Tourisme dans les Yvelines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le tourisme dans les Yvelines est fortement marqué par la présence du château de Versailles, qui est l'une des principales attractions touristiques de la France.

Les Yvelines bénéficient de la proximité de Paris, qui est la ville la plus visitée au monde et induit un afflux important de touristes étrangers, et en même temps le centre d'une agglomération considérable qui trouve dans ce département, le plus riche en forêts d'Île-de-France, l'un de ses poumons verts.

Voici une liste des lieux et curiosités remarquables des Yvelines.

Principaux points d'intérêt[modifier | modifier le code]

Les châteaux[modifier | modifier le code]

Le château de Versailles

Les musées[modifier | modifier le code]

En 2007, le département des Yvelines compte 5 581 307 visites de musée ce qui le place au deuxième rang derrière Paris (23 754 227 visites) et représente 18 % des visites en Île-de-France (30 726 602) ; les visites sont essentiellement due au château de Versailles qui avec ses 5 326 317 visites contribue pour 95 % à la fréquentation des musées yvelinois[1].

Le musée Maurice Denis de Saint-Germain-en-Laye
Vue actuelle de la Salle du Jeu de Paume

Vestiges militaire[modifier | modifier le code]

Maisons d'artistes, d'écrivains et de personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Maison de Jean Monnet à Bazoches-sur-Guyonne

Voir aussi Route historique des maisons d'écrivains

Parcs et jardins[modifier | modifier le code]

Vue de France miniature à Élancourt

Voir Liste des parcs et jardins des Yvelines

Les étangs et plans d'eau[modifier | modifier le code]

L'étang du Val d'Or, un des Etangs de La Minière.

Parcs Naturels[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

La cité des dents de scie à Trappes.
  • Domaine de l'Abbaye des Vaux-de-Cernay (Cernay-la-Ville)
  • Le centre départemental de météorologie de Trappes: observatoire fondé en 1896, il porte le nom de son fondateur, Léon Teisserenc de Bort et abrite le service d'études instrumentales de Météo-France. Site historique de la météorologie, classé à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, berceau des premières mesures en altitude qui conduiront à la découverte de la stratosphère en 1899. L'abri de gonflement de ballon-sonde est utilisé pour deux lâchers opérationnels par jour.
  • Villa Savoye (Poissy) (23 972 visites en 2003).
  • Les Dents de Scie : cité ouvrière construite dans les années 1930 à Trappes,destinées aux cheminots, pour la Compagnie des chemins de fer, sur des lotissements proches de la gare .Les pavillons sont implantés à 45° le long de la Rue Marceau,expliquant le nom de la cité « Les dents de scie ».

Capacité d'hébergement[modifier | modifier le code]

Les Yvelines comptent 3538 établissements d'hôtellerie et de restauration employant 17 176 salariés[2](chiffres 2004).

Les résidences secondaires[modifier | modifier le code]

Communes ayant plus de 10 % de résidences secondaires

Selon le recensement général de la population du 1er janvier 2008, 2,0 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes des Yvelines dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Tourisme en Île-de-France

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]