Tournavaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tournavaux
Tournavaux
Vue de Tournavaux et de la Semoy à partir du lieudit le Liry (altitude :316 m).
Blason de Tournavaux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Arrondissement de Charleville-Mézières
Canton Bogny-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté de communes Meuse et Semoy
Maire
Mandat
Luc Lallouette
2014-2020
Code postal 08800
Code commune 08456
Démographie
Population
municipale
239 hab. (2016 en augmentation de 38,95 % par rapport à 2011)
Densité 154 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 52′ 25″ nord, 4° 47′ 14″ est
Altitude Max. 147 m
Superficie 1,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Tournavaux

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Tournavaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tournavaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tournavaux

Tournavaux est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est. La commune appartient à l'arrondissement de Charleville-Mézières et au canton de Monthermé. Ses habitants sont appelés les « Vichaux » (putois en patois)

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située aux bords de la Semoy, entre Thilay (amont) distant de 1,5 km et Monthermé (aval) distant de 4 km.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tournavaux fut fondée par les chanoines de Braux (bourg qui, avec Levrezy et Château-Regnault constitue la commune de Bogny-sur-Meuse) à la fin du XIIe siècle. Cet ancien écart d'Haulmé a été déclaré commune en 1872.

Exode des habitants[modifier | modifier le code]

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, entre le 10 et 15 mai 1940[1], les habitants de Tournavaux sont dirigés vers Bouin et Saint-Jean-de-Monts.

HÉRALDIQUE: D'azur au pal ondé d'argent adextré d'une crosse, senestré d'une clé à double panneton toutes deux d'or et contournées. Chaussé de gueules.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Luc Lallouette[2]   Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Tournavaux a adhéré à la charte du parc naturel régional des Ardennes, à sa création en décembre 2011[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 239 habitants[Note 1], en augmentation de 38,95 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1872 1876 1881 1886 1891
81788573169185228240221
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
219207215220222214251171118
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010
119145133120128120147154172
2015 2016 - - - - - - -
232239-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Il existait une école qui actuellement est la mairie de ce village. On peut encore observer au-dessus de ce bâtiment l'ancienne cloche.
  • La Roche aux Corpias (corbeaux), un point de vue sur le village de Tournavaux et Haulmé. La falaise est composée de poudingue.
  • Les Totems de la Semoy, sept totems en métal œuvres monumentales de l'artiste Jean Morette et du paysagiste Marc Soucat qui sont repartis dans les quatre communes de la vallée de la Semoy.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]