Saint-Brieuc. Voir : Climat Saint-Brieuc.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Carte de la commune

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1947 1995 Marcel Rault    
1995 2014 Jean Basset PS Retraité
2014   Christine Métois DVG  
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Trégueux sont les trégueusiennes et les trégueusiens.

En 2012, la commune comptait 8 044 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
948 934 1 017 1 188 1 230 1 345 1 334 1 350 1 278
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 309 1 355 1 355 1 323 1 339 1 282 1 306 1 320 1 233
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 242 1 202 1 225 1 165 1 141 1 142 1 209 1 273 1 351
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
1 734 2 182 4 704 6 537 6 970 6 581 6 874 7 204 7 926
2012 - - - - - - - -
8 044 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Tout à nord de la ville, ce situe la plus grande zone commerciale du département, principalement située dans la ville de Langueux.

Transports[modifier | modifier le code]

Trégueux est relié au reste de l'agglomération grâce aux lignes C, 70, 110 et 120 des Transports urbains briochins (TUB).

Culture locale, patrimoine et tourisme[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre
Wikivoyage-logo.svg

Pour toutes informations concernant la culture et le tourisme de la commune : article sur Wikivoyage.
Monuments principaux de la commune :

  • Manoir de Gué lambert :
  • Église Saint-Pierre : elle fut construite par Messieurs Renouard et Pignorel. Elle fut achevée en 1882.

Langue bretonne[modifier | modifier le code]

  • À la rentrée 2007, 3,1 % des enfants de la commune étaient inscrits dans le primaire bilingue[4].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références

  1. « Archéologie. Un important site gaulois découvert à Trégueux », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2012.
  4. Ofis ar Brezhoneg: Enseignement bilingue

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :