Tourisme et développement solidaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tourisme et développement solidaire (TDS) est une association de solidarité internationale issue du courant du tourisme équitable.

Le but de TDS est d'aider les communautés du Sud à valoriser leur patrimoine grâce à un tourisme maîtrisé, respectueux, et permettant le développement des communautés locales.

Tourisme et développement solidaire est membre de la Plate-forme française pour le commerce équitable ainsi que de l'Association pour le tourisme équitable et solidaire (ATES).

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1998 : création de l'association Tourisme et développement solidaire[1] par un groupe de personnes issues du tourisme rural, du développement local et de l'économie sociale et solidaire.
  • 1999 : premiers séjours tests dans le village de Doudou au Burkina Faso.
  • 2000 : TDS est lauréat du Grand prix de la coopération du Haut Conseil de la coopération internationale.
  • 2003 : création de « TDS Voyage » : entité chargée d'organiser la vente des séjours proposés par les villages d'accueil.
  • 2004 : création de l'union national des villages d'accueil du Burkina Faso. Premiers séjours tests au Bénin.
  • 2005 : six villages d'accueil sont désormais opérationnels : quatre au Burkina Faso et deux au Bénin.
  • 2006/2007 : projet d'ouverture sur de nouveaux pays (Amérique Latine et Afrique de l'ouest).
  • 2009 : l'association propose de partir en Équateur[2].

Les villages d'accueil[modifier | modifier le code]

À l'heure actuelle, il existe 7 villages d'accueil et 11 communautés d'accueil de tourisme et développement solidaire[3] :

  • 2 au Bénin :
    • Gnidjazoum (département Zou)
    • Avlékété (commune de Ouidah)
  • 4 au Burkina Faso :
  • 3 en Equateur
    • San Martin Alto
    • Kuya Llakta
    • Capirona
  • Au Maroc
  • 1 au Mali
    • Iloa
  • 1 en Tunisie
    • Chenini dans le sud tunisien
  • 1 en Grèce
    • Karyes
  • 4 Au Mexique
    • Sabbache, village maya
    • Ek Balam, village maya
    • San Felipe
    • San Crisanto de Jesus
  • Un en Égypte
    • Tounes dans l'oasis du Fayoum

Répartition des revenus[modifier | modifier le code]

Les recettes des voyages TDS se divisent en six parties :

  • Le transport aérien (44 %)
  • Frais de TDS voyage (23 %)
  • Les prestations locales annexes tels que les locations de véhicules, les sorties ... (17 %)
  • frais du village d'accueil pour l'organisation du séjour (9 %)
  • Les fonds de développement des villages d'accueil (8 %)
  • Les fonds d'amortissement des villages d'accueil (3 %)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les grandes étapes du tourisme solidaire », L'Humanité, 3 septembre 2004.
  2. « Tourisme communautaire », Politis, 8 janvier 2009.
  3. « Le tourisme solidaire », Alternatives économiques, n°256, mars 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]