Tonnerre à l'ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tonnerre à l'ouest
2e album de la série Lieutenant Blueberry
Scénario Jean-Michel Charlier
Dessin Giraud
Genre(s) franco-belge
aventure

Personnages principaux Mike S. Blueberry
Lieutenant Graig
Major Bascom

Éditeur Dargaud
Première publication 1966
Nb. de pages 48

Prépublication Pilote
Albums de la série Lieutenant Blueberry

Tonnerre à l'ouest est le deuxième album de la série de bande dessinée Blueberry de Jean-Michel Charlier (scénario) et Jean Giraud (dessin). Publié en album pour la première fois en 1966, il a été réédité en 1992 à la suite d'un nouveau coloriage de Claudine Blanc-Dumont[1]. C'est le deuxième du cycle des premières guerres indiennes[note 1] (cinq tomes)[2]. Cet album est probablement inspiré de l'affaire Bascom.

Résumés[modifier | modifier le code]

Album précédent de ce cycle : Fort Navajo.

Court[modifier | modifier le code]

Blueberry veut ramener un médicament de la ville de Tucson dans le but de guérir le commandant du fort, un homme plus modéré que Bascom vis-à-vis des indiens. Il devra affronter des trafiquants d'armes mexicains et des Apaches pendant sa mission. Par la suite, Crowe, un soldat métis, lui propose de retrouver le jeune Stanton, ce qui devrait mettre fin à la guerre avec les Apaches.

Détaillé[modifier | modifier le code]

Fort Navajo est maintenant isolé en plein territoire apache révolté[3]. Au fort, le major Bascom montre sa haine des indiens, humiliant Crowe, un métis[4]. Ce dernier se venge en délivrant les chefs indiens détenus au fort, malgré les supplications de Blueberry, et s'enfuit[5]. De son côté, Blueberry veut ramener un médicament de la ville de Tucson dans le but de guérir le commandant du fort, un homme plus modéré vis-à-vis des indiens. Pour y parvenir, Blueberry doit circuler en territoire apache. Il utilise une « machine infernale[6] » pour dérouter les guetteurs indiens.

Des Saguaros dans un désert de l'Arizona aux États-Unis.

Plus tard, Blueberry vient en contact avec un contingent apache qui l'a pourchassé et parvient à disperser leurs mustangs. Il s'enfonce dans le désert à la recherche d'une source d'eau potable, car celle qu'il a trouvée a été contaminée par des indiens[7]. Blueberry découvre par miracle un saguaro géant, un cactus pouvant contenir plusieurs litres d'eau[8].

De nuit, Blueberry est fait prisonnier par des trafiquants d'armes mexicains faisant affaires avec des Apaches[9]. Il leur échappe et atteint Tucson, désertée à la suite des attaques indiennes[10].

Des indiens décident de piller la ville alors que Blueberry cherche le médicament dans la pharmacie d'un médecin[11]. Il échappe de justesse aux indiens en tuant leur chef et se réfugie dans une maison abandonnée[12]. Par les toits, il échappe aux indiens fous de rage et trouve refuge dans la grange d'un fermier encore présent sur place[13]. Les indiens lancent des flèches enflammées dans la grange, tuant par hasard le fermier. Blueberry, profitant de la panique des bêtes parquées dans la grange, échappe à l'incendie déclenché par les flèches[14].

Il retourne à fort Navajo, désert. Seul Crowe s'y trouve et lui propose de faire alliance pour retrouver le jeune Stanton, garçon enlevé par des indiens. C'est cet évènement qui a déclenché la guerre avec les Apaches[15]. Après quelques jours de pistage, les deux hommes retrouvent le garçon et le délivrent des mains des Mescaleros[16].

Album suivant de ce cycle : L'Aigle solitaire.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Blueberry : Lieutenant de cavalerie envoyé à fort Navajo[17].
  • Crowe : Lieutenant de cavalerie métis, fils d'une indienne et d'un blanc[18].
  • Bascom : Major détestant les indiens[18].

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les États-Unis ont été le théâtre de plusieurs conflits entre les blancs et les indiens au XIXe siècle. Pour plus de détails, voir :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gilles Ciment, « Essais sur la bande dessinée : La couleur dans la bande dessinée », Les Musées imaginaires, Musée provisoire de la bande dessinée du CNBDI d'Angoulême,‎ (lire en ligne)
  2. Le nom du cycle est listé dans Blueberry // Le site officiel :
    • Aller à http://www.dargaud.com/blog/blueberry/blueberry.htm ;
    • Cliquer sur « Dans la même fenêtre » ;
    • Cliquer sur « Passer l'intro » ;
    • En haut à la droite, cliquer sur « Simple visite » ;
    • Sous la carte en vis-à-vis des « Cycles principaux », cliquer sur « Blueberry » ;
    • Déplacer le pointeur de la souris au-dessus de « 2 » ;
    • Le titre du cycle apparaît dans le bandeau en dessous. (Le personnel de rédaction de Dargaud a décidé de regrouper les séries Blueberry, La Jeunesse de Blueberry, etc., dans des cycles. Les albums appartiennent à des « Sous Cycle[s] ».)
  3. Tonnerre à l'ouest, p. 3
  4. Tonnerre à l'ouest, p. 6-7
  5. Tonnerre à l'ouest, p. 10-13
  6. Tonnerre à l'ouest, p. 20, case 2
  7. Tonnerre à l'ouest, p. 24
  8. Tonnerre à l'ouest, p. 25
  9. Tonnerre à l'ouest, p. 26-27
  10. Tonnerre à l'ouest, p. 28-30
  11. Tonnerre à l'ouest, p. 32
  12. Tonnerre à l'ouest, p. 33
  13. Tonnerre à l'ouest, p. 34-35
  14. Tonnerre à l'ouest, p. 36-37
  15. Tonnerre à l'ouest, p. 39-43
  16. Tonnerre à l'ouest, p. 45-48
  17. Fort Navajo, p. 33
  18. a et b Tonnerre à l'ouest, p. 6

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]