Tour ITT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 14 mai 2019 à 22:47 et modifiée en dernier par 2a01:cb04:73:ed00:bcfa:9f70:fb96:4ed7 (discuter). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.


Tour ITT
TerKamerenLow01.jpg
Histoire
Architecte
Walter Bresseleers
Construction
1973
Statut
Construit
Usage
Bureaux
Architecture
Style
Hauteur du toit
102 m
Hauteur
101,8 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Étages
25
Nombre dʼascenseurs
6
Localisation
Pays
Ville
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg

La Tour ITT (International Telephone and Telegraph Corporation), dont le nom a été changé en IT Tower, est un gratte-ciel bruxellois situé 480-482 avenue Louise, juste derrière l'abbaye de la Cambre.

Cette tour de bureaux, construite de 1968 à 1971, a une hauteur de 102 mètres pour 25 étages.

Historique

La construction de cette tour, à une époque où la bruxellisation semblait ne plus avoir de limites, dans un des endroits les plus tranquilles de l'avenue Louise surplombant l'abbaye de la Cambre, sur un terrain offert en 1922 avec sa maison par le sculpteur Guillaume De Groot à la Ville de Bruxelles pour y ouvrir un musée consacré à ses œuvres[1], suscita de nombreuses protestations publiques, mais l'échevin des travaux publics Paul Vanden Boeynants, insensible à tout argument esthétique ou urbanistique, persista dans son projet. Pour ce faire il fallut non seulement passer outre aux dispositions testamentaires de Guillaume De Groot, mais il fallut mettre à bas sa maison remarquable et le joli manoir voisin[2].

Architecture

Cette tour de style international est dessinée par l'architecte Walter Bresseleers, associé au bureau de Walter Gropius[3] lui-même porteur des bases du mouvement.

Son architecture s'inspire des plus célèbres gratte-ciel nord-américain du même mouvement conçus pendant cette époque. Avec ses espaces dégagés au rez-de-chaussée et le style de la façade en aluminium noir, elle est une des rares en Europe à s'assimiler aux principales réalisations de Ludwig Mies van der Rohe comme le Seagram Building, le Kluczynski Federal Building ou les tours du Toronto-Dominion Centre. La structure de la façade se rapproche également de celle du One Liberty Plaza situé à New York.


Vue panoramique des jardins étagés de l'abbaye avec la Tour ITT à gauche

Notes

  1. Xavier Duquenne, L'avenue Louise à Bruxelles, Bruxelles, p. 187 : « En sculpture, c'est Guillaume De Groot, statuaire doué, à caractère officiel, qui se fit construire à l'avenue, par l'architecte Janlet (..) une intéressante maison avec atelier, où il habita jusqu'à sa mort, en 1922. Il donna sa demeure et ses collections d'art à la ville de Bruxelles en souhaitant sa conservation aux fins d'y exposer ses œuvres, ce qui demeura lettre morte - près de cinquante ans plus tard, on le verra, la Ville céda l'immeuble pour le remplacer par une tour de bureau ».
  2. Xavier Duquenne, L'avenue Louise à Bruxelles, Bruxelles, p. 205.
  3. Thierry Demey, Des gratte-ciel dans Bruxelles, Bruxelles, Guides Badeaux, , 200 p. (ISBN 978-2-96004145-3, lire en ligne), p. 161,196

Voir aussi

Article connexe

Liens externes