Tonneau (accident)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une voiture après un tonneau.
En Ouganda, la vitesse excessive des camions sur les routes à lacets sont fréquemment à l'origine de tonneaux.
Dégâts sur une voiture ayant effectué plusieurs tonneaux

Le tonneau est un accident de la route dans lequel un véhicule, en général une automobile, un camion ou une camionnette, se retourne.

En général, le tonneau est causé par un changement de direction trop brusque par rapport à la vitesse (coup de volant, courbe abordée trop vite)[1]

Selon la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), seulement 2,1 % des accidents de véhicules automobiles (voitures, SUV, pickups, camionnettes) victimes d'accidents aux États-Unis en 2010 ont impliqué des tonneaux, mais ceux-ci ont été la cause de 35 % des morts sur la route ; 69 % de ceux-ci ne portaient pas de ceinture[2].

Les risques sont accrus pour les véhicules ayant un centre de gravité haut, comme les camions, les 4x4, les SUV ou les pickups[3].

Selon la manière dont est chargé le train routier[pas clair], une remorque qui se renverse peut entraîner le véhicule tracteur dans sa chute[réf. nécessaire].

Les dispositifs électroniques de contrôle de trajectoire et de freinage (type ESP amélioré, ERM ) ont permis de proposer sur des véhicules de série une protection anti-retournement (ex. : Dodge, Chrysler).[réf. nécessaire] Les véhicules de livraison peuvent être dotés de correcteurs pneumatiques qui stabilisent la hauteur de chargement : l’assiette constante réduit le risque de retournement (ex. : Iveco, Peugeot, Citroën, Fiat)[réf. nécessaire]. Les véhicules d'intervention peuvent être dotés de barres stabilisatrices avec une suspension particulière afin d'éviter des accidents lors de parcours tout-terrain (ex. : Zibar)[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Animation - Site de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTA)
  2. « Fatalities », sur safercar.org, NHTSA (consulté le 15 octobre 2020).
  3. « Causes », NHTSA (consulté le 15 octobre 2020).