Tour du Qatar 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour du Qatar 2010
Tour of Qatar 2010-fr2.svg
Généralités
Course
9e Tour du Qatar
Étapes
6
Date
Distance
704 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Vitesse moyenne
44,217 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleur sprinteur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

La 9e édition du Tour du Qatar s'est déroulée du 7 au 12 février. Elle était inscrite au calendrier de l'UCI Asia Tour et se déroulait sur six étapes. Le Néerlandais Wouter Mol (Vacansoleil) a remporté le classement final.

Présentation[modifier | modifier le code]

Équipes présentes[modifier | modifier le code]

Liste de départ

Drapeau : Allemagne Milram Drapeau : Belgique Omega Pharma-Lotto Drapeau : États-Unis Garmin-Transitions Drapeau : Russie Katusha
Drapeau : Danemark Saxo Bank Drapeau : Belgique Quick Step Drapeau : États-Unis Team HTC-Columbia Drapeau : Italie Liquigas-Doimo
Drapeau : France AG2R La Mondiale Drapeau : Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator Drapeau : États-Unis Trek Livestrong U23 Drapeau : Pays-Bas Vacansoleil
Drapeau : France Saur Sojasun Drapeau : Suisse Cervélo TestTeam Drapeau : Royaume-Uni Sky

Favoris[modifier | modifier le code]

Tom Boonen (Quick Step), vainqueur en 2006, 2008 et 2009, est l'un des principaux favoris de la course, avec Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam), Tyler Farrar (Garmin-Transitions), Daniele Bennati (Liquigas) et Danilo Napolitano (Katusha). Romain Feillu (Vacansoleil), Jimmy Casper (Saur-Sojasun), Juan José Haedo et Stuart O’Grady (Saxo Bank), Gerald Ciolek (Milram), Bernard Eisel (HTC-Columbia) et Francesco Chicchi (Liquigas) tenteront également de tirer leur épingle du jeu lors des sprints massifs.

Dans un autre registre, Fabian Cancellara (Saxo Bank), Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto), Alessandro Ballan (BMC Racing), Filippo Pozzato (Katusha) ou encore Bradley Wiggins et Edvald Boasson Hagen (Sky) pourraient profiter des aléas d’une course toujours animée par le vent pour creuser l’écart et surprendre les sprinteurs[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Ce tour du Qatar débute le 7 février par un contre-la-montre par équipe, et finit le 12 février, après cinq étapes en ligne.

Étapes[modifier | modifier le code]

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape 7 février West Bay LagoonWest Bay Lagoon 8.2 (Clm/é) Drapeau : Royaume-Uni Sky Drapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen
2e étape 8 février Camel Race TrackQatar Foundation 147 Drapeau : Belgique Geert Steurs Drapeau : Pays-Bas Wouter Mol
3e étape 9 février DukhanMesaieed 136.5 Drapeau : Belgique Tom Boonen Drapeau : Pays-Bas Wouter Mol
4e étape 10 février The PearlAl Khor Corniche 146.5 Drapeau : Italie Francesco Chicchi Drapeau : Pays-Bas Wouter Mol
5e étape 11 février LusailMadinat Al Shamal 142 Drapeau : Belgique Tom Boonen Drapeau : Pays-Bas Wouter Mol
6e étape 12 février Al WakraDoha Corniche 123.5 Drapeau : Italie Francesco Chicchi Drapeau : Pays-Bas Wouter Mol

Récit de la course[modifier | modifier le code]

1re étape[modifier | modifier le code]

Cette 1re étape est un contre-la-montre par équipe de 8,2 kilomètres.

La formation Sky, nouvelle venue cette saison réalise un temps de 9 min 41 s (moyenne de 50,809 km/h), devançant finalement les coureurs de Garmin-Transitions de 8 secondes, après la pénalité d’une minute infligée à l’équipe Cervélo TestTeam, initialement deuxième, pour relais interdit[2].
La troisième place revient à l'équipe Saxo Bank, à 13 s. Le tenant du titre Tom Boonen et son équipe Quick Step réalisent une performance décevante, puisqu'ils terminent cinquième, à 20 s.

Résultats
Équipe Pays Temps
1 Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni en 9 min 41 s
2 Garmin-Transitions Drapeau des États-Unis États-Unis + 08 s
3 Saxo Bank Drapeau du Danemark Danemark 13 s
4 Team HTC-Columbia Drapeau des États-Unis États-Unis 18 s
5 Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique 20 s
6 Saur-Sojasun Drapeau de la France France 21 s
7 Liquigas-Doimo Drapeau de l'Italie Italie m.t.
8 BMC Racing Drapeau des États-Unis États-Unis m.t.
9 Vacansoleil Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 22 s
10 Milram Drapeau de l'Allemagne Allemagne 25 s
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Edvald Boasson Hagen GénéralMeilleur jeune Drapeau de la Norvège Norvège Sky en 9 min 41 s
2 Juan Antonio Flecha Drapeau de l'Espagne Espagne Sky + m.t.
3 Bradley Wiggins Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky m.t.
4 Geraint Thomas Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky m.t.
5 Lars Petter Nordhaug Drapeau de la Norvège Norvège Sky m.t.
6 Russell Downing Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sky 2 s
7 Tyler Farrar Drapeau des États-Unis États-Unis Garmin-Transitions 8 s
8 Martijn Maaskant Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Garmin-Transitions m.t.
9 Murilo Fischer Drapeau du Brésil Brésil Garmin-Transitions m.t.
10 Svein Tuft Drapeau du Canada Canada Garmin-Transitions m.t.

2e étape[modifier | modifier le code]

Après avoir respecté une minute de silence en mémoire de Franco Ballerini, décédé la veille en Italie, le peloton du Tour du Qatar s’est élancé du Camel Race Track pour la plus longue étape de cette édition 2010 (147 kilomètres). Avant même le départ réel, le Norvégien Kurt Asle Arvesen (Sky) est contraint à l’abandon, victime d'une blessure à l’épaule lors d’une chute.

Dès le deuxième kilomètre, Wouter Mol (Vacansoleil) parvient à s'extirper du peloton, malgré un fort vent de face. Il est rapidement rejoint par un autre attaquant, Geert Steurs (Topsport Vlaanderen-Mercator), et les deux vont rapidement prendre une avance conséquente sur un peloton peu préoccupé par cette échappée. En effet, les deux échappés ont déjà 3 minutes d'avance au km 7, et un maximum de 22 minutes et 40 secondes au km 36. Les équipes Garmin-Transitions et Cervélo TestTeam vont ensuite prendre les commandes du peloton, et l’écart commence à diminuer.

Alors que les coureurs virent à droite, et sous l'effet d’un vent de trois-quart face, le peloton se scinde en plusieurs groupes. Dans un premier groupe de 28 coureurs figurent notamment le tenant du titre Tom Boonen (Quick Step) ainsi qu’un certain nombre de candidats à la victoire finale comme Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam), Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto), Tyler Farrar (Garmin-Transitions) ou encore Alessandro Ballan (BMC Racing Team). Le maillot or Edvald Boasson Hagen (Sky) est, quant à lui, piégé dans un second groupe.

Au premier sprint intermédiaire (km 53,5), remporté par Mol devant Steurs, le groupe Boonen emmené par Kevin Hulsmans (Quick Step, troisième du sprint) pointe à 16 minutes et 15 secondes. Les écarts entre les différents pelotons augmentent et le retard du maillot or sur le groupe Boonen passe de 30 secondes à plus d’une minute. Au deuxième sprint intermédiaire (km 96), remporté une nouvelle fois par Mol devant Steurs, le groupe Boonen comprenant alors 20 éléments et conduit par Haussler (3e du sprint), pointe à 9 minutes et 3 secondes des hommes de tête.

À 25 kilomètres de l'arrivée, les échappés possèdent encore 5 minutes et 30 secondes d'avance, mais continuent à perdre du terrain. Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) attaque à un peu plus de cinq kilomètres de la ligne. À trois kilomètres du but, les hommes de tête comptent encore 2 minutes et 20 secondes d’avance sur Haussler, seul, et 2 minutes 25 sur le reste du groupe Boonen, qui revient ensuite sur Haussler.

Geert Steurs (Topsport Vlaanderen-Mercator) remporte le sprint, devant son compagnon d’échapée. L’Allemand Roger Kluge (Milram) est troisième, à 1 minutes et 51 secondes. Le maillot or de leader revient à Wouter Mol (Vacansoleil) qui possède à présent 9 secondes d’avance sur Steurs, 2 minutes et 2 secondes sur Kluge et 2 minutes et 5 secondes Tom Boonen (Quick Step). L’ancien leader de l’épreuve, Edvald Boasson Hagen (Sky), est maintenant 42e au classement général, à plus de 9 minutes.

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 Geert Steurs Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator en 3 h 31 min 00 s
2 Wouter Mol Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil + m.t.
3 Roger Kluge Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram 1 min 51 s
4 Heinrich Haussler Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam 1 min 54 s
5 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto 1 min 55 s
6 Roger Hammond Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Cervélo TestTeam m.t.
7 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step m.t.
8 Jeremy Hunt Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Cervélo TestTeam m.t.
9 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha m.t.
10 Marcus Burghardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne BMC Racing m.t.
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Wouter Mol Général Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil en 3 h 40 min 51 s
2 Geert Steurs Leader du classement par points Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator + 9 s
3 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram 2 min 02 s
4 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step 2 min 05 s
5 Marcus Burghardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne BMC Racing 2 min 06 s
6 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto 2 min 18 s
7 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha m.t.
8 Stuart O'Grady Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank 2 min 40 s
9 Tyler Farrar Drapeau des États-Unis États-Unis Garmin-Transitions 2 min 41 s
10 Marco Velo Drapeau de l'Italie Italie Quick Step 2 min 47 s

3e étape[modifier | modifier le code]

Contrairement aux journées précédentes, le vent favorable sur l’ensemble du parcours a nettement faibli. Une première échappée se forme dès le kilomètre 2 lorsque Klaas Lodewyck (Topsport Vlaanderen-Mercator) attaque, suivi par Sébastien Hinault (AG2R La Mondiale) et Alex Dowsett (Trek Livestrong U23). L’avantage du trio de tête ne dépasse jamais 55 secondes. Ils sont finalement repris au kilomètre 23.

Aucune autre véritable échappée n'est à déclarer jusqu’au premier sprint intermédiaire (km 57,5), remporté par Danilo Napolitano (Katusha) devant Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) et Marcus Burghardt (BMC Racing). Au kilomètre 60, Gatis Smukulis (AG2R La Mondiale) et Steven Van Vooren (Topsport Vlaanderen-Mercator) s'extirpent du peloton. Les 2 hommes parvient à prendre 2 minutes et 30 secondes d'avance au kilomètre 72. Mais en route vers l’est, les équipes Cervélo TestTeam et Garmin-Transitions prennent en main la poursuite et l’écart chute. Les échappés sont repris au kilomètre 107. Le deuxième sprint intermédiaire (km 114.5) est remporté par le meilleur jeune du Tour du Qatar, Roger Kluge (Milram), devant Peter Wrolich (Milram) et Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto).

L'étape se conclut par un sprint massif, remporté par Tom Boonen (Quick Step). Il devance Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) et Baden Cooke (Saxo Bank). Le maillot or reste sur les épaules de Wouter Mol (Vacansoleil) qui possède toujours 9 secondes d’avance sur Geert Steurs (Topsport Vlaanderen-Mercator), tandis que Boonen profite de ce seizième succès au Qatar pour se rapprocher à 1 minute et 55 secondes. Concernant les classements annexes, le maillot argent du classement par points est maintenant dominé par Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam), Roger Kluge (Milram) est toujours meilleur jeune et Topsport Vlaanderen-Mercator la meilleure équipe.

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step en 3 h 01 min 39 s
2 Heinrich Haussler Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam + m.t.
3 Baden Cooke Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank m.t.
4 Kenny Dehaes Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto m.t.
5 Daniele Bennati Drapeau de l'Italie Italie Liquigas m.t.
6 Peter Wrolich Drapeau de l'Autriche Autriche Milram m.t.
7 Taylor Phinney Drapeau des États-Unis États-Unis Trek Livestrong U23 m.t.
8 Bobbie Traksel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil m.t.
9 Tyler Farrar Drapeau des États-Unis États-Unis Garmin-Transitions m.t.
10 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto m.t.
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Wouter Mol Général Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil en 6 h 42 min 30 s
2 Geert Steurs Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator + 9 s
3 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step 1 min 55 s
4 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram 1 min 59 s
5 Marcus Burghardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne BMC Racing 2 min 05 s
6 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha 2 min 15 s
7 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto 2 min 17 s
8 Stuart O'Grady Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank 2 min 40 s
9 Tyler Farrar Drapeau des États-Unis États-Unis Garmin-Transitions 2 min 41 s
10 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam 2 min 43 s

4e étape[modifier | modifier le code]

Dès les premiers hectomètres, trois coureurs sortent du peloton : Martin Kohler (BMC Racing), Jesse Sergent (Trek Livestrong U23) et Sep Vanmarcke (Topsport Vlaanderen-Mercator). Ce trio prend rapidement de l'avance sur le peloton : 1 minute au km 3 et 3 minutes et 20 secondes au premier sprint intermédiaire (km 65.5), remporté par Kohler devant Sergent et Vanmarcke.

Sous la conduite de l’équipe Vacansoleil du maillot or Wouter Mol, le peloton se rapproche progressivement. Au deuxième sprint intermédiaire (km 94.5) remporté par Kohler devant Vanmarcke et Sergent, l’écart n'est plus que de 2 minutes et 40 secondes.

À 25 kilomètres de l’arrivée, les hommes de tête ont encore 1 minute et 40 secondes d’avance sur le peloton, mais sont repris au kilomètre 130. Les équipes de sprinteurs prennent alors en main l'allure du peloton. Alors que certains coureurs s'en trouvent distancés, c'est un peloton d’une soixantaine d’éléments qui se présente pour le sprint final. Francesco Chicchi (Liquigas) profite du bon travail de son équipe pour remporter sa première victoire sur le Tour du Qatar. L'Italien s’impose devant Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) et Juan José Haedo (Saxo Bank).

Le Néerlandais Wouter Mol (Vacansoleil) reste en tête du classement général. Le maillot or possède toujours 9 secondes d'avance sur Geert Steurs (Topsport Vlaanderen-Mercator). Le tenant du titre Tom Boonen (Quick Step) conserve la troisième place à 1 minute et 55 secondes. Les maillots argent et bleu restent respectivement sur les épaules d'Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) et Roger Kluge (Milram).

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 Francesco Chicchi Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo en 3 h 16 min 48 s
2 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam + m.t.
3 Juan José Haedo Drapeau de l'Argentine Argentine Saxo Bank m.t.
4 Theo Bos Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Cervélo TestTeam m.t.
5 Kenny Dehaes Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto m.t.
6 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram m.t.
7 Kristof Goddaert Drapeau de la Belgique Belgique AG2R La Mondiale m.t.
8 Taylor Phinney Drapeau des États-Unis États-Unis Trek Livestrong U23 m.t.
9 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha m.t.
10 Baden Cooke Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank m.t.
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Wouter Mol Général Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil en 9 h 59 min 28 s
2 Geert Steurs Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator + 9 s
3 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step 1 min 55 s
4 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram 1 min 59 s
5 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha 2 min 15 s
6 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto 2 min 17 s
7 Marcus Burghardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne BMC Racing 2 min 21 s
8 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam 2 min 37 s
9 Francesco Chicchi Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 2 min 38 s
10 Stuart O'Grady Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank 2 min 46 s

5e étape[modifier | modifier le code]

Un vent du sud accueille les coureurs du Tour du Qatar dès le départ de cette cinquième étape à Lusail. Le temps est par conséquent favorable à la formation de bordures. Dès l’entame de la course, la vitesse du peloton, profitant d’un vent favorable, est élevée (plus de 49 km lors de la première heure). Au kilomètre 18, trois coureurs parviennent à s'extirper du peloton : Adam Hansen (HTC-Columbia), Mikhail Ignatiev (Katusha) et Svein Tuft (Garmin-Transitions). Ils sont rejoints par Martin Reimer (Cervélo TestTeam), Simon Zahner (BMC Racing) et Christophe Riblon (AG2R La Mondiale). Ces six hommes de tête vont voir leur avantage passer de 50 secondes au km 29 à 1 minute et 50 secondes au premier sprint intermédiaire (km 46) remporté par Reimer devant Ignatiev et Zahner.

Alors que les leaders virent vers le nord, le peloton emmené par l’équipe Saxo Bank accélère et revient sur eux. Mais le vent n’étant pas assez soutenu pour créer des bordures, les Saxo-Bank stoppent leurs efforts et l’écart en faveur des echappés augmente à nouveau : de 25 secondes au km 56 à un maximum de 2 minutes et 30 secondes au km 76. Le deuxième sprint intermédiaire (km 113,5) est remporté par Reimer devant Riblon et Zahner alors que le peloton n'est plus qu'à 35 secondes.

En direction de Madinat Al Shamal, à la pointe nord du pays, les équipes de sprinteurs prennent les commandes du peloton et accélèrent. Tous les échappés sont repris au km 115. Une bordure va alors avoir lieu, à un peu moins de 25 km de l'arrivée. Devant, se trouve un groupe de 14 coureurs, dont le maillot or, Wouter Mol (Vacansoleil), le maillot bleu, Roger Kluge (Milram) ainsi que Fabian Cancellara (Saxo Bank), Tyler Farrar (Garmin-Transitions), Danilo Napolitano (Katusha) et Daniele Bennati (Liquigas), qui possède un avantage de 30 secondes sur un deuxième groupe comprenant notamment le tenant du titre Tom Boonen (Quick Step) et le porteur du maillot argent Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam). L’écart va finalement chuter à l’entrée de Madinat Al Shamal. Le regroupement s'opère sous la flamme rouge. Comme à Mesaieed, lieu de sa première victoire cette année, Tom Boonen (Quick Step) se montre le plus rapide. Il devance sur la ligne Danilo Napolitano (Katusha) et Edvald Boasson Hagen (Sky) pour s’octroyer son 17e succès au Qatar.

Le maillot or Wouter Mol (Vacansoleil) possède toujours 9 secondes d’avance sur Geert Steurs (Topsport Vlaanderen-Mercator) et maintenant 1 minute et 45 secondes sur Boonen, toujours troisième. Haussler et Kluge conservent les maillots argent et bleu.

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step en 3 h 13 min 00 s
2 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha + m.t.
3 Edvald Boasson Hagen Drapeau de la Norvège Norvège Sky m.t.
4 Theo Bos Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Cervélo TestTeam m.t.
5 Juan José Haedo Drapeau de l'Argentine Argentine Saxo Bank m.t.
6 Peter Wrolich Drapeau de l'Australie Australie Milram m.t.
7 Francesco Chicchi Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo m.t.
8 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam m.t.
9 Bernhard Eisel Drapeau de l'Australie Australie Team HTC-Columbia m.t.
10 Tyler Farrar Drapeau des États-Unis États-Unis Garmin-Transitions m.t.
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Wouter Mol Général Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil en 13 h 12 min 28 s
2 Geert Steurs Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator + 9 s
3 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step 1 min 45 s
4 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram 1 min 59 s
5 Marcus Burghardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne BMC Racing 2 min 05 s
6 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha 2 min 09 s
7 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto 2 min 17 s
8 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam 2 min 37 s
9 Francesco Chicchi Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 2 min 38 s
10 Stuart O'Grady Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank 2 min 40 s

6e étape[modifier | modifier le code]

Après deux kilomètres, quatre coureurs sortent du peloton : Patrick Gretsch (HTC-Columbia), Martin Kohler (BMC Racing), Niki Terpstra (Milram) et Ben King (Trek Livestrong U23). Ils ont une minute d'avance au km 9,5 et 1 minute 35 secondes au premier sprint intermédiaire (km 19,5) remporté par Gretsch devant Kohler et King. L’écart va encore augmenter et atteindre un maximum de 3 minutes et 50 secondes au kilomètre 70.

Dès lors, à l’approche du circuit final sur la corniche de Doha, les hommes de tête vont commencer à voir leur avance se réduire très nettement. En effet, si les échappés arrivent au premier passage sur la ligne pour entamer les sept tours du circuit de 6 kilomètres, avec une avance de 3 minutes et 30 secondes sur un peloton emmené par l’équipe Vacansoleil du maillot or Wouter Mol, au deuxième sprint intermédiaire (km 93.5, troisième passage sur la ligne), remporté par King devant Kohler et Terpstra, l'écart n'est plus que de 2 minutes et 40 secondes. Les équipes Liquigas, Cervélo TestTeam, Saur-Sojasun et Saxo Bank vont alors prendre l'allure du peloton en main. Une initiative peu appréciée par les échappés, puisqu'au cinquième passage sur la ligne, l’écart n’est plus que de 1 minute et 30 secondes et passe à 16 secondes au moment d’attaquer le dernier tour du circuit.

La jonction s'opère finalement au kilomètre 118. L'équipe Sky va alors accélérer le rythme. De nombreux coureurs s'en trouvent distancés. Sous la flamme rouge, les Garmin-Transitions mènent un peloton d'une cinquantaine de coureurs. Comme lors de la quatrième étape, Francesco Chicchi (Liquigas) remporte le sprint massif. Il devance sur la ligne Tyler Farrar (Garmin-Transitions) et Juan José Haedo (Saxo Bank).

Wouter Mol (Vacansoleil) franchit la ligne dans le peloton de tête et remporte ainsi le classement général de ce Tour du Qatar. Il devance finalement Geert Steurs (Topsport Vlaanderen-Mercator) de 35 secondes et le vainqueur 2009, Tom Boonen (Quick Step), de 1 minute et 45 secondes. Le maillot argent du classement par points revient à Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) alors que l’Allemand Roger Kluge (Milram) termine meilleur jeune de la course. Cervélo TestTeam remporte le classement par équipes.

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 Francesco Chicchi Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo en 2 h 42 min 49 s
2 Tyler Farrar Drapeau des États-Unis États-Unis Garmin-Transitions + m.t
3 Juan José Haedo Drapeau de l'Argentine Argentine Saxo Bank m.t
4 Matthew Goss Drapeau de l'Australie Australie HTC-Columbia m.t
5 Jimmy Casper Drapeau de la France France Saur-Sojasun m.t
6 Edvald Boasson Hagen Drapeau de la Norvège Norvège Sky m.t
7 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step m.t
8 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram m.t
9 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam m.t
10 John Murphy Drapeau des États-Unis États-Unis BMC Racing m.t
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Wouter Mol Général Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil en 15 h 55 min 17 s
2 Geert Steurs Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator + 35 s
3 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step 1 min 45 s
4 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram 1 min 59 s
5 Marcus Burghardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne BMC Racing 2 min 05 s
6 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha 2 min 09 s
7 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto 2 min 17 s
8 Francesco Chicchi Drapeau de l'Italie Italie Liquigas-Doimo 2 min 28 s
9 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam 2 min 37 s
10 Stuart O'Grady Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank 2 min 40 s

Classements finals[modifier | modifier le code]

Classement général[modifier | modifier le code]

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Wouter Mol Général Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil en 15 h 55 min 17 s
2 Geert Steurs Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator + 35 s
3 Tom Boonen Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step + 1 min 45 s
4 Roger Kluge Meilleur jeune Drapeau de l'Allemagne Allemagne Milram + 1 min 59 s
5 Marcus Burghardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne BMC Racing + 2 min 05 s
6 Danilo Napolitano Drapeau de l'Italie Italie Katusha + 2 min 09 s
7 Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Lotto + 2 min 17 s
8 Francesco Chicchi Drapeau de l'Italie Italie Liquigas + 2 min 28 s
9 Heinrich Haussler Classement par points Drapeau de l'Allemagne Allemagne Cervélo TestTeam + 2 min 37 s
10 Stuart O'Grady Drapeau de l'Australie Australie Saxo Bank + 2 min 40 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Cycliste Équipe Points
1 Drapeau : Allemagne Heinrich Haussler Classement par points Cervélo TestTeam 108
2 Drapeau : Belgique Tom Boonen Quick Step 104
3 Drapeau : Italie Francesco Chicchi Liquigas 82

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Cycliste Équipe Temps
1 Drapeau : Allemagne Roger Kluge Meilleur jeune Milram en 15 h 57 min 16 s
2 Drapeau : Belgique Klaas Lodewyck Topsport Vlaanderen-Mercator + 1 min 01 s
3 Drapeau : Russie Nikolay Trusov Katusha + 1 min 57 s

Meilleure équipe[modifier | modifier le code]

Équipe Pays Temps
1 Cervélo TestTeam Drapeau de la Suisse Suisse en 47 h 32 min 51 s
2 Topsport Vlaanderen-Mercator Drapeau de la Belgique Belgique + 17 s
3 Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique + 1 min 26 s

Évolutions des classements[modifier | modifier le code]

Étape Vainqueur Classement général
Classement par points
Classement du meilleur jeune
Classement par équipes
1
Sky Edvald Boasson Hagen Non décerné Edvald Boasson Hagen Sky
2
Geert Steurs Wouter Mol Geert Steurs Roger Kluge Topsport Vlaanderen-Mercator
3
Tom Boonen Heinrich Haussler
4
Francesco Chicchi
5
Tom Boonen
6
Francesco Chicchi Cervélo TestTeam
Classement final Wouter Mol Heinrich Haussler Roger Kluge Cervélo TestTeam

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :