Tours Speedway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tours Speedway
Tours Speedway
Caractéristiques générales
Lieu Tours, Drapeau de la France France
Coordonnées 47° 22′ 41″ nord, 0° 43′ 29″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tours Speedway

Géolocalisation sur la carte : Tours

(Voir situation sur carte : Tours)
Tours Speedway
Événements
NASCAR Whelen Euro Series
Dimensions
Nombre de virages 4
Longueur 800 mètres
Largeur max. 20 mètres
Inclinaison 9°(virage), 0°(lignes droites)

Tours Speedway est un circuit automobile en ovale (en forme de D) long de 600 mètres créé à l'été 2012 sur le site du Parc des expositions de la ville de Tours, en Indre-et-Loire, France. Sa piste de 20 mètres de large, validée par la Fédération française du sport automobile (FFSA), est bordée par 160 murs semblables à ceux utilisés par la F1 sur les circuits urbains.

Pour la première fois en Europe, la ville de Tours est le théâtre les 7 et 8 juillet 2012, d'une épreuve de course automobile disputée sur un ovale et officiellement reconnue par la FIA d'une part, et d'autre part affiliée à la NASCAR, discipline de sport automobile la plus populaire aux États-Unis.

À l'instar de la prestigieuse compétition américaine Daytona 500, un championnat européen est né en 2009 : le championnat Racecar Euro Series qui devient officiellement un championnat NASCAR en 2012 (Euro Racecar NASCAR Touring Series)

Il s'agit d'une course de bolides équipés de V8 développant 450 ch et spécialement adaptés pour la course : Ford Mustang, Chevrolet Camaro, Chevrolet Monte Carlo, Dodge Challenger, Dodge Charger ou encore Ford Fusion.

Pour la première fois au monde en 2012, s'est disputée à cette occasion une course de type NASCAR sur un ovale humide, à cause des conditions météorologiques. Jamais en effet, une course NASCAR aux États-Unis ne s'est courue sous la pluie.

Les courses se déroulent dans le cadre de l'American Tours Festival.

En 2017, pour la première fois depuis l'inauguration du circuit, le championnat européen de NASCAR ne passe pas sur ce circuit, au bonheur de plusieurs militants et conseillers municipaux écologistes[1].

En 2018, la course fait son retour au calendrier.

Palmarès[modifier | modifier le code]

NASCAR Whelen Euro Series[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Course Vainqueur Équipe Voiture
2012 Elite Course 1 Drapeau : États-Unis Ben Kennedy Drapeau : France TFT - Whelen Drapeau : États-Unis Chevrolet Camaro
Course 2 Drapeau : France Éric Hélary Drapeau : France Still Racing - JDC Finances Drapeau : États-Unis Chevrolet Camaro
Open Course 1 Drapeau : France Frédéric Johais Drapeau : France OverDrive Drapeau : États-Unis Chevrolet Camaro
Course 2 Drapeau : France Vincent Gonneau Drapeau : France Gonneau Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet Camaro
2013 Elite Course 1 Drapeau : France Frédéric Gabillon Drapeau : Suisse Rapido Racing by Still Drapeau : États-Unis Ford Mustang
Course 2 Drapeau : France Frédéric Gabillon Drapeau : Suisse Rapido Racing by Still Drapeau : États-Unis Ford Mustang
Open Course 1 Drapeau : France Julien Goupy Drapeau : Suisse Rapido Racing by Still Drapeau : États-Unis Ford Mustang
Course 2 Drapeau : Australie Josh Burdon Drapeau : France Scorpus Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet SS
2014 Elite 1 Course 1 Drapeau : Espagne Ander Vilariño Drapeau : France TFT Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet SS
Course 2 Drapeau : Autriche Mathias Lauda Drapeau : Autriche DF1 Racing by B66 Raceconsulting Drapeau : États-Unis Chevrolet SS
Elite 2 Course 1 Drapeau : Belgique Denis Dupont Drapeau : Luxembourg Racing Club Partners – Marc VDS Drapeau : Japon Toyota Camry
Course 2 Drapeau : Belgique Denis Dupont Drapeau : Luxembourg Racing Club Partners – Marc VDS Drapeau : Japon Toyota Camry
2015 Elite 1 Course 1 Drapeau : Italie Nicolò Rocca Drapeau : Italie CAAL Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet SS
Course 2 Drapeau : Espagne Ander Vilariño Drapeau : France TFT Racing Drapeau : États-Unis Chevrolet SS
Elite 2 Course 1 Drapeau : Belgique Stienes Longin Drapeau : Belgique PK Carsport Drapeau : États-Unis Chevrolet SS
Course 2 Drapeau : Italie Gianmarco Ercoli Drapeau : Italie Double T by MRT Nocentini Drapeau : États-Unis Chevrolet Camaro
2016 Elite 1 Course 1 Drapeau : France Frédéric Gabillon Drapeau : France RDV Compétition Drapeau : États-Unis Ford Mustang
Course 2 Drapeau : France Frédéric Gabillon Drapeau : France RDV Compétition Drapeau : États-Unis Ford Mustang
Elite 2 Course 1 Drapeau : Italie Riccardo Geltrude Drapeau : Italie Double T by MRT Nocentini Drapeau : États-Unis Ford Mustang
Course 2 Drapeau : Belgique Stienes Longin Drapeau : Belgique PK Carsport Drapeau : États-Unis Chevrolet SS
2017 Non-courrue
2018 Elite 1 Course 1 Drapeau : France Frédéric Gabillon Drapeau : France RDV Compétition Drapeau : Japon Toyota Camry
Course 2 Drapeau : Israël Alon Day Drapeau : Italie CAAL Racing Drapeau : Japon Toyota Camry
Elite 2 Course 1 Drapeau : France Ulysse Delsaux Drapeau : France RDV Compétition Drapeau : Japon Toyota Camry
Course 2 Drapeau : France Ulysse Delsaux Drapeau : France RDV Compétition Drapeau : Japon Toyota Camry

Références[modifier | modifier le code]

  1. Morad Djabari, « Pas de course Nascar à Tours en 2017 ! », sur francebleu.fr, (consulté le 24 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]