Tommy Allsup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tommy Allsup
Description de cette image, également commentée ci-après

Tommy Allsup en 2009.

Informations générales
Naissance
Owasso (Oklahoma)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 85 ans)
Lubbock (Texas)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Musicien producteur
Genre musical Rock 'n' roll, country, western swing
Instruments Guitare et basse
Années actives 1949-2017[réf. nécessaire]
Labels Liberty Records
Influences Buddy Holly, Waylon Jennings

Tommy Allsup est un guitariste américain de rock 'n' roll et de country, né le à Owasso (Oklahoma) et mort le à Lubbock (Texas)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tommy Allsup a travaillé avec des artistes tels que Buddy Holly, Bob Wills & His Texas Playboys. Il est parti en tournée avec Holly, Ritchie Valens et J. P. Richardson dit The Big Bopper.

Il est surtout connu, pour avoir échappé à la mort, le en ne montant pas dans l'avion avec Buddy Holly. En effet, il avait joué à pile ou face avec Ritchie Valens sa place dans l'avion. Celui-ci monta dans l'avion qui s'écrasa. Cet accident connu sous le nom de The Day the Music Died, tua Valens, Holly et Richardson.

Par la suite, Allsup déménage à Los Angeles, jouant avec des groupes locaux, et fait un travail de session, y compris la rédaction de crédit pour The Ventures, Guitar Twist[2].

Puis, il retourna à Odessa (Texas), collaborant avec Ronnie Smith, Roy Orbison et le producteur Willie Nelson. En 1968, il déménage à Nashville, et réalise des sessions de travail et produit l'album de Bob Wills : 24 Great Hits by Bob Wills and His Texas Playboys. En 1979, il monte un club à Dallas, Tommy's Heads Up Saloon (traduction : le saloon de l'ange protecteur de Tommy). Le nom du club est un hommage à la partie de pile ou face perdue par Tommy Allsup vingt ans auparavant[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tommy Allsup » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Tommy Allsup dies at 85 », sur easternnewmexiconews.com, 12 janvier 2017
  2. (en) Del Halterman, Walk-Don't Run – The Story of the Ventures, Lulu.com, (ISBN 978-0-557-04051-3, lire en ligne)
  3. (en) Larry Lehmer, The Day the Music Died: The Last Tour of Buddy Holly, the Big Bopper, and Ritchie Valens, Music Sales Group, (ISBN 978-0-8256-7287-3, lire en ligne)

Bibliographie utilisée[modifier | modifier le code]

  • (en) Larry Lehmer, The day the music died: the last tour of Buddy Holly, the Big Bopper and Ritchie Valens, Music Sales Group, (ISBN 0-8256-7287-2, lire en ligne)
  • (en) R. Patterson, Take a Walk on the Dark Side: Rock and Roll Myths, Legends, and Curses, Simon and Schuster, (ISBN 0-7432-4423-0, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]