Torm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torm
Divinité des Royaumes oubliés
Titre Torm le Juste, Torm le pur, Le Vrai Dieu, la Loyale Fureur
Plan de résidence Maison de la Triade
Niveau de puissance Inférieure
Alignement Loyal bon
Portfolio Devoir, loyauté, obéissance, paladins
Domaines
Alias
Supérieur Tyr

Torm est une divinité des Royaumes oubliés, un monde imaginaire du jeu de rôle Donjons et Dragons.

Torm le Juste, Torm le pur, Le Vrai Dieu, la Loyale Fureur, est le patron des paladins et l'ennemi de la corruption et du mal. Ses attributions sont les paladins, le devoir, l'obéissance et la loyauté. Ses domaines, la Force, la Protection, le Bien, la Loi et la Guérison.

Symbole[modifier | modifier le code]

Le symbole de Torm est une main droite gantée de métal et dressée vers le haut, tournée du côté de la paume.

Histoire et relations[modifier | modifier le code]

Torm sert Tyr en tant que Champion, et fut un monarque mortel du temps de Néthéril. Néanmoins, il ne répond à aucune question à ce sujet. On pense que son royaume se trouvait au sud du Lac de Vapeur, mais nul ne sait exactement où, certains clament qu'il s'agit d'une épreuve de Torm et que celui qui le découvrira sera touché par la grâce et deviendra son loyal serviteur. Lorsque Tyr arriva sur Féérune à la tête d'une armée d'archons canins, Torm le rejoignit, puis fut suivi par Ilmater. Ils sont alliés et forment ainsi la Triade.

Lors du Temps des troubles, Torm, alors demi-dieu, apparut à Tantras, dans le Vaste. Il fut alors manipulé par son clergé, qui persécuta les autres cultes de la ville et cacha au Vrai Dieu la possession d'une des tablettes du destin. Lorsque Baine le fléau attaqua Tantras, incarnant une statue géante d'obsidienne, Torm découvrit la vérité et dut se résoudre à prendre les âmes de ses fidèles rassemblés dans la ville depuis son arrivée. Il se confectionna alors un immense avatar à tête de lion et tua Baine, se sacrifiant lui aussi. Parce que cet acte était en accord avec sa foi, Ao le ramena à la vie après le temps des troubles et lui concéda le statut de dieu mineur. Après cela, le clergé de Torm connut un renouveau spectaculaire, penseurs et champions affluant de tout Féérune.

Cette notoriété a pour tendance de déplaire aux Heaumites, les servants de Heaume (un dieu aux attributions proche de Torm), puisque le nombre de fidèle du Juste est en constante progression.

Après cela, Torm se tourna vers Cyric, qui hérita des attributions de Baine, et s'allia avec Mystra, Oghma, et à son grand désespoir Mask, pour détruire le Soleil Noir. Récemment, Torm s'est rapproché de la Cavalière Rouge, espérant l'amener sur le chemin de la justice et tempérer son goût pour la guerre.

Torm est désormais plus que jamais le symbole du preux chevalier luttant contre le mal et, depuis le retour de Baine, tous espèrent que la Loyale Fureur repartira au combat, suivit d'une armée de paladins brandissant des épées sanctifiées. Mais Torm et son clergé sont plus réalistes, et nul doute que la victoire ne sera pas aussi simple, et que beaucoup de sang sera versé, Baine s'entourant désormais d'un luxe de précautions et d'une aura de mystère.

Dogme et clergé[modifier | modifier le code]

Ce qui suit est relatif aux préceptes des suivants de Torm.

Le salut peut être trouvé dans l'accomplissement du devoir. Chaque manquement à un devoir affaiblit Torm et chaque accomplissement le remplit d'aise. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour faire respecter la loi et l'ordre. Obéissez à vos maitres et faites preuve de finesse de jugement et de capacité d'anticipation. Restez alerte afin de percevoir toute forme de corruption. Frappez rapidement et sans pitié lorsque vous découvrez que la pourriture du mal s'est emparée du cœur d'un mortel. Bénissez les traîtres d'une mort rapide et sans douleur. Remettez en cause les lois injustes et soumettez alors des idées de modifications ou d'améliorations. Il n'est pas nécessaire de créer des lois supplémentaires. Votre devoir est de veiller sur votre foi, votre famille, vos maîtres et tous les êtres bienveillants de Féérune.

À la suite du comportement du clergé pendant le temps des troubles, les servants de Torm doivent s'acquitter de trois tâches. La dette de persécution stipule qu'ils doivent aider les autres cultes d'alignement bon, ce afin de réparer les torts qui leur ont été causés. Les deux autres dettes demandent l'anéantissement des cultes de Baine et Cyric, et la restauration des zones de magie sauvage.

Les prêtres de Torm prient à l'aube. La mort divine est un des jours les plus sacrés pour les fidèles de Torm. Cette cérémonie marque le jour où Torm détruisit Baine lors du 13e jour d'Éléasis. Le jour saint de la véritable résurrection est une fête célébrée pour se souvenir du jour où Torm fut ramené des morts, le 15e jour de Marpenoth en remerciement pour son sacrifice. Le clergé célèbre aussi le moment du renouvellement et la création des serments lors de la Rencontre des boucliers. Les prêtres de Torm peuvent librement se multiclasser en paladins. Les paladins du Vrai Dieu peuvent se multiclasser librement en n'importe quelles autres classes.

Relations avec les autres dieux[modifier | modifier le code]

Bien que leurs clergés respectifs ne semblent pas de cet avis, Torm et Heaume sont en très bons termes, Torm étant le seul à comprendre la mission du Vigilant, et celui-ci admirant la loyauté du Juste. Sur ordres de leurs dieux, les deux clergés ont commencé à oublier leur froide rivalité et à travailler ensemble.

Les ennemis jurés de Torm sont Baine et Cyric. Shar et Mask ne l'aiment pas, et il le leur rend bien. Par contre, il est allié avec la majorité des divinités d'alignement loyal bon et neutre bon, particulièrement Lathandre, qu'il respecte.