Toussaint Ambrosini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toussaint Ambrosini
Fonctions
Député 1930-1936
Gouvernement Troisième République
Groupe politique SFIO
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 66 ans)
Résidence Bouches-du-Rhône

Toussaint Ambrosini est un homme politique socialiste français né le et mort le , à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.

Conseiller général, il se présente au nom du parti socialiste SFIO à une élection législative partielle organisée en 1930 à la suite du décès d'un député. Largement élu, puis réélu en 1932, il appartient à plusieurs commissions, notamment celles des douanes, des conventions commerciales, de la marine marchande et de la marine militaire.

En 1936 en revanche, il est battu par le candidat du Parti communiste français, le futur maire de Marseille Jean Cristofol.

Également conseiller municipal de Marseille, il est nommé par le maire Henri Tasso, socialiste comme lui, deuxième adjoint au maire, chargé des abattoirs et des sapeurs-pompiers. À ce titre, il est en première ligne dans la polémique qui fait suite au funeste incendie des Nouvelles Galeries survenue sur la Canebière en 1938, et à la suite duquel l'administration municipale est mise sous tutelle préfectorale.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Toussaint Ambrosini », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]