Toman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Iran AH1314 (c.1896) 10 Toman.jpg

Le toman (en persan : تومان, Tomān, Toumān) (dérivé du mot turc et mongol tümen, « 10 000 ») était la monnaie de l'Iran jusqu'en 1932[1]. Il était divisé en 10 000 dinars. Entre 1798 et 1825, le toman était aussi divisé en 8 rials, chacun d'eux valant 1 250 dinars. En 1825, le kran a été introduit, valant 1 000 dinars ou 1/10e de toman.

Le terme toman (ou toumân) est déjà en utilisation à l'époque safavide. Le Toman valait 50 Abbas (ou Abbassi, du nom de Shah Abbas le Grand). Il était plutôt une unité de grandeur qu'une vraie unité de monnaie.

En 1932, le rial a remplacé le toman au taux de 1 toman = 10 rials (donc : 1 rial = 1 kran). Bien que le rial soit la monnaie officielle de l'Iran, beaucoup d'Iraniens emploient le terme toman dans les transactions quotidiennes, à la valeur de 1 toman = 10 rials. On le perçoit particulièrement bien à la lecture de l'Usage du Monde, récit de voyage de Nicolas Bouvier et Thierry Vernet, qui traversent l'Iran entre 1953 et 1954 : à cette date, le rial a remplacé le toman ; pourtant, à l'usage de la langue vernaculaire, le récit n'évoque que le "toman".

Dans les circonstances non officielles, un toman peut aussi représenter aussi bien 1 000 tomans ou 1 000 000 tomans. L'ordre de grandeur considéré dépend du contexte (par exemple un toman représente 1 000 000 de toman quand on parle du prix au mètre carré d'un appartement à Téhéran et 1 000 tomans quand on parle du prix au kilogramme des aliments).

Le 7 décembre 2016 le gouvernement iranien soumet au parlement un projet de loi rétablissant le toman en tant que la monnaie nationale.

Notes et références[modifier | modifier le code]