Tour Elithis (Dijon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour Elithis
Tour-Elithis-Dijon-01.JPG
La Tour Elithis en 2009.
Histoire
Architecte
Construction
Inauguration
Coût
7 millions €[2]
Usage
Bureaux, restaurant[2]
Architecture
Hauteur du toit
33,5 m
Surface
5 000 m2
Étages
10
Administration
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Quartier
Adresse
1B Boulevard de Champagne
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bourgogne
voir sur la carte de Bourgogne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Dijon
voir sur la carte de Dijon
Red pog.svg

La Tour Elithis est un immeuble de bureaux et commerces de Dijon, d'une surface totale de 5 000 m2[3], inauguré le [4]. Conçue par le bureau d'études Elithis ingénierie et l'architecte Jean-Marie Charpentier, elle fait partie du quartier Clemenceau qui intègre entre autres le palais des congrès, érigé dans les années 1950, et l'Auditorium de Dijon, bâti dans les années 1990. Directement au nord se trouve la chambre de commerce et d'industrie de la Côte d'Or, construite un an avant la tour Elithis. Celle-ci prend place sur une petite esplanade piétonne desservant les quatre bâtiments précédemment cités.

Consommation électrique[modifier | modifier le code]

Cette tour est conçue pour produire plus d'énergie qu'elle n'en consomme grâce notamment à une conception bioclimatique et à 560 m2 de panneaux photovoltaïques installés en toiture[5]. D'autre part, pour réduire la consommation énergétique et l'empreinte écologique du bâtiment, la façade est composée en majeure partie de bois, d'une isolation réalisée par de la ouate de cellulose et de grandes surfaces vitrées limitant l'usage de l'éclairage artificiel. Le rafraichissement du bâtiment en été est limité grâce à un bouclier solaire recouvrant les surfaces vitrées au sud, à l'est et à l'ouest exposées au soleil durant la journée. En hiver et mi-saison, l'orientation des lamelles du bouclier laisse entrer la lumière naturelle et l'énergie solaire. Le chauffage est assuré par une chaudière à granulé de bois[6].

Après 3 années l'exploitant indique que la Tour Elithis consomme entre 10 et 15 fois moins d'énergie qu'un bâtiment qui se soumettrait aux objectifs des règlementations les plus strictes (RT 2012 et Label BBC[7]) et consomme à ce jour entre 40 et 50 fois moins qu'un bâtiment tertiaire classique existant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « La Tour Elithis », sur IdéesMaison.com, consulté le 16 septembre 2015
  2. a b et c (fr) « Tour Elithis : bilan énergétique - Année 2 », sur Elithis.fr, consulté le 16 septembre 2015
  3. « La tour positive Elithis sous toutes ses coutures | Cleantech Republic » (consulté le 19 mars 2019)
  4. www.tour-elithis.fr, site officiel du bâtiment.
  5. « Dijon : 6 ans après, la tour Elithis à énergie positive demeure une exception », sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté (consulté le 19 mars 2019)
  6. Pierre-Jules GAYE, « Une tour à énergie positive à Dijon », sur www.auxerretv.com, (consulté le 19 mars 2019)
  7. « Retour d'expérience : la tour Elithis est-elle vraiment un "bâtiment à énergie positive" ? », Quotidien,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]