Tomas Svensson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Svensson.
Tomas Svensson
{{#if:
Image illustrative de l'article Tomas Svensson
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Naissance (47 ans)[1]
Lieu Eskilstuna
Taille 1,94 m (6 4)[2]
Poids 90 kg (198 lb)
Poste Gardien de but
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1990 Drapeau : Suède Guif Eskilstuna
19901992 Drapeau : Espagne Club Atlético Madrid
19921995 Drapeau : Espagne Bidasoa Irún
19952002 Drapeau : Espagne FC Barcelone
20022005 Drapeau : Allemagne HSV Hambourg
20052009 Drapeau : Espagne Portland San Antonio
20092011 Drapeau : Espagne BM Valladolid
20112012 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1988-2007 Drapeau : Suède Suède 327 (0)[3]
Équipes entraînées
Année(s) Équipe Stat
20112012 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen (Gardiens[4])
dep. 2012 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen (Adjoint[4])
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Tomas Svensson, né le 15 février 1968 à Eskilstuna, est un ancien joueur suédois de handball évoluant au poste de gardien de but.

Il possède l'un des palmarès les plus complets de l'histoire du handball. Cadre de l'équipe nationale de Suède, il est notamment quadruple Champion d'Europe, double Champion du monde, mais n'a jamais remporté l'or olympique, s'inclinant en finale par trois fois[1]. En club, il a notamment remporté six Ligues des champions et six championnats d'Espagne avec le Bidasoa Irún et le FC Barcelone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Tomas Svensson était l'un des légendaires «Bengan Boys », surnom donné à la fantastique équipe nationale suédoise sous la houppe de l'entraîneur national Bengt Johansson, surnommé « Bengan ». En compagnie notamment de Magnus Wislander, de Stefan Lövgren et de ses homologues Mats Olsson et Peter Gentzel, il remporte trois championnats d'Europe (1994, 2000 et 2002) et deux championnats du monde (Championnat du monde 1990 et 1999), mais échoue à trois reprises en finale des Jeux olympiques, ce qui constitue le seul titre qui manque à Svensson.

En club, il débute sa carrière en Suède au Guif Eskilstuna avant de rejoindre en 1990 l'Espagne où il réalisera l'essentiel de sa carrière et de son palmarès. Il rejoint tout d'abord un Club Atlético Madrid en fin de cycle, atteignant la finale de la Coupe du Roi en 1991, ce qui constitue le dernier fait d'armes du club qui disparaitra deux ans après le départ de Svensson pour le Bidasoa Irún en 1992. Dans le club basque, il rejoint à l'opposé un club en pleine progression avec lequel il remporte la Coupe ASOBAL en 1993 puis surtout réalise le doublé Ligue des champions et Champion d'Espagne en 1995.

Cette même année, il rejoint la plus grande équipe de tous le temps, le FC Barcelone. En compagnie notamment de son homologue David Barrufet, d'Enric Masip, d'Andrei Xepkin ou de Rafael Guijosa, il réalise en cinq ans cinq nouveaux doublés Ligue des champions et Champion d'Espagne, mais ne peut remporter une septième Ligue des champions consécutive, s'inclinant face au Portland San Antonio en 2001.

En 2002, il tente l'aventure du championnat d'Allemagne et rejoint le HSV Hambourg de Guillaume et Bertrand Gille. Au cours des 3 saisons passées au nord de l'Allemagne, Svensson n'enrichit son palmarès que d'une Supercoupe d'Allemagne, subissant la mainmise du THW Kiel.

Il retrouve ainsi l'Espagne en 2005 et le Portland San Antonio qui était alors le principal concurrent du FC Barcelone. Si le club atteint de nouveau la finale de la Ligue des champions 2006, il s'incline face au nouveau mastodonte espagnol et européen, le BM Ciudad Real. Le club rentre ainsi dans le rang et ne remporte plus de nouveaux titres, ni avec San Antonio, ni avec le BM Valladolid où il évolue entre 2009 et 2011.

Enfin, en 2011, il rejoint les Rhein-Neckar Löwen en tant que joueur et entraîneur des gardiens, puis en tant qu'entraîneur adjoint depuis 2012.

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Profil olympique de Tomas Svensson » (consulté le 4 mars 2014)
  2. (en) « Profil de Tomas Svensson », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 4 mars 2014)
  3. (sv) « Statistiques de l'équipe nationale de Suède » [PDF],‎ (consulté le 4 mars 2014)
  4. a et b (de) « Profil de Tomas Svensson », sur Site officiel des Rhein-Neckar Löwen (consulté le 4 mars 2014)
  5. « EHF Champions League Ultimate Selection announced », sur Site officiel de l'EHF,‎ (consulté le 4 mars 2014)
  6. « Equipe type de la Ligue des champions entre 1993 et 2013 », sur handzone.net,‎ (consulté le 4 mars 2014)