Tour de télévision de Kiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour de télévision de Kiev
(uk) Телевізійна вежа
Киевская телебашня.JPG
Présentation
Type
Matériau
Construction
Ouverture
1973
Hauteur
385 m
Localisation
Pays
Subdivision
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Ukraine
voir sur la carte d’Ukraine
Red pog.svg

La tour de télévision de Kiev (en ukrainien Телевізійна вежа, Televiziïna veja) est une tour d'une hauteur de 385 m construite en acier en 1973 et située à Kiev, en Ukraine. Elle est utilisée pour la diffusion de la radio et de la télévision. C'est la plus haute construction autoportante en acier dans le monde[1] ; elle n'est pas ouverte au public.

Présentation[modifier | modifier le code]

Fabriquée en tubes d'acier de différents diamètres et épaisseurs, la structure pèse 2700 tonnes. Le tube central, dans lequel l'ascenseur est situé, a 4 mètres de diamètre pour 12 millimètres d'épaisseur. Il repose sur une base à quatre pieds qui mesure environ 100 mètres de haut. La base abrite l'émetteur et le récepteur de la tour. À environ 200 mètres du sol se trouve le second niveau, qui renferme la partie télévision et les émetteurs FM de l'édifice. Ce deuxième niveau est le terminus de l'ascenseur. La tour est unique car tous les joints, pipes et luminaires sont fixés par soudage[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La construction a commencé en 1968 et elle s'est achevée en 1973, pour un coût élevé à environ 12 millions de dollars.

La tour avait initialement été conçue pour la ville de Moscou, capitale de l'URSS à l'époque. Mais les autorités de Moscou avaient préféré une tour plus « solide », finalement construite : il s'agit de la Tour Ostankino. Plus tard, quand Kiev a eu besoin de sa propre tour, le projet a été représenté. Le gouvernement de l'URSS a alors ordonné aux ingénieurs de réduire la tour de près de 30 %, afin qu'elle ne soit pas plus grande que celle de Moscou[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Kiev TV Tower
  2. (uk) В. Стах, "Викрадачі спокою наших осель", Україна Молода, #191, 14.10.2005
  3. (uk) І. Мащенко, "Гулівери земних споруд", Zerkalo Nedeli, #16 (340) 21-27.04.2001

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]