Tomates à la provençale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tomates à la provençale
Image illustrative de l’article Tomates à la provençale
Tomate à la provençale

Lieu d’origine Provence
Date XIXe siècle
Place dans le service Plat principal ou en accompagnement de pâtes, d'une viande ou d'un poisson
Température de service Chaude
Ingrédients Tomate, chapelure, persil, ail et huile d'olive

Les tomates à la provençale sont un mets préparé à base de tomates coupées en deux recouvertes de chapelure, de persil et d'ail et relevées d'un filet d'huile d'olive. Elles sont soit cuites au four, soit revenues à la poêle.

Historique de la recette[modifier | modifier le code]

Hier, comme aujourd'hui, ces tomates sont souvent agrémentées à toutes les sauces et quelquefois au beurre. C'est du moins l'idée que s'en faisait P. C. Robert dans son ouvrage La Grande Cuisine simplifiée. Art de la cuisine nouvelle mise à la portée de toutes les fortunes, publié à Paris en 1845. Il faisait « une petite farce » pour garnir ses tomates en faisant revenir sur le feu un morceau de beurre, deux cuillerées d'huile (sans préciser d'olive), quelques émincés de jambon, du persil, du thym, du laurier et des gousses d'ail[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Liliane Otal, La Cuisine de la tomate, Éd. Sud-Ouest, coll. « Cuisines des pays de France », 2010, 125 p. (ISBN 2879019974).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]