Tote bag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un tote bag.

Un tote bag est un sac en toile souple à deux anses, porté à l'épaule.

Histoire[modifier | modifier le code]

Étymologiquement, le mot vient de l'anglais « to tote », qui signifie « trimbaler » (en allemand, le sac proposé à la caisse se dit « Tüte »). Au début du XXe siècle, les postiers britanniques utilisaient de tels sacs, plus légers qu'une sacoche en cuir, pour livrer le courrier. De même, vers le milieu du siècle, pour les crieurs de journaux en Europe et en Amérique ainsi que pour le transport des courses ménagères, toujours dans un but fonctionnel, tenu en main par les anses[1],[2].

Au début des années 2000, les supermarchés berlinois utilisèrent des sacs en toile de ce type pour emballer les marchandises, avant que des créateurs reprennent le concept pour en faire des cabas[2]. L'ancien sac en toile est porté depuis les années 2010 comme un accessoire de mode[3]. La démocratisation des petites imprimantes textiles permit également d'y reproduire toutes sortes de motifs. Porté à l'épaule, il est offert autant par des boutiques de mode que par des musées, des magasins, des associations qui y apposent leur logo, lequel y joue un rôle publicitaire[1]. Et il est facile à personnaliser ou à faire soi-même[4].

Enfin, soulignons que ce n'est en fin de compte que l'énième remise au goût du jour du sac en toile de jute qui avait connu un net regain de popularité au cours des années 70.

Environnement[modifier | modifier le code]

On a tendance à penser que ce sac réutilisable est écologique car il remplace les sacs à usage unique qui sont un fléau pour notre planète mais ce n’est pas le cas. En prenant en compte l’ensemble des facteurs à l'exception de la pollution marine, à savoir, l'impact de la fabrication des tote bag sur le changement climatique et la destruction de la couche d'ozone liée à l'utilisation de l'eau, à la pollution atmosphérique et au rejet de substances chimiques, les sacs en plastique restent l'option la moins polluante. Les sacs en coton doivent être réutilisés au moins 7100 fois pour correspondre à la performance environnementale des sacs en plastique[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Valérie Lejeune, « Tote bag, vogue le sac chic et pas cher », Le Figaro Magazine, semaine du 20 novembre 2015, pages 100-101.
  2. a et b « Le Tote Bag - Un Phénomène de Mode et de Société | Grafitee », sur Wikitee (consulté le )
  3. « Le tote bag est-il le nouveau sac à main tendance ? », sur Cosmopolitan.fr (consulté le )
  4. « 20 idées de tote bags à faire soi-même », sur Magazine Avantages (consulté le )
  5. Marie Privé, « Écolo, le tote bag ? Encore raté… », sur Geo.fr, (consulté le )

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :