Tour du Roy de Sainte-Livrade-sur-Lot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tour du Roy
Image illustrative de l’article Tour du Roy de Sainte-Livrade-sur-Lot
Début construction Fin XIIIe-Début XIVe siècle
Destination initiale Maison-forte urbaine
Propriétaire actuel Commune
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1925)
Coordonnées 44° 23′ 57″ nord, 0° 35′ 28″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Agenais
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Commune Sainte-Livrade-sur-Lot
Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Tour du Roy
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Tour du Roy
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Tour du Roy

La tour du Roy est située à Sainte-Livrade-sur-Lot, en Lot-et-Garonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon les sources, la tour serait un reste d'un château construit par Richard-Cœur-de-Lion, une tour de l'enceinte de la ville.

Le baron de Madaillan tenait la ville de Sainte-Livrade en paréage avec le roi[2]. Les historiens y ont vu plus probablement une maison forte construite par un seigneur des environs à proximité des remparts de la ville à la fin du XIIIe siècle ou au début du XIVe siècle pour participer à sa défense.

Le site de Madaillan étant passé à la famille du Fossat d'Aiguillon, Sainte-Livrade a fait partie de leurs biens, puis de leurs héritiers.

À la Révolution, la tour est devenue la propriété de la commune qui en a fait une prison.

La tour a été inscrite au titre des monuments historiques le [3],[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. J. F. Samazeuilh, Histoire de l'Agenais, du Condomois et du Bazadais, Volume 1, p. 157, imprimerie de J. Foix, Auch, 1846 (lire en ligne)
  3. « Tour », notice no PA00084233, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « Inventaire général : Édifice fortifié dit tour du Roy », notice no IA47002460, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Gardelles, Les châteaux du Moyen Age dans la France du Sud-Ouest. La Gascogne anglaise 1216-1327, Arts et Métiers Graphique (bibliothèque de la Société française d'archéologie no 3), Paris, 1972
  • Hélène Mousset, 065 - Tour du Roy, p. 91, Le Festin, Hors série Le Lot-et-Garonne en 101 sites et monuments, 2014, (ISBN 978-2-36062-103-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]