Townes Van Zandt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Zandt.
Townes Van Zandt
Description de cette image, également commentée ci-après
Concert au "Kult" à Niederstetten, en Allemagne, le
Informations générales
Nom de naissance Townes Van Zandt
Naissance
Fort Worth - Texas-États-Unis
Décès
Nashville - Tennessee-États-Unis
Genre musical Country, folk
Instruments Guitare
Années actives 1968 - 1997
Site officiel Townes Van Zandt

Townes Van Zandt (7 mars 1944 à Fort Worth Texas - 1er janvier 1997 à Nashville Tennessee) est un chanteur, auteur et compositeur américain de musique country et folk, ami proche de Guy Clark et David Olney, découvert dans un bar de Houston par Mickey Newbury. En dépit d'un grand succès critique et de l'admiration que lui portèrent les milieux musicaux country et folk, son succès public fut limité, notamment en raison de son style vocal inhabituel et de ses troubles du comportement. Certaines de ses chansons, comme Pancho and Lefty, If I Needed You, To Live Is To Fly ou Kathleen (reprise en une version longue par les Tindersticks), souvent considérée comme son chef-d’œuvre, sont devenues des standards de la musique country ou folk et ont été souvent reprises.

Début[modifier | modifier le code]

Fils d'une grande famille texane, il doit son nom au comté de Van Zandt qui porte le nom de son arrière-arrière-grand-père. Il est d'ascendance hollandaise.Townes (son prénom donc) était le nom de son arrière-grand-père John Charles Townes, professeur de droit et juge. Il a longtemps vécu dans une vieille caravane de Clarksville, dans la banlieue d'Austin, Texas, un ancien quartier d'esclaves affranchis. Il n'y faisait guère que boire et jouer aux cartes et aux dés : c'est dans des circonstances de jeux qu'il rencontra sa seconde femme. Townes n'aura pas eu une vie très heureuse : alcoolique, et vivant dans la hantise de la mort, il se droguait et consommait aussi bien du sirop contre la toux que de l'héroïne (Delta Momma Blues est une allusion au sirop Robitussin DM, Waiting Around to Die contient une référence explicite à la codéine, Kathleen est une allégorie de l'héroïne autant qu'une invitation au suicide).

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Fortement influencé par Lightnin' Hopkins et les premiers disques de Bob Dylan, il se met à la Folk et à composer des chansons mêlant humour noir et désespoir criant. Sa carrière discographique commence en 1968, quand Mickey Newbury, qui l'a vu sur scène à Houston, l’emmène à Nashville signer un contrat avec la firme Poppy. Le 1er album issu de cette collaboration sort la même année, For The Sake Of The Song, qui marque le début de cinq albums en neuf années prolifiques sur le même label. Ses chansons les plus connues deviendront des standards de la folk reprises encore aujourd'hui. Bien que vivant dans un chalet sans plomberie ni électricité, il préférait jouer dans des petits bars devant 50 personnes plutôt que de remplir des salles de concert. Lorsque le succès vint frapper à sa porte, il préféra y renoncer, haussera les épaules et continuera à se consacrer à ses passe-temps favoris : sa guitare folk, le whisky et un peu de drogue. Au long de sa carrière solo, on compte une dizaine d'album studio dont le succès resta limité (notamment à cause de leur non-médiatisation).

Sa fin[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (décembre 2016). Découvrez comment la « wikifier ».

Van Zandt a continué à écrire dans les années 1990, bien que sa production a sensiblement ralenti et que le temps passait. Il avait connu une certaine sobriété au début des années 1990, mais fut dépendant à alcool durant les dernières années de sa vie. 

En 1994 , il a été admis à l'hôpital pour une désintoxication. 

Au début de 1996, il a été contacté par Sonic Youth de Steve Shelley, qui a informé Van Zandt qu'il était intéressé par l'enregistrement et souhaitait sortir un album pour lui sur le groupe Ecstatic Peace label, financé par Geffen[32] Van Zandt a accepté, et des sessions ont été programmées pour commencer à Memphis à la fin de décembre de cette même année. Aux alentours du 19 décembre, Van Zandt est tombé dans les escaliers en béton à l'extérieur de sa maison, se blessant gravement à la hanche. [30] [33] Après avoir couché dehors pendant une heure, il se traîna à l'intérieur et a appelé son ex-femme Jeanene, qui ont envoyé leur amis Royann et Jim Calvin pour l'aider. Après s'être brisé la hanche en tombant, Townes fut transporté à l'hôpital de Nashville, où il a été opéré et renvoyé chez lui. Townes avait demandé aux médecins de ne pas tenter de le réanimer si l'opération tournait mal, et contre l'avis médical, il est rentré chez lui le 1er janvier 1997, quelques heures après avoir quitté le bloc opératoire.

Déterminé à finir l'album qu'il avait prévu d'enregistrer avec Shelley et Two Dollar Guitar, Van Zandt est arrivé au studio Memphis, poussé dans un fauteuil roulant par le gestionnaire de route Harold Eggers. Shelley a annulé les sessions en raison du comportement et de l'ivresse erratique de l'auteur - compositeur. Van Zandt a finalement accepté l'hospitalisation, mais pas avant de retourner à Nashville. Au moment où il avait consenti à recevoir des soins médicaux, huit jours se sont écoulés depuis la blessure. [30] Le 31 décembre, les rayons X ont révélé que Van Zandt avait une fracture à la hanche, et plusieurs chirurgies correctives ont été effectuées. [34] 

Au moment où Van Zandt a été extrait de l'hôpital le lendemain matin, il avait commencé à montrer des signes de delirium tremens[30] Jeanene se précipita vers sa voiture, où elle lui a donné une flasque de vodka pour conjurer le délire de retrait. Plus tard, elle compta que, après le retour à son domicile à Smyrne, il était devenu «lucide, dans une vraie bonne humeur, appelant ses amis sur le téléphone." [30] 

Alors que Jeanene était au téléphone avec Susanna Clark, leur fils Will avait remarqué que Townes avait cessé de respirer et a alerté sa mère, qui a tenté d'effectuer la RCR , "crier son nom entre les respirations». [30] Townes Van Zandt meurt dans les premières heures du matin le 1er janvier 1997, à l'âge de 52 ans. Townes est décédé dans son lit, d'une crise cardiaque provoquée par un mélange involontaire de deux antihistaminiques, le stress de l'opération et l'affaiblissement de son organisme par l'alcool.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • For the Sake of the Song - 1968
  • Our Mother the Mountain - 1969
  • Townes Van Zandt - 1969
  • Delta Momma Blues - 1971
  • High, Low and in Between - 1972
  • The Late Great Townes Van Zandt - 1972
  • Live at the Old Quarter, Houston, Texas - 1977 (enregistré en 1973)
  • Flyin' Shoes - 1978
  • Live and Obscure - 1987 (enregistré à Nashville en avril 1985]
  • At My Window - 1987
  • Rain on a Conga Drum: Live in Berlin - 1991 (enregistré en 1990)
  • Roadsongs - 1993
  • The Nashville Sessions - 1993 (enregistrements studio de 1974)
  • Rear View Mirror - 1993 (enregistrement public à Oklahoma en 1979)
  • No Deeper Blue - 1994
  • Abnormal - 1996, réédition 1998 avec trois nouvelles chansons
  • The Highway Kind - 1997
  • Documentary - 1997 (réédition américaine sous le titre de Last Rights)
  • In Pain - 1999 (enregistrements publics entre 1994 et 1996)
  • A Far Cry from Dead - 1999
  • Together at the Bluebird Café avec Guy Clark et Steve Earle - 2001 (enregistrement public en 1995)
  • Texas Rain: The Texas Hill Country Recordings - 2001 avec notamment Willie Nelson, Emmylou Harris.
  • Live at McCabe's - 2001 (enregistrement public en 1995)
  • A Gentle Evening with Townes Van Zandt - 2002 (enregistrement public à New York en 1969)
  • Absolutely Nothing - 2002 (enregistrements publics entre 1994 et 1996)
  • Acoustic Blue - 2003 (enregistrements publics entre 1994 et 1996)
  • In the Beginning - 2003 (enregistrements inédits de 1967)
  • Live at the Jester Lounge, Houston, Texas, 1966 - 2004
  • Rear View Mirror, Volume 2 - 2004 (enregistrements publics de 1978/79)
  • Houston 1988: A Private Concert, DVD and CD - DVD 2004, CD 2005
  • Live at Union Chapel, London, England - 2005 (enregistrement public en avril 1994)


Liens externes et sources[modifier | modifier le code]