Tour Henri VIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour Henri VIII
Image dans Infobox.
La tour Henri VIII en 2007.
Présentation
Type
Destination initiale
Tour de défense
Construction
Hauteur
21 m
Propriétaire
Ville de Tournai
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Province
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte du Hainaut
voir sur la carte du Hainaut
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

La tour Henri VIII appelée aussi Grosse tour ou château (de) Henri VIII est une tour située à Tournai en province de Hainaut (Belgique).

La tour est classée comme monument le et reprise sur la liste du patrimoine exceptionnel de la Région wallonne depuis 2016[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

La tour est située dans la partie nord du centre historique de la ville de Tournai, dans le parc Henri VIII, à proximité de la place Verte, de la rue du Rempart, de l'avenue Leray et de la place Victor Carbonnelle et non loin de la gare de Tournai.

Historique[modifier | modifier le code]

Tournai est la seule ville de l'actuelle Belgique à avoir jamais été possession anglaise. Cette situation ne dura guère que six années, de 1513 à 1519, Pendant cette courte période, le monarque anglais, le roi Henri VIII, fait ériger cette imposante tour d'enceinte se raccordant aux seconds remparts de la ville qui furent édifiés vers l'an 1300. La tour Henri VIII est l'unique rescapée des constructions élevées à cette époque anglaise dans le Tournaisis et est donc le seul édifice jamais bâti par les Anglais existant sur le territoire belge actuel. Depuis 2008, la tour fait l'objet d'une restauration et est entourée d'échafaudages.

Description[modifier | modifier le code]

Les dimensions de cette tour ronde sont importantes : un diamètre de 27,5 m et une circonférence d'environ 86 m, une hauteur de 21 m et une épaisseur de mur d'environ 6,9 m à la base. La tour est construite en moellons de grès et de calcaire de Tournai[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • I. Deremaix et M. Dosogne 2009. "Tournai : études préalables à la restauration de la tour Henri VIII", dans L'archéologie en Hainaut occidental. 2004-2008 (Amicale des archéologues du Hainaut occidental, vol. VIII), catalogue de l'exposition organisée à Flobecq du au , Flobecq, p. 97-102.
  • I. Deremaix et M. Dosogne et E. Weinkauf, 2010. "Dernières découvertes concernant les enceintes tournaisiennes", dans Mémoires de la Société Royale de Tournai, t. XIII, p. 97-124.
  • C. Dury, 2007. « Tournai : Les fortifications médiévales et modernes, avec la tour Henri VIII », dans DEJARDIN V. et MAQUET J. (dir.), Le patrimoine militaire de Wallonie, Namur, p. 258-263.
  • P. Pierquin, 2008. Le patrimoine militaire tournaisien, Tournai (Les Amis de la Citadelle de Tournai asbl), p. 43-44.