Tommaso Inghirami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tommaso Inghirami
Image dans Infobox.
Tommaso Inghirami, portrait par Raphaël (1509)
Fonction
Bibliothécaire du Vatican
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion

Tommaso Inghirami, surnommé Fedra Inghirami (Volterra, 1470 - Rome,1516), est un humaniste et écrivain italien de langue latine de la fin du XVe et début XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tommaso Inghirami était un humaniste au service du pape Léon X et l'ami de Raphaël. Le prélat était surnommé Phèdre[1],[2]. Orateur et acteur très populaire Tommaso Inghirami souffrait de strabisme divergent[3].

En 1495, il a accompagné le nonce du pape Alexandre VI à la cour de l'empereur Maximilien Ier du Saint-Empire qui le nomma comte palatin et poète lauréat.

Jules II le nomma bibliothécaire du Vatican, évêque de Raguse (1510) et secrétaire pontifical (1513).

En 1513, il fut secrétaire du Collège des cardinaux au conclave qui élut Léon X puis secrétaire au concile de Latran[4].

Érasme a rencontré Inghirami à Rome en 1509 et a entretenu avec lui des rapports amicaux.

Raphaël l'a représenté dans une peinture à l'huile sur bois de 91 × 61 cm, datant de l'an 1509, dont il existe deux copies dont une conservée à la Galerie Palatine, à Florence et la seconde au musée Isabella Stewart Gardner à Boston[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Oratio de obitu Iohannis Hispaniae principis, Rome, chez E. Silber, 1498.
  • Panegyricus in memoriam Thomae Aquinatis, Rome, chez E. Silber, 1500.

Œuvres attribuées et perdues[modifier | modifier le code]

Selon Girolamo Tiraboschi, qui se base sur le témoignage de Aulo Giano Parrasio, Inghirami serait encore l'auteur d'œuvres non imprimées et apparemment disparues :

  • Apologia in Ciceronis obtrectatores (Défense de Cicéron)
  • In Horatii poetica vigilantissima commentaria (Commentaires sur Horace)
  • Annalium breviarium quo res omnes a Paulo Romano gestas complexus est (Compendium des actes de Paul Romain)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. à la suite d'une habile improvisation de poésie latine lors d'un spectacle de Phèdre de Sénèque où il interprétait le principal rôle
  2. Frank Roy Fraprie, The Raphael book: an account of the life of Raphael Santi of Urbino and his place in the development of art, together with a description of his paintings and frescos [1] p. 272, accès le 24 juin 2010, année 1912, publication, L.C. Page & Company
  3. Hilliard T. Goldfarb, The Isabella Stewart Gardner Museum: a companion guide and history [2] p. 63, accès du 24 juin 2010, année 1995, publication Yale University Press (ISBN 9780300063417)
  4. Peter G. Bietenholz, Contemporaries of Erasmus, Toronto, 1995, tome 1-3 : « in 1513 he served as secretary to the college of Cardinals in the conclave that elected Leo X and as secretary in the Lateran Council ».
  5. Claudio M. Strinati, Raphael [3], p. 29, accès le 24 juin 2010, 1998, publication, Giunti Editore Florence, Italie. (ISBN 9788809762510)

Liens externes[modifier | modifier le code]