Totilas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Totilas
Image illustrative de l’article Totilas
Totilas et Edward Gal, NIC Assen 2009

Race KWPN (Hollandais sang chaud)
Père Gribaldi
Mère Lominka
Père de mère Glendale
Taille 1,75 m
Sexe Étalon
Robe Noire
Naissance (18 ans)
Pays de naissance Pays-Bas
Éleveur J.K. Schuil et A. Visser, de l'élevage Moorlands BV[1]
Propriétaire Cees Visser de l'élevage Moorlands BV (jusqu'en 2010)
Paul Schockemöhle (2010-)
Cavalier Edward Gal (jusqu'en 2010)
Matthias Alexander Rath (2010-2015)

Totilas (Moorlands Totilas jusqu'en 2010) est un étalon KWPN de dressage né en 2000, fils de Gribaldi et de Lominka (par Glendale). De robe noire, il mesure 1,75 m (5 9) au garrot. Jusqu'en 2010, il est monté par le cavalier hollandais Edward Gal avec lequel il bat deux fois le record du monde de dressage. Acheté par les écuries de Paul Schockemöhle, il est confié à Matthias Alexander Rath jusqu'à sa retraite en août 2015, mais se blesse quatre fois et ne retrouve jamais son plus haut niveau. Il se consacre désormais à la reproduction.

Histoire[modifier | modifier le code]

Moorlands Totilas naît aux pays-Bas à l'élevage Moorlands, appartenant à J.K. Schuil et A. Visser, d'où son nom. Il est confié au cavalier néerlandais Edward Gal en 2006[2]. Il le dresse à l'aide de la technique controversée du rollkur, remarque la grande qualité de ses allures, et en fait son cheval de tête. Moorlands Totilas se hisse très vite au plus haut niveau des compétitions de dressage, commençant à écumer les terrains de concours internationaux à l'âge de 9 ans[2]. À Hickstead, en 2009, le couple obtient le pourcentage record de 89,40 %, avant de le battre quelques mois plus tard à Windsor avec 90,70 %, obtenant par cette occasion de titre de champions d'Europe de dressage et un record mythique, une note de dressage étant pour la première fois passée au-dessus des 90 %[3]. Le 16 décembre 2009, à Londres, Moorlands Totilas et Edward Gal remportent l'épreuve qualificative pour la Coupe du monde de dressage avec la note encore jamais vue de 92,3 %[4]. Totilas est élu cheval de l'année 2010 par le stud-book de la race KWPN. Une importante polémique concernant la technique de dressage utilisée (le rollkur) par son cavalier éclate à la suite de son apparition dans le monde du dressage.

Passage sous les couleurs allemandes[modifier | modifier le code]

En 2010, Totilas est vendu à Paul Schockemöhle pour une somme comprise entre 10 et 15 millions d'euros[5],[6], un record pour un cheval de cette discipline. Il est alors monté par Matthias Alexander Rath. Les débuts du couple sont hésitants. Malgré une médaille d'argent obtenue aux championnats d'Europe de dressage à Rotterdam en 2011, le cavalier et le cheval ne semblent pas s'entendre[3]. En 2012, lors d'une démonstration d'étalons, il apparaît crispé en en défense, à tel point que Matthias Alexander Rath doit quitter la piste pour le calmer[7].

La même année, l'Allemagne fait appel à l'ancien entraîneur de Totilas lorsqu'il concourait sous les couleurs néerlandaises, Sjef Janssen[7], et lance une grande opération de communication avant les Jeux Olympiques de Londres. Totilas ne participe pas à l'épreuve, officiellement en raison d'une maladie de Matthias A. Rath. La même année, l'association de protection animale PETA dépose une plainte pour maltraitance sur Totilas, en raison de son entraînement avec le rollkur et de son confinement[8]. Les charges sont abandonnées en avril 2013[3]. Après une absence de deux ans[7], Totilas refait surface à Kappellen le . Le couple prend la première place de ce CDI 3* avec 78,68 %[9]. Matthias A. Rath et Totilas participent ensuite au CDI 4* de Wiesbaden, où ils obtiennent sur l'ensemble du week-end les notes de 82,80 % et de 83,20 %[10]. Deux mois plus tard, une nouvelle blessure prive le grand cheval noir d'une participation aux Jeux équestres mondiaux de 2014[7]. Après une absence d'environ un an, ils reviennent au CDI4* de Hagen en juillet 2015, décrochant pour l'occasion leur place pour les championnats d'Europe avec une note de 80,360 %[11]. Après une performance moyenne dans le grand prix (75,971 %) des championnats d'Europe d'Aix La Chapelle en 2015, ses propriétaires renoncent à le faire concourir dans les autres épreuves[12]

Retraite sportive[modifier | modifier le code]

La retraite sportive de Totilas est annoncée par ses propriétaires le [13], officiellement à cause d'une inflammation du postérieur gauche, la périostite. Son entraîneur Sjef Janssen confie que les blessures à répétition de Totilas ont motivé cette décision[3] : le cheval noir a en effet subit quatre arrêt pour blessure en cinq ans sous les couleurs allemandes et n'a participé que deux fois à des épreuves internationales avec l'équipe allemande, pour onze sorties dans des Grands Prix de dressage[7].

Cette déclaration fait beaucoup réagir en Allemagne, où le deuil du meilleur cheval de dressage national à l'âge relativement précoce de 15 ans fait les gros titres du journal Die Welt[14], qui affirme que la course à la rentabilité a eu raison de la santé de Totilas[15]. Dans Süddeutsche Zeitung, les journalistes accusent à la fois le cavalier, les officiels et les propriétaires de n'avoir pensé qu'à la rentabilité et aux médailles, entraînant la chute de Totilas, « victime de son talent »[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Reproduction[modifier | modifier le code]

Totilas mène désormais une carrière d'étalon. Certains de ses poulains ont atteint des sommes très conséquentes : 200 000 € pour Total Recall et 105 000 € pour Total Ideal. Edward Gal a acquis et entraîne deux poulains de Totilas, Toto Jr. et Trafalgar[7].

Totilas est présenté lors de l'édition 2017 du salon des étalons de St-Lô[18].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation de Moorlands Totilas sur le site d'Edward Gal « Copie archivée » (version du 24 juillet 2011 sur l'Internet Archive). Consulté le 17 octobre 2010.
  2. a et b Lhermite 2015, p. 72.
  3. a, b, c et d « Fin de parcours pour Totilas, l'étalon noir à 10 millions d'euros », Le Monde,
  4. « Totilas bat un nouveau record du monde » sur Equivista.fr. Consulté le 6 octobre 2010
  5. « Totilas vendu à Paul Schockemöhle », sur le site de la RTBF https://www.rtbf.be. Consulté le 17 octobre 2010
  6. « Totilas change de main » sur le site Chevalmag http://www.chevalmag.com. Consulté le 17 octobre 2010
  7. a, b, c, d, e, f et g Lhermite 2015, p. 73.
  8. http://www.peta.de/totilas#.Ve3m2xHtlBd
  9. "CDI 3* Kapellen : Totilas, Le retour" : http://www.grandprix-replay.com/content/cdi-3-kapellen-totilas-le-retour
  10. http://www.grandprix-replay.com/content/cdi-4-wiesbaden-totilas-en-ma%C3%AEtre
  11. http://www.equidia.fr/life/tiens-revoila-totilas/
  12. (en) « Totilas Withdrawn from 2015 European Dressage Championships », sur Eurodressage, (consulté le 20 août 2015)
  13. « Totilas à la retraite », sur Grandprix Replay, (consulté le 18 août 2015)
  14. « Les Allemands en deuil de “leur” cheval de dressage », Courrier International (consulté le 31 août 2015)
  15. https://www.welt.de/sport/article145341642/Karriere-von-Dressurpferd-Totilas-offiziell-beendet.html
  16. a et b « Championnats d’Europe de dressage à Windsor : du jamais vu… » sur le site du magazine Cheval Savoir
  17. « Triplé pour Gal et Totilas » sur le site lequipe.fr. Consulté le 6 octobre 2010
  18. leperon.fr, « Totilas en guest-star à St Lô / Flash infos / Accueil - leperon.fr », L'Éperon,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Lhermite 2015] Mélina Lhermite, « Totilas, triste épopée », Cheval magazine, no 527,‎ , p. 72-73