Torre del Compte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Torre del Compte
Torre del Compte
Le village
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Aragon Aragon
Province Province de Teruel Province de Teruel
Comarque Matarraña
Maire
Mandat
Antonio Bergos Machín (PP)
2011-2015
Code postal 44597
Démographie
Gentilé Torrats
Population 132 hab. ()
Densité 6,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 56′ 06″ nord, 0° 06′ 32″ est
Altitude 497 m
Superficie 1 950 ha = 19,5 km2
Localisation
Localisation de Torre del Compte

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Torre del Compte

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Torre del Compte
Liens
Site web http://www.torredelcompte.es

Torre del Compte (La Torre del Comte en catalan, Torre d'o Compte en aragonais) est une commune d’Espagne, dans la province de Teruel, qui elle-même fait partie de la communauté autonome d'Aragon. La commune appartient également à la comarque de Matarraña.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle fait partie de la Frange d'Aragon

Histoire[modifier | modifier le code]

On retrouve, au site "Les Miravetes", des traces d'une peuplade ibère (IVe siècle av. J.-C.).

Depuis le 1er juillet 2002, le village fait partie de la comarque de Matarraña (Comarca del Matarraña) qui comprend 18 communes. Le but de cette association est d'éviter la désertification de ce territoire en créant de nouveaux emplois surtout dans le secteur tertiaire (tourisme).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1900 1950 1983 1991 1996 2001 2003 2005 2007 2008 2010 2013
748 594 239 205 189 174 174 171 174 162 153 147

Économie[modifier | modifier le code]

La Torre del Compte fait partie de la zone de production de trois produits possédant un label de qualité de l'Union européenne:

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Autrefois, le village était entouré de remparts. Quatre portes permettaient l'accès, seule, une d'entre elles existe encore : la porte San Roque.

Sur la place Centrale, on peut admirer de très belles façades dont l'une possède une magnifique horloge solaire datant de 1710. Dans le prolongement de la rue, nous accédons à la mairie (1574) qui est un remarquable édifice de style renaissance, comportant une grande loge et des gargouilles qui dépassent du toit. À l'intérieur, se trouve un musée ethnographique, ainsi que trois cellules servant de prison datant du XVIe siècle.

L'église paroissiale de San Pedro Màrtir, est une construction gothique du XIVe siècle qui a été remodelée aux XVI et XVIIe siècle. Cette église aurait été construite à partir des pierres d'un château qui dominait le village.

À l'extérieur du village, un ermitage (San Juan Bautista) a été construit en 1609. Il est de style gothique tardif et est entouré par des cyprès centenaires. Près de l'ancienne gare, on peut accéder, à pied ou à vélo, à un ancien pont de chemin de fer qui surplombe le Matarraña.

Fêtes[modifier | modifier le code]

Plusieurs fêtes patronales ont lieu : en l'honneur de San Anton (17 janvier), de San Juan et San Pedro (24 au 29 juin), de San Ramon (saint patron du village, les 31 août et 1er septembre). Les fêtes du village se tiennent vers le 20 août et elles durent environ 4 à 5 jours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]