Tony Paeleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tony Paeleman
Description de l'image Tony Paeleman.jpg.
Informations générales
Naissance (37 ans)
Nice
Activité principale musicien
Genre musical jazz, groove, expérimental
Instruments Piano, Rhodes, Clavier
Années actives depuis 2001
Labels Shed Music
Site officiel www.tonypaeleman.com

Tony Paeleman est un pianiste, claviériste, et rhodiste français né en 1981 à Nice en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il s'illustre dans le Jazz, le Groove et la musique expérimentale au sein des différentes formations musicales[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Encouragé par une tradition musicale familiale, Tony Paeleman joue du piano depuis l'âge de 5 ans; Si son arrière-grand-père fut premier violon de l'Opéra de Nice, son grand-père fut pianiste et violoniste. Ce dernier fut à l'origine de ses premières leçons de piano. Bercé par un enseignement classique, le niçois se met au Jazz, à son entrée au collège. Il y découvre les standards du Broadway des années 30, puis les maîtres du genre comme Bill Evans, Oscar Peterson, Herbie Hancock, Keith Jarrett, Chick Corea.

À 19 ans, il entre au Conservatoire de Nice et en ressort diplômé quatre ans plus tard[2].

En 2005 il vient à Paris pour y perfectionner sa pratique musicale. Il suit les enseignements du Département Jazz et Musiques improvisées du prestigieux Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il obtient le diplôme avec la mention Très Bien.

Depuis 2009 il tourne sur la scène nationale et internationale. Tout d’abord au sein de l'Orchestre national de jazz Daniel Yvinec, où il est musicien remplaçant, puis au sein d’autres formations, dont la sienne le Tony Paeleman Quintet et le groupe Hip-hop Milk Coffee Sugar[3],[4],[5].

Il enregistre son premier album en septembre 2012 au Studio de Meudon: Slow Motion, un album Jazz remarqué par les médias[6],[7],[8].

Certaines de ses contributions musicales au Fender Rhodes sont mises en avant. Notamment avec :

Tony Paeleman est également ingénieur du son. Il travaille au studio des Bruères où il a réalisé l'enregistrement du troisième album d'Olivier Bogé, Expanded Places[10].

À ce titre, en 2015, il a travaillé sur l'album Death of an angry man de Rémi Vignolo.

Ses formations musicales[modifier | modifier le code]

En tant que leader ou co-leader[modifier | modifier le code]

En 2013, il forme le Tony Paeleman Quartet avec Julien Pontvianne au sax ténor, Nicolas Moreaux à la contrebasse et Karl Jannuska à la batterie.

En 2014, avec Julien Herné à la basse, Christophe Panzani au sax ténor et Arnaud Renaville à la batterie, ils forment le groupe 117 ELEMENTS.

En 2015, avec Christophe Panzani au sax et à la clarinette basse, Pierre Perchaud à la guitare, Karl Jannuska à la batterie, ils forment le groupe The Watershed. Il y joue du rhodes,du synthé et du piano. Leur premier album Inhale/Exhale est sorti le 22 janvier 2016 [11].

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

  • Vincent Peirani Quintet composé de Vincent Peirani (accordéon), Emile Parisien (sax), Julien Herné (basse), Yoann Serra (drums), et Tony Paeleman (rhodes, effects) [12]
  • Offering, en 2013, est composé de Christian Vander (chant/batterie/percussions), Jean-Marc Jafet (basse/chœurs), Stella Vander (chant/chœurs/flûte traversière), Frédéric d'Oelsnitz (piano/synthé), Isabelle Feuillebois (chant/chœurs/percussions), Hervé Aknin (chant/ chœurs), Pierre Marcault (percussions), Philippe Gleizes (batterie), Tony Paeleman (piano Fender Rhodes/synthé)[13],[14].
  • Olivier Bogé Quartet composé de Olivier Bogé (sax), Nicolas Moreaux (basse), Karl Jannuska (batterie), Tony Paeleman (piano)
  • Anne Paceo Circles composé de Anne Paceo (batterie), Leila Martial (chant, effets), Emile Parisien (sax), Tony Paeleman (rhodes, synthé basse, effets) [15]
  • Rémi Vignolo Quintet composé de Rémi Vignolo (batterie), Christophe Panzani (sax), Pierre Perchaud (guit), Julien Herné (basse), Tony Paeleman (rhodes)
  • Julie Erikssen Quartet composé de Julie Erikssen (chant), Viktor Nyberg (basse), Romain Sarron ou Donald Kontomanou (batterie), Tony Paeleman (piano)
  • AUM composé de Julien Pontvianne (sax/leader), Antonin-Tri Hoang (sax), Benjamin Dousteyssier (sax), Louis Laurain (trompette), Bastien Ballaz (trombone), Fidel Fourneyron (trombone), Amélie Grould (vibra), Benjamin Flament (vibra), Richard Comte (guitare), Paul Lay (rhodes), Simon Tailleu (basse), Youen Cadiou (basse), Julien Loutelier (batterie), Anne-Marie Jean (chant), Dylan Corlay (direction), Tony Paeleman (rhodes, effets)
  • Nicolas Pfeiffer Quartet composé de Nicolas Pfeiffer (guitare), Joachim Govin (basse), Fred Pasqua (batterie), Tony Paeleman (piano/rhodes)
  • Grand Macabout composé de Philippe Sellam (sax), Nicolas Chatelet (sax), Jeremy Coke (basse), Mathieu Gramoli (batterie), Tony Paeleman (clavier)

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader ou co-leader

En tant que sideman

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annie Yanbékian, « Des paysages sonores entre Jazz et Pop »,
  2. « C.N.R.R. de Nice - Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice », sur www.crr-nice.org (consulté le 2 décembre 2015)
  3. a et b Hélène Collon, « L'ONJ Daniel Yvinec »,
  4. « Jazz au fil de l'Oise 2009 »
  5. « Concert à l'Improviste »
  6. Nicolas Vidal, « Slow Motion un album à écouter lentement »,
  7. « Découvrir Slow motion »
  8. Alex Dutilh, « Tony Paeleman et son Slow Motion qui va piano va sano »,
  9. Franck Bergerot, « Un final debout sur les pédales »,
  10. « Comme une rivière sans fin… - MUSIQUES BUISSONNIERES », sur maitrechronique.hautetfort.com (consulté le 2 décembre 2015)
  11. Bob Hatteau, « Jazz à bâbord », sur jazz-a-babord.blogspot.fr (consulté le 26 janvier 2016)
  12. « Vincent Peirani, la vie rêvée des anches », sur France Musique (consulté le 2 décembre 2015)
  13. « Offering le retour au Triton, le DVD »,
  14. Sylvain Siclier, « Le temps d'une soirée, trente ans d'offrandes jazz », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 2 décembre 2015)
  15. « Marseille Jazz Festival, mardi 21 juillet : Anne Paceo (Circles)/Melody Gardot », sur www.jazzmagazine.com (consulté le 2 décembre 2015)