Tony Tan Keng Yam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tony Tan Keng Yam
陳慶炎
Tony Tan Keng Yam en juin 2011.
Tony Tan Keng Yam en juin 2011.
Fonctions
7e président de la République de Singapour
En fonction depuis le
(3 ans 9 mois et 29 jours)
Élection
Premier ministre Lee Hsien Loong
Prédécesseur Sellapan Ramanathan
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Singapour
(Établissements des détroits)
Nationalité singapourienne
Parti politique Parti d'action populaire
(jusqu'en 2011)
Diplômé de Institution Saint-Joseph de Singapour
Université de Singapour
Université d'Adélaïde
Profession Banquier, mathématicien
Religion Anglicanisme

Tony Tan Keng Yam
Présidents de la République de Singapour

Tony Tan Keng Yam (chinois simplifié : 陈庆炎 ; chinois traditionnel : 陳慶炎 ; pinyin : Chén Qìngyán ; Pe̍h-ōe-jī : Tân Khèng-iām), né le à Singapour, est un mathématicien, banquier et homme politique singapourien. Il est président de la République depuis 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études à l'université de Singapour, il rejoint grâce à une bourse l'Institut de technologie du Massachusetts, où il obtient une maîtrise en sciences. Il obtient plus tard un doctorat en mathématiques appliquées à l'université d'Adélaïde, puis devient professeur à l'université de Singapour.

De l'entreprise à la politique[modifier | modifier le code]

En 1969, il quitte l'université pour le secteur bancaire et devient directeur général de OCBC Bank.

Il entre en politique en 1979, lorsqu'il est élu au Parlement, puis il poursuit sa carrière au gouvernement en étant successivement jusqu'en 1991, ministre de l'éducation, du commerce et de l'industrie, des finances, de la santé et à nouveau de l'éducation. À la fin des années 1980, Tony Tan est choisi en premier par Lee Kuan Yew pour lui succéder au poste de Premier ministre mais il refuse alors[1].

Il retourne au secteur privé comme président-directeur général d'OCBC Bank de 1992 à 1995, tout en conservant son siège de député. Il est vice-Premier ministre de Goh Chok Tong, puis de Lee Hsien Loong entre août 1995 et septembre 2005, ainsi que ministre de la défense de 1995 à 2003 et ministre de la coordination de la sécurité et de la défense entre 2003 et 2005.

Après son second départ du gouvernement, il devient président de la Fondation nationale pour la recherche de Singapour[2] et vice-président du Conseil pour la recherche, l'innovation et l'entrepreunariat.

Jusqu'au , il est également le directeur exécutif vice-président de la Singapore Investment Corporation (GIC) et président de la Singapore Press Holdings Limited (SPH).

Président de la République[modifier | modifier le code]

Candidat à l'élection présidentielle de Singapour d'août 2011, Tony Tan est élu avec 744 397 votes soit 35,19 % des voix[3].

Il est investi 7e président de la République de Singapour le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stuart Drummond, « Malaysia and Singapore: The Looming Succession », World Today, vol. 47, n° 3, mars 1991 ; « Lee Steps Down But Holds Reins », Herald Sun, 27 novembre 1990
  2. (en) National Research Foundation (Singapore), Board, (en) GIC Board of Directors, (en) SPH Annual Report, 2009.
  3. « Singapour : Tony Tan élu président avec seulement 35% des voix », RFI, 28 août 2011
  4. (en) « Tony Tan elected as Singapore's 7th President », sur hindustantimes.com, 28 août 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]