Tori Bowie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bowie.
Tori Bowie Portail athlétisme
ToriRio2016.png
Tori Bowie célébrant le titre olympique du 4 x 100 m lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016.
Informations
Disciplines Sprint, saut en longueur
Période d'activité 2013 -
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance (26 ans)
Lieu Sand Hill
Taille 1,75 m
Poids 55 kg
Entraîneur Lance Brauman
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 1
Championnats du monde - - 1
Ligue de diamant - - 1

Tori Bowie (née le à Sand Hill) est une athlète américaine, spécialiste des épreuves de sprint et du saut en longueur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tori Bowie (droite) en compagnie de Dafne Schippers et de Shelly-Ann Fraser-Pryce lors des Championnats du monde 2015.

Étudiante à l'Université du Mississippi du Sud, elle remporte en 2011 les titres NCAA en salle et en plein air du saut en longueur[1]. En avril 2013, elle porte son record personnel du 100 mètres à 11 s 14 lors des Mt. SAC Relays de Walnut en Californie, et celui du saut en longueur à 6,91 m (+1,0 m/s) à Westwood.

En début de saison 2014, à Naperville, elle établit un nouveau record personnel à la longueur en salle avec 6,95 m, signant la meilleure performance mondiale de l'année. Sélectionnée pour les championnats du monde en salle de Sopot, en Pologne, elle ne parvient pas à franchir le cap des qualifications. Elle s'illustre lors du circuit de la ligue de diamant 2014 en remportant tout d'abord l'épreuve du 200 m de la Prefontaine Classic à Eugene. Située au couloir n°1, elle s'impose en 22 s 18, signant un nouveau record personnel ainsi que la meilleure performance mondiale de l'année. Elle remporte ensuite le 100 m du meeting de Rome en portant son record personnel à 11 s 05, avant de dominer toutes ses adversaires au cours de l'Adidas Grand Prix de New York, dans le temps de 11 s 07[2]. Fin juin, au cours des demi-finales des championnats des États-Unis, à Sacramento, Bowie descend pour la première fois de sa carrière sous les onze secondes en courant le 100 m en 10 s 91 (+2,0 m/s). Blessée, elle déclare forfait pour la finale. Le 18 juillet 2014, lors du Meeting Herculis de Monaco, Tori Bowie réalise la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 m en établissant la marque de 10 s 80 (+ 0,8 m/s)[3].

En 2015, Bowie remporte le 100 m des Championnats des États-Unis, se qualifiant ainsi pour les Championnats du monde de Pékin où elle remporte la médaille de bronze en 10 s 86. Elle est devancée par Shelly-Ann Fraser-Pryce (10 s 76) et par Dafne Schippers (10 s 81). En fin de saison, elle se classe par ailleurs troisième du classement général de la Ligue de diamant.

Le 19 mars 2016, Bowie se classe 6e du 60 m championnats du monde en salle de Portland en 7 s 14[4]. Le 16 avril suivant, elle établit la meilleure performance mondiale de l'année sur 200 m en 22 s 26. Le 6 mai suivant, l'Américaine remporte le Doha Diamond League 2016 en 10 s 80, meilleure performance mondiale de l'année et record personnel égalé[5]. Alignée sur trois épreuves lors des Jeux olympiques de 2016, à Rio de Janeiro, elle remporte la médaille d'argent sur 100 m en 10 s 83, devancée par Elaine Thompson, la médaille de bronze sur 200 m, derrière Thompson et Dafne Schippers, et la médaille d'or au titre du 4 × 100 m, en compagnie de ses compatriotes Tianna Bartoletta, Allyson Felix et English Gardner.

Le 27 mai 2017, lors de la Prefontaine Classic à Eugene, Tori Bowie établit un nouveau record personnel sur 200 m en 21 s 77 (+ 1,5 m/s) pour battre Shaunae Miller-Uibo (21 s 91, NR) et Elaine Thompson (21 s 98)[6]. Le 23 juin, elle remporte le titre national en 10 s 94 et sera ainsi présente aux Championnats du monde de Londres[7] et termine 3e du 200 m (22 s 60). Néanmoins, elle ne sait pas encore sur quelle épreuve s'aligner aux mondiaux, mais elle est certaine de ne pas doubler les distances[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2014 Championnats du monde en salle Sopot qual. Longueur 6,12 m
2015 Championnats du monde Pékin 3e 100 m 10 s 86
Ligue de diamant 3e 100 m détails
2016 Championnats du monde en salle Portland 6e 60 m 7 s 14
Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e 100 m 10 s 83
3e 200 m 22 s 15
1re 4 × 100 m 41 s 01

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Plein air 100 m 10 s 78 Drapeau : États-Unis Eugene 3 juillet 2016
200 m 21 s 77 Drapeau : États-Unis Eugene 27 mai 2017
Longueur 6,91 m (+ 1,0 m/s) Drapeau : États-Unis Westwood 6 avril 2013
Salle 60 m 7 s 11 Drapeau : États-Unis Portland 19 mars 2016
Longueur 6,95 m Drapeau : États-Unis Naperville 25 janvier 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bowie adds the 100m to her list of hits in Rome », sur iaaf.org,
  2. (en) « Stahl, Murer and Weir get world leads in New York - IAAF Diamond League », sur iaaf.org,
  3. (en) « Bondarenko over 2.40m again in Monaco – IAAF Diamond League », sur iaaf.org,
  4. [1] Women's 60 m final
  5. « Programme 2016 & Results - Diamond League - Doha », sur doha.diamondleague.com (consulté le 6 mai 2016)
  6. « IAAF: Bowie blasts to 200m win in Eugene – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 28 mai 2017)
  7. Rédaction, « Justin Gatlin domine Christian Coleman en finale du 100m des Championnats des États-Unis », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  8. Nick Zaccardi, « Tori Bowie does not want to double at world champs », sur OlympicTalk, (consulté le 29 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]