Touage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et doit être internationalisé(e). (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Merci de l'améliorer ou d'en discuter sur sa page de discussion ! Vous pouvez préciser les section à internationaliser en utilisant {{section à internationaliser}}.

Un toueur sur la Seine au début du XX° siècle.
Un toueur à Charenton-le-Pont, vers 1910.

Le touage est une technique de traction pour les péniches sans moteur, mise au point par Eugène Bourdon en 1828.

Le principe du touage est utilisé pour les transbordeurs de charge dans la manutention automobile notamment.

Description[modifier | modifier le code]

Une chaîne métallique, fixée à ses deux extrémités, est immergée dans le cours d'eau. Le bateau-treuil, le toueur, équipé d'un moteur à vapeur, s'agrippe à cette chaîne et peut tracter un train d'une quinzaine de péniches ; les péniches vides sont placées près du toueur, tandis que celles qui sont chargées restent à l'arrière pour rigidifier l'ensemble.

Historique[modifier | modifier le code]

Le touage sur la Seine entre Conflans-Sainte-Honorine et Paris fonctionna de 1855 à 1931 ; il fut progressivement remplacé par le remorquage.

La constitution d'un train de péniches impose l'attente des bateliers, favorisant les contacts avec "ceux d'à terre".

Toueur à l'entrée du souterrain de Riqueval

Touage en service[modifier | modifier le code]

Il n'existe plus qu'un seul toueur en activité, au souterrain de Riqueval sur le canal de Saint-Quentin.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :