Tour Pey Berland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tour Pey-Berland)
Aller à : navigation, rechercher
Tour Pey Berland
Bordeaux Tour Pey Berland 3.jpg

Tour Pey Berland (vue est)

Présentation
Type
Style
Construction
Hauteur
66 m
Propriétaire
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Bordeaux
voir sur la carte de Bordeaux
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La tour Pey Berland, du nom de l'archevêque Pey Berland, est le clocher séparé de la Cathédrale Saint-André, situé à Bordeaux sur la Place Pey-Berland. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862[1]. Elle est également classée au patrimoine mondial de l'Unesco[2].

La tour Pey Berland à Bordeaux comme une centaine d’autres monuments, propriété de l’État, est gérée, animée et ouverte à la visite par le centre des monuments nationaux.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sa construction s'échelonna de 1440 à 1500 à l'initiative de l'archevêque du même nom. Couronnée d'un clocher, elle est toujours restée isolée du reste de la Cathédrale. Superbement sculptée, elle fut vendue comme bien national pendant la Révolution et transformée en fabrique de plombs de chasse et magasin à fourrage[3]. La tour redevient édifice religieux par décret du [4].

La flèche, tronquée par une tempête ayant donné des vents de force d'ouragan au XVIIIe siècle, est aujourd'hui coiffée par la statue dorée d'une Vierge à l'enfant appelée Notre-Dame d'Aquitaine (réalisée par Jean-Alexandre Chertier et installée en 1863), et abrite un fameux bourdon de plus de 8 tonnes. La statue de la vierge au sommet est tournée vers le village de Saint Raphaël, situé dans le Médoc, d'où était originaire Pey Berland.

La situation isolée de cette « tour-clocher » n'a rien de bien étonnant en Gironde, où les exemples sont légion. En particulier du fait des vibrations des cloches et du sol marécageux, qui auraient pu fragiliser la cathédrale. Cependant, il faut rappeler que la tour était autrefois reliée à la cathédrale par les maisons des chanoines, selon une coutume en vigueur dans tout l'Ouest de la France.

Il faut escalader deux-cent trente trois marches dans un étroit escalier à vis pour atteindre la terrasse située au sommet de la tour et qui a la forme d'une galerie autour de la flèche. Elle se trouve à environ cinquante mètres du sol. La base de la statue se trouve à 60 mètres, et la hauteur de cette dernière est de 6 mètres.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]