Tormenta en el paraíso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tormenta en el paraíso

Titre original Tormenta en el paraíso
Genre Telenovela
Création Caridad Bravo Adams
Production Réalisateur:
Gilberto Macin
Producteur:
Juan Osorio
Acteurs principaux Sara Maldonado
Erick Elías
Mariana Seoane
Alejandro Tommasi
France Ondiviela
Manuel Ojeda
Musique "No se me hace fácil" (par Alejandro Fernández)
"Atrevete a mirarme de frente" (par Mariana Seoane)
Pays d'origine Drapeau du Mexique Mexique
Chaîne d'origine Canal de las Estrellas logo.png Canal de las Estrellas (Televisa)
Nb. d'épisodes 185
Durée 60 minutes (avec des publicités)
Diff. originale Lundi à Vendredi aux 19h00
12 novembre 200725 juillet 2008
Site web http://www.esmas.com/tormentaenelparaiso (es)

Tormenta en el paraíso, est une telenovela mexicaine diffusée en 2007 par Televisa.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1519, un prêtre maya, Ahzac, découvre que sa fille Ixmy est tombée amoureuse d'un étranger blanc. Il a l'intention de la sacrifier en cadeau aux dieux, avec des objets en or et une perle noire. Ixmy évite son sort, et Ahzac maudit la perle noire : «Celui qui a cette perle en sa possession ne saura jamais ce qu'est le bonheur!»

En 1987, Eliseo Bravo (Alejandro Tommasi) et Hernán Lazcano (René Strickler) explorent les récifs coralliens de Cozumel et découvrent la perle noire. Quand Hernán touche la perle, la malédiction d'Ahzac prend effet. La cupidité d'Eliseo conduit à la mort d'Hernán, laissant sa femme Analy (Eugenia Cauduro) pour élever seule leur fille Aymar.

Dix-neuf ans plus tard, Aymar Lazcano (Sara Maldonado) est une belle jeune femme. Après que sa mère a été assassinée par un prétendant jaloux quand Aymar l'a rejeté, elle vit avec un ami de la famille, Pablo Solis (Manuel Ojeda). Elle rencontre Nicolás Bravo (Erick Elías), le fils d'Eliseo, et ils tombent amoureux...

Distribution[modifier | modifier le code]

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]