Tomasz Stańko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tomasz Stańko
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Varsovie
Sépulture
Nom de naissance
Tomasz Ludwik StańkoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Autres informations
Membre de
Tomasz Stańko Quartet (d)
Tomasz Stańko Septet (d)
The Andrzej Trzaskowski Quintet (d)
Tomasz Stanko New York Quartet (d)
Tomasz Stańko Quintet (d)
Polish Film Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Label
Genres artistiques
Site web
Distinctions
Discographie
Tomasz Stańko discography (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Suspended Night (d), Lontano (d), Matka Joanna (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Tomasz Ludwik Stańko, né le à Rzeszów et mort le à Varsovie[1] d'un cancer du poumon[2], est un trompettiste et compositeur polonais de jazz.

Il est généralement associé à l'avant-garde musicale, en particulier le free jazz et l'improvisation libre. Il publie fréquemment ses œuvres sur le label ECM.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tomasz Stańko en 1993.
Tomasz Stańko en 2007

Tomasz Stańko naît dans une famille de musiciens et apprend très tôt le violon et le piano, avant de se consacrer à l'étude de la trompette à l'École de Musique de Cracovie entre 1959 et 1969. Dès 1962 il forme son propre groupe, les Jazz Darlings, notamment avec le pianiste Adam Makowicz. Il remporte un prix de meilleur instrumentiste avec ce groupe l'année suivante.

Il se joint ensuite au quintette de Krzysztof Komeda avec lequel il collaborera jusqu'en 1967, enregistrant notamment pour l'album Astigmatic de 1966, avec Zbigniew Namysłowski.

Au cours des décennies suivantes il travaille avec plusieurs pointures du jazz international comme Jack DeJohnette, Dave Holland, Reggie Workman, Rufus Reid, Lester Bowie, David Murray, Gary Peacock, Jan Garbarek, Stu Martin, Jean-François Jenny-Clark, Eddie Gomez, John Surman, Janusz Muniak et Chico Freeman. En 1984 il participe au big band Orchestra Of Two Continents de Cecil Taylor.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Tomasz Stańko nie żyje », sur onet.pl, 29 juillet 2018
  2. (en) « Polish jazz trumpeter Tomasz Stańko dies aged 76 », sur the Guardian, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]