Tony Touch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tony Touch
Description de cette image, également commentée ci-après

Tony Touch sur scène à Tokyo, au Japon, en 2001.

Informations générales
Surnom Tony Toca
Nom de naissance Joseph Anthony Hernandez
Naissance (46 ans)
Brooklyn, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, disc jockey, producteur, acteur
Genre musical Hip-hop, rap hardcore, RnB, reggae, reggaetón, house
Instruments Voix
Années actives Depuis les années 1980
Labels Touch Entertainment
Site officiel tonytouch.com/

Tony Touch, de son vrai nom Joseph Anthony Hernandez, né le à Brooklyn, New York, est un rappeur, disc jockey, producteur et acteur américain. Il est d'origine portoricaine. Durant sa carrière, il travaille avec plusieurs groupes et rappeurs comme Funkdoobiest, Cocoa Brovaz et Cypress Hill. Dans son album The Piece Maker 2, publié en 2004, Rubén Blades apparaît ainsi que des rappeurs et des chanteurs de reggae comme P. Diddy, Hurricane G, dead prez, Slick Rick, Sean Paul et Don Chezina, qui apparaît aussi sur The Piece Maker, en 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tony Touch se lance comme b-boy au début des années 1980[1]. Grandement influencé par Crazy Legs et la Rock Steady Crew, Grandmaster Flash, Red Alert, Little Louie Vega et Jam Master Jay, il se consacre rapidement aux platines[1]. Tony est connu pour ses mixtapes, MCs parts 1, 2 and 3. Les mixtapes font participer des artistes comme Eminem, KRS-One, Kool G Rap, Big Daddy Kane, Wyclef, M.O.P, Big L, et Mos Def[1].

En 2000, Tony publie son premier album The Piece Maker au label Tommy Boy Records[2]. L'album compte 400 000 exemplaires vendus à l'international et fait participer Big Pun, Cypress Hill, Wu-Tang Clan, Busta Rhymes, Eminem, et Gang Starr[2]. En 2000, le single I Wonder Why en featuring avec Total est publié, et le clip de la chanson fait notamment participer John Leguizamo, Rock Steady Crew, Grand Master Flash, The Awesome 2, Marley Marl, et DJ Premier[3]. Depuis, Tony Touch publie The Piece Maker 2 qui fait participer P. Diddy, Fat Joe, Sean Paul, Snoop Dogg et Ruben Blades[4]. Tony Touch représente également la communauté latino grâce à ses paroles spanglish et son style musical orienté salsa[5]. Il grandit dans une maison avec la salsa et le hip-hop qui influenceront son mode de vie[5].

En 2005, Tony signe au label EMI Records et publie un album reggaeton, intitulé ReggaeTony[6]. Le single principal, Play That Song, fait participer Nina Sky et B-Real de Cypress Hill[6]. L'album inclut des collaborations avec d'autres artistes comme Tego Calderon, Zion and Lenox, Pitbull, Ivy Queen, NORE, Voltio, Mexicano, Thirston Howl III et Soni. L'album est certifié disque d'or et suit, grâce à ce succès, d'un deuxième volet intitulé ReggaeTony 2, toujours au label EMI[7]. L'album fait notamment participer Lumidee, Plan B, Joell Ortiz, Tru Life, Don Chezina, the Beatnuts[7]. En 2013, Tony has compte plus d'un million d'albums vendus à l'international[7].

Le 16 juillet 2013, son sixième album, The Piece Maker 3: Return of the 50 MC's, est publié et fait participer Busta Rhymes, Reek da Villain, Roc Marciano, Lil Fame, Too $hort, Xzibit, Kurupt, B-Real, Papoose, Uncle Murda, Black Thought, Styles P, Sheek Louch, Jadakiss, Raekwon, Ghostface Killah, RZA, Eminem, Twista, Bun B, Action Bronson, Prodigy, Joell Ortiz, Royce da 5'9", KRS-One, Crooked I, Redman, Method Man, N.O.R.E. et Erick Sermon[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Rican-Struction

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Don't Touch the Ace (avec DJ Ace)
  • 2005 : The ReggaeTony Album (avec DJ Ace)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « DJ Tony Touch Interview | Tony Toca Mixtapes », Latinrapper.com (consulté en 2013).
  2. a et b (en) Michael Gallucci, « The Piece Maker - Tony Touch | Songs, Reviews, Credits, Awards », AllMusic,‎ (consulté le 23 juillet 2013).
  3. (en) « iTunes - Music - The Piece Maker by Tony Touch », Itunes.apple.com (consulté le 23 juillet 2013).
  4. (en) David Jeffries, « The Piece Maker, Vol. 2 - Tony Touch | Songs, Reviews, Credits, Awards », AllMusic,‎ (consulté le 23 juillet 2013).
  5. a et b (en) Keith Nelson Jr (@JusAire), « EXCLUSIVE: DJ Tony Touch on Piece Makers 3, Eminem’s "Symphony In H" + More (VIDEO) », AllHipHop,‎ (consulté le 23 juillet 2013).
  6. a et b (en) David Jeffries, « The Reggaetony Album - Tony Touch | Songs, Reviews, Credits, Awards », AllMusic (consulté le 23 juillet 2013).
  7. a, b et c (en) « Reggaetony 2 - Tony Touch | Songs, Reviews, Credits, Awards », AllMusic (consulté le 23 juillet 2013).
  8. (en) Jake Paine, « Tony Touch "Piece Maker 3" Release Date, Tracklist & Album Stream », HipHopDX,‎ (consulté le 17 juillet 2013).

Lien externe[modifier | modifier le code]