Tous Illicites Production

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tous Illicites Productions
Fondation 2002
Fondateur LIM, R.A.T (Rien à Tegra)
Maison de disques Sony Music France
Genre Hip-hop, rap français, raï
Pays d'origine Drapeau de la France France
Site web piratesreconnaitpirates.fr

Tous Illicites Production, ou Tous illicites Prod, est un label discographique indépendant de hip-hop français, fondé par LIM et R.A.T (Rien à Tegra) en 2002. LIM signe et publie ses albums sur Tous Illicites Production[1].

Le label regroupe des artistes tels que LIM, R.A.T, Boulox Force, Cens Nino, Zeler, Aty.k, La Banlieue, Neoklash, Karl'1, Les Généros (Ismail & Salem), Fantom, Dam 16, Moha, Furax, Big Boss, Denver, Kayzer, Anachronik et Samira, la plupart d'entre eux viennent du département des Hauts-de-Seine (Boulogne-Billancourt). Le label est distribué par Sony Music France[2]

Histoire[modifier | modifier le code]

LIM participe un temps à la chanson Animals pour l’album Temps mort de Booba et à la compilation du label 45 Scientific avec le morceau Tous illicites, publié en 2002. Il décide de monter avec Roufa (Rien A Tégra) sa propre structure appelée Tous Illicites Prod, avec laquelle il réalise les mixtapes Violences urbaines en 2002, Double violences urbaines en 2004 et Triple violences urbaines en 2006[3].

En 2010, Lim publie la compilation Tous illicite raï, axé sur le raï[4]. Lors d'un entretien en 2014, LIM confie le bilan de son label : « [...] Mais ça va là on est bien, on est content de ce qu'on a fait, on ne peut être que fier. On n'est pas à plaindre. Si on se plaint c'est juste de nos conditions de vie, de la manière avec laquelle on est traité et considéré aux yeux de la société. Tu resteras qu'un banlieusard. Si tu sors un bolide t'es soit rappeur, soit dealer, soit footballeur[5]. »

En 2015, après la sortie de l'album Violences urbaines 4, LIM revient avec un maxi intitulé Le Maxi pirate disponible depuis le , et crée son site avec un de ses amis appelé Taliban. En 2016, LIM décide de continuer son album Pirates (2 volumes) qui paraîtra le .

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Mo'vez Lang - Héritiers de la rue
  • 2002 : LIM - Violences Urbaines
  • 2003 : Mo'vez Lang - Original Street tape
  • 2004 : LIM - Double violences Urbaines
  • 2005 : LIM - Enfant du ghetto
  • 2005 : LIM et Alibi Montana - Rue
  • 2005 : Neoklash - Encore Une Dose
  • 2005 : Neoklash - Net Tape Freestyle inédits
  • 2006 : LIM - Triple Violences Urbaines
  • 2007 : LIM - Délinquant
  • 2007 : LIM - Délinquant (Le Maxi)
  • 2008 : Mo'vez Lang - Associés à vie
  • 2008 : Rap O Féminin
  • 2008 : Rap O Féminin Maxi
  • 2008 : Karl'1 - Militant
  • 2009 : Neoklash - Cotorap
  • 2009 : LIM et Zeler - Évolution urbaine
  • 2010 : LIM - Voyoucratie
  • 2010 : 45 Tero Rho - Le temps du changement
  • 2010 : LIM et RAT - Illicite Raï
  • 2010 : LIM et MEIDAY - Combinaison dangereuse
  • 2013 : LIM et Alibi Montana - Rue 2
  • 2014 : LIM - Quadruple Violence Urbaine
  • 2015 : LIM - Pirates (Le Maxi)
  • 2016 : LIM - Pirates

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LIM un artiste marquant de la culture hip hop de France », sur fuckingwithmusic, (consulté le 2 mai 2016).
  2. « Interview LIM – Violences Urbaines 4 », sur lebonson.org, (consulté le 30 mai 2016), p. LIM : Tous Illicites, c’est le label qui produit tout et ramène le produit fini à une structure, qui est Sony Music, qui distribue et nous donne la force pour pouvoir faire les choses..
  3. « LIM - Biographie », sur hotnewrap.net (consulté le 30 mai 2016).
  4. « LIM: Nouvel album avec Meiday! », sur booska-p, (consulté le 30 mai 2016).
  5. Yérim Sar, « LIM s'en bat toujours les couilles », sur Vice Mag, (consulté le 30 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]