Tour des Flandres 1919

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour des Flandres 1919 Cycling (road) pictogram.svg
Arrivée du tour des Flandres 1919, en haut premier Henri Van Lerberghe, en bas deuxième Lucien Buysse.jpg
Arrivée de la course, en haut premier Henri Van Lerberghe, en bas deuxième Lucien Buysse.
Généralités
Course3e Tour des Flandres
Date23 mars 1919
Distance230 km
PaysBEL Belgique
Lieu de départGand
Lieu d'arrivéeGand
Partants47
Arrivants23
Vitesse moyenne26,42 km/h
Résultats
VainqueurBEL Henri Van Lerberghe
DeuxièmeBEL Léon Buysse
TroisièmeBEL Jules Van Hevel
◀ 19141920 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 3e édition de la course cycliste, le Tour des Flandres a eu lieu le et a été remportée par le Belge Henri Van Lerberghe. Le Tour des Flandres revient après 5 ans d'absence dus à la Première Guerre mondiale. À partir de cette édition, il aura lieu chaque année, même pendant la Seconde Guerre mondiale.

Monts escaladés[modifier | modifier le code]

Récit de course[modifier | modifier le code]

Avant le départ de la course, Henri Van Lerberghe déclare sûr de lui au peloton qu'il allait lâcher tout le monde et s'imposer en solitaire. Van Lerberghe attaque alors qu'il reste encore 120 km à parcourir avec vent de face, dans ce qui ressemble à une attaque sans aucune chance de réussite. Au cours de son périple, il aperçoit un assistant avec un sac de nourriture prévu pour Marcel Buysse, puis le convainc de l'abandon de Buysse pour récupérer la nourriture. Plus tard, il doit poser pied à terre car un train est arrêté à un passage à niveau. Van Lerberghe n'attend pas le départ du train et décide d'entrer d'un côté dans un wagon avec son vélo pour sortir de l'autre côté[1]. Juste avant d'entrer dans le vélodrome pour l'arrivée, Van Lerberghe s'arrête dans un bar pour prendre quelques bières. Son manager, paniqué qu'il manque une chance de victoire, se met à sa recherche et le fait revenir sur son vélo. Il atteint la ligne d'arrivée avec une marge de 14 minutes, la plus grande marge dans l'histoire du Tour des Flandres[2]. Après avoir franchi la ligne et fait son tour d'honneur, Van Lerberghe déclare dans la foule et, en toute sincérité : « Rentrez chez vous; J'ai une demi-journée d'avance sur le peloton »[3],[4].

Classement final[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Équipe Temps
1 Henri Van Lerberghe Drapeau de la Belgique Belgique Legnano-Pirelli en 7 h 41 min 18 s
2 Léon Buysse Drapeau de la Belgique Belgique + 14 min 00 s
3 Jules Van Hevel Drapeau de la Belgique Belgique 14 min 00 s
4 Frits Wiersma Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 14 min 00 s
5 Albert Dejonghe Drapeau de la Belgique Belgique 14 min 00 s
6 Aviel Cocquyt Drapeau de la Belgique Belgique 14 min 00 s
7 Alois Verstraeten Drapeau de la Belgique Belgique Bianchi-Pirelli 14 min 00 s
8 Laurent Seret Drapeau de la Belgique Belgique 21 min 52 s
9 Theodore Arvent Drapeau de la Belgique Belgique 23 min 00 s
10 Basile Matthys Drapeau de la Belgique Belgique 26 min 00 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Qui étaient les premiers Flandriens? (Wijnendale) sur iedereenflandrien.be
  2. (nl) Haan, Rob de, « ‘Ik zal jullie doodrijden!’ », www.nusport.nl, Sanoma Uitgevers, (consulté le 10 mai 2010)
  3. (en) Epic races sur rondevanvlaanderen.be
  4. Konrad, Gabe and Melanie (200), Bikelore, On The Wheel Publications (USA), (ISBN 1-892495-32-5), p. 101

Liens externes[modifier | modifier le code]