Tour Anne-de-Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour Anne-de-Bretagne
Montfort L Amaury Chateau1.JPG

Escalier octogonal de l’ancien donjon.

Présentation
Type
Donjon
Destination actuelle
ruine
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Région
Île-de-France
Département
Yvelines
Commune
Montfort-l'Amaury
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La tour Anne-de-Bretagne est une tour du XVe siècle, construite par Anne de Bretagne à Montfort-l’Amaury, perchée sur la motte féodale qui domine le village, la tour Anne de Bretagne est le seul vestige de l'ancien château.

Ce donjon (escalier hors œuvre desservant chaque étage), fut construit sur l'emplacement des ruines de l'ancien château du XIIe siècle, détruit par les Anglais durant la Guerre de Cent Ans, restauré par Anne-de-Bretagne, comtesse de Montfort et bienfaitrice. Ce donjon est trop emblématique de Montfort-l'Amaury pour que l'on oublie d'en décrire l'aspect : un escalier en octogone irrégulier sur trois niveaux, les restes d'une tour d'une largeur d'une vingtaine de mètres, des murailles de deux à trois mètres d'épaisseur et d'une hauteur approximative de dix-huit mètres.

La tour a été classée monument historique en 1862[1].

La duchesse Anne de Bretagne (1477-1514) qui séjourna cinq ans à Montfort-Lamaury, va embellir la capitale de son comté ; on lui doit, aussi, l'évolution de l'église Saint-Pierre, qu'elle entreprit de remodeler pour lui offrir une architecture plus moderne et une meilleure distribution. L'église est en pierre de Bazemont et grès de Rambouillet. Elle fit transférer le cimetière qui était au sud de l’église hors les murs, dans le quartier de la Brosse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]