Toutabo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Toutabo
logo de Toutabo

Création Fevrier 2005
Dates clés 2008 : entrée en bourse
Forme juridique Société Anonyme
Action Euronext : MLABO
Slogan Lisez Plus, Payer Moins
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Jean-Frédéric LAMBERT - PDG
Activité Collecteur d'abonnement presse
Site web toutabo.com

Chiffre d’affaires € 12 433 000 (2017)

Toutabo est une société spécialisée dans la collecte d'abonnements presse.

La société négocie des tarifs préférentiels avec des éditeurs de presse. Elle diffuse ensuite ces offres auprès des entreprises et de leurs comités d'entreprise, au travers de partenariats diversifiés, et également au travers de son site Web, soit en direct, soit par le biais de ses différents sites en marque blanche. Le consommateur peut ainsi obtenir jusqu'à 83 % de remise sur les prix constatés en kiosque.

Toutabo permet aux éditeurs de mutualiser les coûts de recrutement d'abonnés. Les éditeurs réduisent ainsi de façon non négligeable les frais de commercialisation de leurs magazines, en s'assurant un lectorat durable. En effet, les coûts de recrutement sont sensiblement inférieurs, de l'ordre de 30 à 40 %.

La société Toutabo a axé son développement sur la diffusion d'abonnements par le biais de son site internet (40 % du chiffre d'affaires), de ses partenariats (30 % du chiffre d'affaires) et de ses commerciaux (30 % du chiffre d'affaires). Elle a réalisé près de 12.4 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2017. Elle est inscrite sur Euronext Access Paris depuis le . Elle est inscrite auprès du Conseil Supérieur des Messageries de presse.

Historique[modifier | modifier le code]

Toutabo a été créée en février 2005 par Jean-Frédéric Lambert, David Chouraqui et Christine Cayla. En Juillet de la même année, la société a lancé une première version de son site internet, avec 60 titres de presse.

L'année suivante, Franck Chauveau, ancien directeur commercial d'Info-Presse, a rejoint Toutabo en tant que directeur associé chargé du marketing. Avec son arrivée, une deuxième version du site Internet a été lancée, avec un catalogue comportant désormais 300 titres de presse[1].

En Juin 2008, Toutabo a levé 1,1 million d'euros en bourse, et a inscrit son titre sur Euronext Paris.

Suite à l'acquisition d'Inter-Magazines (voir plus loin), en juin 2012, la société a lancé une nouvelle version de son offre « Presse à la carte » en partenariat avec les principaux éditeurs de presse.

En septembre 2012, afin d'accentuer le changement de positionnement et les nouvelles offres, la société procède à une refonte majeur du site Toutabo, appuyée par une campagne de communication grands médias [2],[3].

Dans le cadre d'un litige initié en décembre 2012 par la société Lekiosque.fr (qui exploite le nom de domaine "Lekiosk"), la Cour d'Appel de Paris, en Mars 2017, a donné raison à la société Toutabo contre Lekiosk et a validé l'antériorité et la disctinctivité de la marque "Monkiosque" acheté par Toutabo en 2007[4].

Acquisitions[modifier | modifier le code]

La société s'est développée en procédant à 4 acquisitions au cours de son histoire. Ces acquisitions lui ont permis de développer des segments d'activité différents de ceux de son métier d'origine et d'acquérir des savoir-faire.

En 2007, acquisition du site monkiosque.fr consacré à la lecture en ligne de presse numérique.

Septembre 2008, Toutabo acquisition du site pressedefrance.com, pionnier de la vente de presse sur Internet.

Décembre 2010, acquisition de la société Inter-Magazines, acteur historique de la collecte d'abonnements presse et du marketing de fidélisation. Inter-Magazines avait réalisée 3.6 millions d'euros de volume d'affaires en 2009 et € 160 000 de résultat d'exploitation.

Décembre 2013, fusion absorption d'Inter-Magazines[5].

Juillet 2015, acquisition auprès du GIE ePresse Premium de ePresse.

Partenariats[modifier | modifier le code]

Afin d'accélérer la diffusion de son offre de presse, Toutabo a négocié des partenariats avec des sociétés aux domaines d'activités diversifiées.

Deux types de partenariats permettent à ces sociétés de fidéliser leurs clients :

Les partenariats hors ligne comptent notamment : Groupe Chèque déjeuner, Cofinoga, American Express, LCL, Décathlon

Les partenariats en ligne : Club Diamant, Dejeunissime, tous les sites de cash back, comparateurs de prix, plateforme d'affiliation et Orange pour l'offre ePresse[6].

En Décembre 2009, accord de distribution avec le groupe Mondadori France. Dans le cadre de cet accord, Toutabo a obtenu la distribution à l'abonnement les titres du groupe Mondadori à travers ses différents canaux de distribution, notamment ses sites internet Toutabo.com et Pressedefrance.com, ses partenariats (Chèques Déjeuner, Primoloisirs…) et par sa force de vente directe. Le catalogue distribué comprend des magazines phares tels : Closer (magazine), Auto Plus, Science et Vie et Science et Vie Junior, Modes et travaux, Top Santé, etc.[7].

Décembre 2014, signature d'un partenariat stratégique avec LaSer Cofinoga[8].

Août 2015, Orange (entreprise) renonce à son offre Read&Go et signe un partenariat avec Toutabo[9]

Juin 2016, signature d'un partenariat avec SFR de distribution d'une partie du catalogue d'ePresse sur SFR Presse[10] .

Entre les sites affiliés et les partenariats directs, Toutabo compte plus de 3000 sites partenaires en 2017.

Originalité de l'offre[modifier | modifier le code]

Dès sa création, Toutabo a porté ses efforts sur l'originalité de sa démarche marketing[11].

Avant 2000, l'offre presse par abonnement était diffusée de manière éparse sur Internet. L'offre Toutabo a été une des premières à utiliser tous les canaux de diffusion internet existants (référencement dans les moteurs de recherche, plateforme d'affiliation, e-mailing).

Toutabo a principalement cherché à promouvoir son offre par des canaux segmentés (site de sport, site pour les parents...). Avec plus de 950 titres en catalogue, la société peut ainsi proposer des magazines pour tous les goûts et pour tous les budgets. En février 2011, l'offre Toutabo s'est enrichie d'une nouvelle formule d'abonnement : l'abonnement à durée libre à paiement mensuel.

L'offre produits est déclinée en 4 catalogues : « Toutabo », un catalogue général de vente d’abonnement intégrant l’offre grand public et l’offre professionnel, « Abonnement Magazine », un catalogue général de plus de 750 titres disponibles à l’abonnement, « Abonnement Presse », un catalogue de vente au numéro comprenant plus de 4 000 titres de l’ensemble de la presse Française, « Abonnement Enfant », un catalogue spécifiquement destiné aux enfants avec plus d’une centaine de titres disponibles à l’abonnement.

Les noms des catalogues sont des marques déposées auprès de l'INPI[12].

Toutabo est un des créateurs du concept d'abonnement cadeau, "Le cadeau qui dure toute l'année", concept déposé sous forme de marque auprès de l'INPI en 2011. La société réalise jusqu'à 50 % du chiffre d'affaires sur ce produit [13].

Pour que l'internaute puisse découvrir des titres difficiles à trouver en kiosque, Toutabo a négocié un accord avec une société de diffusion de presse qui lui permet de vendre plus de 5 000 titres de presse au numéro sur son site internet. L'équipe Toutabo, en liaison avec la société Netcom, scanne les couvertures et les sommaires de la presse tous les jours afin d'offrir une forme de revue de presse en ligne à jour quotidiennement.

Presse numérique[modifier | modifier le code]

Toutabo a débuté son activité de distribution de presse en format numérique en 2007, avec l'acquisition du site monkiosque.fr consacré à la lecture en ligne de presse numérique. Pour compléter son offre et permettre aux internautes de découvrir la presse en ligne, la société a acquis cette technologie de presse numérique développée par la défunte société Cyber Press Publishing. L'activité Monkiosque.fr / Monkiosque.net a été lancée en même temps que l'activité de presse numérique du groupe Lagardère.

Toutabo a utilisé cette technologie pour développé un site permettant la lecture en ligne de magazines sans avoir à télécharger ou installer un logiciel de lecture sur son ordinateur[14].

A son lancement, le site Monkiosque.fr proposait plus de 60 titres en format numérique dont :Le Nouvel Observateur, Challenges, Technikart, Go English, etc.

Pour familiariser le public avec cette méthode de lecture, en Août 2009, Toutabo, avec l’assistance de la société NETCOM, a mis en place sur ses sites Internet un système de feuilleteur numérique. La technologie déployée permettait à l’internaute de feuilleter gratuitement la plupart des magazines proposés à l’abonnement ou vendus au numéro comme s’il le faisait dans un kiosque. Toutefois, afin de préserver les contenus des magazines et protéger les droits d’auteurs, les magazines n'étaient consultables qu’en format réduit et n'étaient pas téléchargeables. L’internaute pouvait ainsi découvrir un grand nombre de magazines de presse avant de se livrer à son acte d’achat[15].

En Février 2010, une nouvelle version du site monkiosque.fr / monkiosque.net est lancée. Elle est compatible avec la tablette iPad d'Apple. La version iPhone du site www.toutabo.com est lancée en même temps.

Juin 2011, lancement d'une nouvelle version du site « monkiosque » intégrant plus de 500 titres en version numérique.

Juillet 2015, acquisition auprès du GIE ePresse Premium de ePresse, le site de distribution de la presse et magazines en format digital créé en 2010 par les principaux groupes de presse français (Les Échos, Le Figaro, L'équipe, Roularta et Libération) [16].

Le site et les applications ePresse disposent d'une offre de près de 500 titres dont les 80 premiers titres de l'OJD.

L'activité numérique prend son essor en Octobre 2017. La société dispose d'un catalogue de plus de 850 titres, dont l'essentiel de la PHR et PQR et lance d'une offre de lecture illimitée sur ePresse avec plus de 300 titres des presse et magazines en partenariat avec le groupe Orange[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Médias / Presse - Communiqués de presse
  2. Le kiosque en ligne Toutabo fait peau neuve - Stratégies
  3. Toutabo - kiosque en ligne Toutabo.com, "Lisez plus, payez moins" - septembre 2012 - Stratégies
  4. « TOUTABO gagne son procès contre Lekiosk | Euronext », sur www.euronext.com (consulté le 3 mars 2017)
  5. Info Bourse et Actualité Financière - Boursorama
  6. ARIASE, « Presse numérique : Orange lâche Read & Go pour ePresse - Ariase.com », sur www.ariase.com (consulté le 7 mai 2016)
  7. Toutabo : accord de distribution avec Mondadori France
  8. « Toutabo signe avec Laser Cofinoga », sur www.boursier.com, (consulté le 16 décembre 2014)
  9. ARIASE, « Presse numérique : Orange lâche Read & Go pour ePresse - Ariase.com », sur www.ariase.com (consulté le 3 juillet 2018)
  10. ARIASE, « Accord de partenariat entre Toutabo et Altice pour la distribution d'ePresse chez SFR - Ariase.com », sur www.ariase.com (consulté le 30 juin 2016)
  11. http://www.euroland-finance.com/analyses/clients/087/2008-06-25_09_00_Etude_sectorielle_Internet_25_06_2008.pdf Étude Euroland Finance
  12. http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_societes.phtml?num=856574bc0b6cd7ce0655868cc9bf6ded&org=1rPMLABO Annonce l'évolution de l'offre Toutabo
  13. « INPI – Service de recherche marques », sur bases-marques.inpi.fr (consulté le 3 juillet 2018)
  14. http://www.categorynet.com/v2/communiques-de-presse/medias%10presse/toutabo-acquiert-le-site-monkiosque.fr-2007080448932/ Le Site Monkiosque.com
  15. Toutabo : annonce la mise en place d'un feuilletage numérique en ligne
  16. « Epresse, le gros lot de Toutabo - AUTOUR DE LA PRESSE/PRESTATAIRES @ PresseNews », sur www.pressenews.fr (consulté le 15 octobre 2015)
  17. « Orange : 6 mois d’accès à des milliers de magazines, journaux et BD pour les abonnés », Presse-Citron,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]