Tosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tosse
Mairie de Tosse.
Mairie de Tosse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Marensin-Sud
Intercommunalité Communauté de communes de Maremne-Adour-Côte-Sud
Maire
Mandat
Jean-Claude Daulouède
2014-2020
Code postal 40230
Code commune 40317
Démographie
Gentilé Tossais-Tossaises
Population
municipale
2 517 hab. (2014)
Densité 140 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 41′ 24″ nord, 1° 19′ 55″ ouest
Altitude Min. 12 m – Max. 54 m
Superficie 17,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Tosse

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Tosse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tosse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tosse

Tosse est une commune française située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans la forêt des Landes en Marensin dans le sud des Landes. La route départementale 652, appelée "route des Lacs" traverse le village situé à 25 km de Dax, 25 km de Bayonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

On ne trouve pas trace d'habitation avant le IXe siècle ; c'est à cette époque que la région commence à être défrichée et habitée. Pendant le Moyen Âge, Tosse deviendra la capitale d'une des vicomtés les plus illustres d'Aquitaine ; la vicomté de Maremne et le siège du tribunal de juridiction jusqu'au XIXe siècle. Au XVIIIe siècle, l'économie était principalement agricole bien qu'une verrerie ait existé sur le bord de l'étang Blanc de 1765 à 1785. Puis, au XIXe siècle, début de l'ère industrielle, les fabriques de bouchons occupèrent la presque totalité de la population. Depuis 1950, des entreprises industrielles et commerciales ont vu le jour : fabrique de bouchons, de capsules, de parois de douche, entreprise de travaux publics, menuiserie aluminium et de nombreux artisans dans le bâtiment.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 en cours Jean-Claude Daulouède DVD Comptable retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué une fleur à la commune au Concours des villes et villages fleuris[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 517 habitants, en augmentation de 10,35 % par rapport à 2009 (Landes : 5,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
525 452 493 603 688 658 698 723 772
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
790 814 842 817 866 962 956 1 027 966
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
992 915 903 846 832 819 793 760 872
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
996 1 027 1 163 1 280 1 307 1 679 2 199 2 426 2 517
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Rachel Nicotte est un ancien pilote moto français né en 1957 et qui s'est suicidé le 15 août 2005 à Tosse.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]