Tour de l'Épaule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour de l’Épaule
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
État de conservation
En ruine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées

La tour dite de l’Épaule, est un donjon féodal du XIIe siècle, témoin d'une place forte médiévale, classé monument historique en 1913, situé sur la commune de Gallardon en Eure-et-Loir.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Gallardon en 1610, dessiné par C. Chastillon

Construit en pierres meulières, le donjon servait de vigie pour surveiller les alentours de Gallardon et de logis aux gardes. Les murs avaient une épaisseur de 4,50 m et le diamètre extérieur de la tour atteignait 18 m.

En 1443, durant la Guerre de Cent Ans, le château fut repris aux Anglais par les troupes du comte de Dunois. Le château fut soumis à des tirs de bombardes tellement puissants que la plus grande partie des murs furent abattus. La tour fut minée et seul en demeure une ruine d’une hauteur de 38 m, appelée Épaule, composée d'une importante portion de couronne de maçonnerie de blocage et de quelques éléments de pierre appareillée et des mâchicoulis.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1913[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]