Tontelange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tontelange
Tontelange
Le quartier de l'église Saint-Hubert
Blason de Tontelange
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Arlon
Commune Attert
Code postal 6717
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Tontelangeois(e)
Population 441 hab. ()
Géographie
Coordonnées 49° 43′ 30″ nord, 5° 48′ 35″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg
Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Tontelange
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Tontelange
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Tontelange

Tontelange (prononcé /tɔ̃t.lɑ̃ʒ/, en allemand Tontelingen, en luxembourgeois Tonteléng[1] et Tontel, en wallon Tontlindje) est une section et un village de la commune belge d'Attert située en province de Luxembourg et Région wallonne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se situe au nord de la ville d'Arlon. Il est délimité à l'ouest par la route nationale N4 (Arlon-Bastogne) et à l'est par la frontière luxembourgeoise.

Le ruisseau Peilz, affluent de la Pall, prend ses sources à l'est du village. La Pall, affluent de l'Attert, prend ses sources un peu plus au sud près de Bonnert.

La borne frontière no 121[modifier | modifier le code]

La borne frontière no 121 est située entre Tontelange (Belgique) et Oberpallen (Luxembourg).

Le tracé de la frontière belgo-luxembourgeoise a été défini lors de la conférence de Londres du 19 avril 1839. Seules furent laissées à la Belgique la partie francophone du Luxembourg et la région d'Arlon (l'Arelerland). Le furent installées 507 bornes, dont 287 en fonte (deux bornes portent le numéro 1), le long de la frontière à la suite du traité de Maastricht.

De chaque côté des bornes se trouvent les armoiries respectives. De nombreuses bornes portent des marques d'impacts causés lors des guerres mondiales. À la suite de l’annexion de la Prusse en 1919, la frontière belgo-luxembourgeoise est représentée par des bornes en pierre qui sont numérotées de 52 à 75 dans les cantons de l'Est.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Tontelange a la terminaison en ange qui renvoie à l'allemand ingen, qui signifie « les gens de ». Donc Tontelingen signifie « les gens de Tontel ».

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tontelange était une commune à part entière depuis sa fusion avec Metzert en 1865 jusqu'à la fusion des communes de 1977. Elle avait déjà été rattachée à Attert sous le régime français jusqu'en 1865.

Les noms de rue[modifier | modifier le code]

Avant 1998, il n'y avait pas de noms de rue mais des lieux-dits. La commune d'Attert a réalisé le travail de nommage en collaboration avec les diverses associations de l'Arelerland.

Par exemple, on a le « Petit Val » au lieu de « rue du vallon ». Mais autre part, on disait « Am Foburg » et c'est resté « Le Faubourg », mais en deux langues (français et luxembourgeois).

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Parmi les activités sportives et culturelles il faut signaler l'équipe de football qui joue en deuxième provinciale belge.
  • La bière, dite « Tontelinette », est brassée à Bouillon.
  • Le monument aux morts commémore les hommes fusillés par la Gestapo le .

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Luxemburger Wörterbuch
  2. « Mémorial A no 10 », sur legilux.public.lu, , p. 50, article 21.
  3. Atlas disponible à la commune d'Attert.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]