Tony Parsons (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parsons.
Tony Parsons
Tony Parsons visit 022 (6244477251).jpg
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genres artistiques

Tony Parsons, né le (66 ans) à Romford dans l’Essex, est un écrivain et journaliste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Kids (1976)
  • Platinum Logic (1981)
  • Limelight Blues (1983)
  • Man and Boy (1999)
- traduit en français sous le titre Un homme et son fils par Colette Vlérick, Paris, Presses de la Cité, 2001, 398 p. (ISBN 2-258-05289-0)
  • One For My Baby (2001)
- traduit en français sous le titre Une nouvelle chance par Valérie Dayre, Paris, Presses de la Cité, 2003, 400 p. (ISBN 2-258-05906-2)
  • Man and Wife (2003)
- traduit en français sous le titre La Deuxième Femme par Valérie Bourgeois, Paris, Presses de la Cité, 2005, 381 p. (ISBN 2-258-06242-X)
  • The Family Way (2004)
  • Stories We Could Tell (2006)
  • My Favourite Wife (2007)
  • Starting Over (2009)
  • Men From the Boys (2010)


Série Max Wolfe

  • The Murder Bag (2014)
- traduit en français sous le titre Des garçons bien élevés par Pierre Brévignon, Paris, Éditions de la Martinière, 2015, 432 p. (ISBN 978-2-7324-7514-1)
  • The Slaughter Man (2015)
- traduit en français sous le titre Les Anges sans visage par Pierre Brévignon, Paris, Éditions de la Martinière, 2016, 352 p. (ISBN 978-2-7324-7901-9)
  • The Hanging Club (2016)
- traduit en français sous le titre Le Club des pendus par Anne Renon, Paris, Éditions de la Martinière, 2016, 336 p. (ISBN 978-2-7324-8458-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]