Toupie (jouet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toupie.
L'Enfant au toton, par Jean-Baptiste Chardin
Toupie japonaise

Une toupie est un jouet destiné à tourner sur lui-même le plus longtemps possible, en équilibre sur sa pointe.

En tant que jeu traditionnel populaire en Chine, faire tourner une toupie consiste à fouetter continuellement l'objet conique pour le faire tourner sur la glace ou sur un terrain lisse. Des noms variés sont donnés à ce sport en Chine.

En 1926, une toupie en poterie fut déterrée des Ruines culturelles Huitiling, dans le village de Xiyin, District de Xiaxan (Shanxi), ce qui prouve que les toupies existaient en Chine depuis plus de 4000 ans. Ce jeu populaire Chinois s'est étendu en Corée, au Japon et dans d'autres pays avant le Xe siècle, en Angleterre au XVe siècle, chaque village possédait une toupie géante qui servait uniquement à des courses populaires, lors du Mardi gras.

Les toupies sont faites en différentes matières, comme en poterie, en pierre, en bois, en bambou et en terre cuite. Faites en bois dur, les petites toupies avec lesquelles les enfants jouaient dans le passé étaient des jouets faits par eux-mêmes, ce qui pouvait donner aux enfants un sentiment de satisfaction et le plaisir d'une autoproduction réussie. Comme le globe terrestre sur son axe, la toupie symbolise et nous rappelle de par son mouvement rotatif l’équilibre subtil d'un univers en mouvement.

Pour jouer avec, il faut tenir, d'une main, un fouet enroulé étroitement autour de la partie supérieure de l'axe et empoigner la toupie de l'autre. Puis tirer le fouet en arrière jusqu'à ce que la toupie tombe par terre et tourne et la fouetter continuellement pour la garder en mouvement.

Il existe de nombreuses formes de toupies, mais le principe de base est toujours le même :

  • une masse équilibrée (centre de gravité sur l'axe de rotation) ;
  • un grand moment d'inertie par rapport à l'axe (masses réparties loin de l'axe) ;
  • contact ponctuel sur l'axe (ou très proche) avec le sol (diminution des effets du frottement) ;
  • un système de mise en rotation (tige, ficelle...) permet de lancer la toupie. Une fois en rotation, la toupie se comporte comme un gyroscope.

On peut jouer de différentes façons avec une toupie. On peut soit tenir compte de la durée de rotation, soit de la longueur parcourue, soit encore pratiquer le jeu de massacre dont le but est de faire tomber le maximum de quilles[1].

Ce jouet est connu depuis l'Antiquité.

Toupies spéciales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commentaire: Le jeu du Moine. Jeu consistant à propulser une toupie actionnée par une ficelle ou une tige afin de faire tomber des quilles miniatures. Le jeu peut également être joué sur une surface (de bois ou autre) encadrée de bandes. Cette dernière peut inclure des espaces partiellement fermés qui permet, si la toupie y accède, d'obtenir des points additionnels.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :