Toni Merkens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Toni Merkens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 31 ans)
Bad WildbadVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Principales victoires
Anton Merkens -Grab.jpg
Vue de la sépulture.

Toni Merkens (né le à Cologne et mort le à Bad Wildbad) est un coureur cycliste allemand, champion olympique de la vitesse individuelle aux Jeux olympiques de 1936 à Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1933, Toni Merkens acquiert son premier titre national en vitesse en amateur. Il renouvelle ce succès en 1934 et 1935, gagnant également le Grand Prix de Paris de vitesse et le championnat britannique. Quatrième du championnat du monde amateur en 1934, il remporte le titre mondial l'année suivante en battant Arie van Vliet en finale.

Son année 1935 fructueuse en fait le favori des Jeux olympiques de 1936 se déroulant à Berlin. Il bat à nouveau Arie van Vliet, malgré une finale controversée. Van Vliet dépose en effet une réclamation contre Merkens, estimant que ce dernier l'a gêné dans son sprint. Le jury lui donne raison, mais ne déclasse pas Merkens et lui inflige une amende de 100 francs-or.

Toni Merkens devient professionnel dès après les Jeux olympiques. Il remporte deux championnats d'Allemagne, en demi-fond en 1940 et en vitesse en 1942.

En 1942, Toni Merkens est mobilisé. Touché au cœur et au poumon par un éclat de grenade sur le front de l'est, il meurt le au lazaret de Bad Wildbad.

À l'Olympiapark de Munich, la Toni-Merkens-Weg mène du stade olympique au vélodrome.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Grands Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]