Torne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

le Torne
(suédoisTorneälven, finnoisTornionjoki)
Illustration
Les rapides de Kukkola sur le Torne à Tornio.
Carte.
Situation du Torne en Suède septentrionale
Torne älv sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 513 km [1]
Bassin 39 789 km2 [1]
Bassin collecteur Torne
Débit moyen 388 m3/s (Tornio) [1]
Régime Nival
Cours
Source Torneträsk
· Localisation Comté de Norrbotten
· Altitude 341 m
· Coordonnées 68° 22′ N, 19° 06′ E
Embouchure Golfe de Botnie, mer Baltique
océan Atlantique
· Localisation entre Tornio et Haparanda
· Altitude m
· Coordonnées 65° 48′ 30″ N, 24° 08′ 45″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Muonio, Tengeliö
· Rive droite Abiskojåkka
Pays traversés Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Suède Suède
Régions traversées Comté de Norrbotten, Laponie

Sources : OpenStreetMap

La Torne, en suédoisTorneälven, en finnoisTornionjoki (älven et joki signifient rivière), est un fleuve frontalier séparant la Suède de la Finlande et qui a son embouchure sur le golfe de Botnie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le fleuve prend sa source en Suède dans le Torneträsk et s'écoule sur 513 km[1].

Il se jette dans le golfe de Botnie, une subdivision de la mer Baltique, entre la ville suédoise de Haparanda (dans le Comté de Norrbotten) et la ville finlandaise de Tornio (Torneå en suédois) située dans la province et région de Laponie. Dans le val de Torne (Tornedalen en suédois), le finnois est parlé de manière traditionnelle, y compris du côté suédois de la frontière.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Son bassin versant fait 39 789 km2[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

  • la Muonio (rg[note 1]), 387 km
  • la Tengeliö (rg), 51 km
  • l'Abiskojåkka (rd), 44 km

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Son module est de 388 m3/s[1]. Son régime hydrologique est dit Nival.

Climat[modifier | modifier le code]

Crues[modifier | modifier le code]

Son débit maximum peut monter à 2 180 m3/s[1].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Les rapides de Kukkola en 2004.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Abréviations : rd pour rive droite et rg pour rive gauche.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (sv) « Sveriges vattendrag », sur SMHI (consulté le 6 décembre 2020).