Tout ce que le ciel permet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tout ce que le ciel permet
Description de cette image, également commentée ci-après

Rock Hudson et Jane Wyman

Titre original All That Heaven Allows
Réalisation Douglas Sirk
Scénario Histoire :
Edna Lee
Harry Lee
adaptation :
Peg Fenwick
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Mélodrame
Durée 89 min.
Sortie 1955

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tout ce que le ciel permet (All That Heaven Allows) est un film américain réalisé par Douglas Sirk en 1955.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeune et jolie veuve avec deux grands enfants, Cary Scott mène une vie terne dans une maison cossue d'une charmante petite ville de la côte Est. Ses amis, ses enfants voudraient lui faire épouser un homme de son âge et de sa condition, mais son cœur la pousse vers le fils de son jardinier qui monte une pépinière, il est bien plus jeune qu'elle et souhaite l'épouser. Les différences d'âge, de milieu social, l'égoïsme et le conformisme des enfants, l'intolérance de la bonne société auront un temps raison de cet amour, enfermant ainsi Cary dans une prison sans âme.

Variations[modifier | modifier le code]

Le film a donné lieu a deux variations célèbres : Tous les autres s'appellent Ali de Rainer Werner Fassbinder et Loin du paradis de Todd Haynes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]