Tomoya Hosoda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tomoya Hosoda
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (27 ans)
Nationalité
Formation
Activités

Tomoya Hosoda, né le , est le premier homme politique transgenre élu le au conseil de la ville d'Iruma.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2015, il réalise sa transition de genre à 23 ans[1], avec chirurgie de réattribution sexuelle[2].

Entre l'année de l'obtention de son diplôme de médecine à l'université Teikyō et son élection au conseil de la ville, il travaille en tant que technicien médical dans un hôpital de Shizuoka[3].

Élection au conseil municipal[modifier | modifier le code]

En gagnant 21 sièges sur 22, Tomoya Hosoda devient à 25 ans le conseiller municipal de la ville d'Iruma dans la région de Kanto[1], et le premier homme ouvertement trans à être élu au suffrage universel dans le monde[4].

Il lutte pour les droits de la communauté LGBTQ (notamment les mineurs[5]), des personnes handicapées, et des personnes âgées[6],[7] :

« Jusqu'à récemment, les gens ont agi comme si les minorités sexuelles et de genre n'existaient pas. Il y a encore beaucoup d'obstacles à surmonter mais j'espère être à la hauteur des attentes de tout le monde[4]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vincent Bilem, « Le Japon est le premier pays où un transgenre est élu à un mandat public », sur Les Inrocks, (consulté le 22 décembre 2017).
  2. (en) Motoko Rich, « Japanese Transgender Politician Is Showing "I Exist Here" », The New York Times, (consulté le 22 décembre 2017).
  3. (ja) « 「自分が大人になる未来が想像できなかった。 子どもたちには同じ思いをさせたくない」入間市議会議員 世界初のFtMトランスジェンダー議員 細田智也インタヴュー », Democratic Party (consulté le 14 septembre 2017).
  4. a et b Florian Bardou, « Tomoya Hosoda, premier homme transgenre élu au Japon (et dans le monde) », sur Libération, (consulté le 22 décembre 2017).
  5. (en) Aaron Ernst, « Japan's First Transgender Male Politician Vows to Fight for Trans Kids », sur NBC News, (consulté le 22 décembre 2017).
  6. (en) Chloe Farand, « Japan becomes first country in the world to elect transgender man to a public office », sur The Independent, (consulté le 22 décembre 2017).
  7. (en) Jimmy Nsubuga, « Japan is the first country to elect a transgender man to public office », sur metro.co.uk, (consulté le 22 décembre 2017).