Tour sans Venin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château de Pariset
image illustrative de l’article Tour sans Venin
Une vue de la tour.
Nom local Tour sans Venin
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIIIe siècle
Destination actuelle Ruiné
Coordonnées 45° 10′ 21″ nord, 5° 40′ 07″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Commune Seyssinet-Pariset

Géolocalisation sur la carte : Grenoble-Alpes Métropole

(Voir situation sur carte : Grenoble-Alpes Métropole)
Château de Pariset

Géolocalisation sur la carte : Isère

(Voir situation sur carte : Isère)
Château de Pariset

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Pariset

La tour sans Venin représente le dernier vestige de l'ancien château de Pariset, du XIIIe siècle, dont les ruines se dressent sur la commune de Seyssinet-Pariset dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes. La tour est qualifiée comme faisant partie des Sept merveilles du Dauphiné.

Situation[modifier | modifier le code]

La tour et le Moucherotte.

La tour sans Venin est située dans le département français de l'Isère sur la commune de Seyssinet-Pariset. Ses vestiges se dressent sur les hauteurs du bourg, sur une colline à 666 m d'altitude sur les contreforts du massif du Vercors, dominant de 450 m la ville de Grenoble.

À ses pieds, on découvre un panorama impressionnant sur les 3 vallées de l'Isère et du Drac ainsi que le massif de la Chartreuse et la chaîne de Belledonne. Ce point culminant permet même d'apercevoir le Mont Blanc par temps clair.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gowernemet de Grenoble, carte par Tassin, vers 1638, sur laquelle la Tour sans venin est indiquée (la carte est orientée nord en bas).

La tour sans Venin, aujourd'hui ruinée, est le donjon de l'ancien château de Pariset dont l'origine remonte au XIIIe siècle. Le château est lors de l'enquête de 1339[2] la possession des dauphins de Viennois.

Le peu de témoignages relatifs à ce lieu millénaire n'autorise que des hypothèses quant à l'histoire de cette tour, dont seul est clairement visible un angle de ce que beaucoup de médiévistes attribuent au donjon. Avec un peu d'attention et d'imagination, il est possible de voir les traces des courtines, d'une tour ronde et de l'emplacement d'une citerne.

Bien que la tour n'ait pas d'archive importante, ses seigneurs ont été cités dans de nombreux textes dont un procès « territorial » avec celui de Sassenage, puis un acte de « propriété du Dauphin ».

Émetteur de la Tour Sans Venin[modifier | modifier le code]

Le site accueille l'émetteur de télécommunication "Grenoble 2 - La tour sans venin" de la région grenobloise. Les opérateurs concernés sont TDF (TV et radios FM), Towercast (TV), Free (téléphonie) et EDF[3].

Télévision[modifier | modifier le code]

Télévision analogique[modifier | modifier le code]

Sur Grenoble et la région "Alpes", la télévision analogique s'est arrêtée le 20 septembre 2011. Canal+ a cessé d'émettre en analogique le 22 septembre 2010.

Chaîne Canal Puissance (PAR)
TF1 25H 600 W
France 2 28H 600 W
France 3 Grenoble 22H 600 W
Canal+ 9H 280 W
France 5 (De 03h à 19h)
Arte (De 19h à 03h)
59H 600 W
M6 62H 600 W
téléGrenoble Isère 65H 600 W

Source : "Liste des anciens émetteurs de télévision français" (fichier PDF)

Télévision numérique[modifier | modifier le code]

L'émetteur de la Tour sans Venin diffuse les multiplexes de la TNT sur les mêmes fréquences que celles utilisées par l'émetteur de la Croix de Chamrousse.

Multiplex LCN[4] Chaînes Canal Puissance
(PAR)
Diffuseur
R1 2
3
14
19
27
38
France 2
France 3 Grenoble
France 4
France Ô
France Info
téléGrenoble Isère
31H 120 W Towercast
R2 8
15
16
17
18
C8
BFM TV
CNews
CStar
Gulli
50H 191 W Towercast
R3 4
26
41
42
43
45
Canal+
LCI
Paris Première
Canal+Sport
Canal+Cinéma
Planète+
53H 81 W TDF
R4 5
6
7
9
22
France 5
M6
Arte
W9
6ter
22H 120 W TDF
R6 1
10
11
12
13
TF1
TMC
TFX
NRJ 12
LCP-Public Sénat
56H 186 W Towercast
R7 20
21
23
24
25
TF1 Séries Films
La chaîne L'Équipe
Numéro 23
RMC Découverte
Chérie 25
28H 120 W Towercast

Source : Emetteurs TNT dans l'Isère sur le forum de tvnt.net (consulté le 12 avril 2017).

Radio FM[modifier | modifier le code]

Fréquence Station Catégorie Puissance RDS (PS)
89.4 Virage Radio Dauphiné Savoie C 1 kW _VIRAGE_[5]
89.9 France Inter Radio publique 1,2 kW __INTER_
91.2 Virgin Radio Grenoble C 1 kW _VIRGIN_[5]
92.8 France Culture Radio publique 1,2 kW _CULTURE
93.7 RTL2 D 1 kW __RTL2__
96.6 Phare FM Grenoble[6] A 1 kW PHARE_FM
97.4 RTL E 1 kW __RTL___
98.2 France Bleu Isère Radio publique 1 kW BLEU.ISE
98.8 Fun Radio D 1 kW __F_U_N_
100.8 BFM Business D 1 kW __BFM___
101.6 Alpes 1 Grenoble B 1 kW ALPES_1_
102.4 Radio Classique D 1 kW CLASSIQ_
103.7 RCF Isère A 1 kW __RCF___
104.6 Europe 1 E 1 kW EUROPE_1
106.9 MFM Radio D 1 kW MFMRADIO
107.3 France Musique Radio publique 1,2 kW MUSIQUE_

Sources :

  • Les radios de Grenoble sur annuaireradio.fr (consulté le 12 avril 2017)
  • Mixture.fr (rentrer "Grenoble" dans "Liste des radios FM/DAB+ actuelles") (consulté le 12 avril 2017)

Téléphonie mobile[modifier | modifier le code]

Opérateur 2G 3G 4G FH
SFR  Non  Non  Non  Oui
Bouygues Télécom  Non  Non  Non  Oui
Free  Non  Oui  Oui  Oui

Source : Situation géographique du site sur cartoradio.fr (consulté le 12 avril 2017).

Autres transmissions[modifier | modifier le code]

Source : Situation géographique du site sur cartoradio.fr (consulté le 12 avril 2017).

Photos du site[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

La tour sans Venin dans les arts et la littérature[modifier | modifier le code]

De nombreuses légendes tentent d'expliquer le nom de cette tour, bien qu'aucune ne soit vérifiable :

  • aucun serpent ne pouvait s'approcher près du château ou y vivre ;
  • la terre de cet endroit guérissait des morsures de serpent ;
  • le seigneur de Pariset, revenant de croisade, rapporta un sac de terre ramassé auprès du Saint-Sépulcre. Le répandant autour du château, il débarrassa l'endroit des reptiles venimeux qui l'infestaient ;
  • Roland, le neveu de Charlemagne y aurait répandu un sac de terre de Paris, répulsif pour bêtes rampantes ;
  • un temple fut élevé à la déesse Isis (déesse qui protégeait dit-on des serpents) ;
  • présence de la vipérine, plante qui poussait sur ce rocher ;
  • « Sans Venin » marque la volonté de paix de la ville ;
  • l'ancien nom serait « Tour Saint-Véran », le nom de ce saint ayant évolué en « Vérin ». Dans le dialecte francoprovençal, San Verin serait devenu « sans venin ». Cette hypothèse fut combattue au XIXe siècle au prétexte que la chapelle voisine fut de tout temps dédiée à la Vierge. Cependant, rien n’empêche que la tour elle-même ait pu être consacrée à ce saint.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées trouvées sur Géoportail.
  2. Emmanuel Litoux - Gaël Carré, Manoirs médiévaux - Maisons habitées, maisons fortifiées (XIIe – XVe siècles), Paris, Rempart, 2008, (ISBN 978-2-904365-47-8), p. 40.
  3. tvnt.net : couverture de l'Isère
  4. LCN = Logical Channel Number.
  5. a et b Affiche en plus le titre en cours.
  6. Anciennement Radio Certitude.