Tom Duquesnoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duquesnoy.

Tom Duquesnoy
Tom Duquesnoy
Fiche d’identité
Surnom Fire Kid[1],[2]
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance (25 ans)
Lieu de naissance Lens, Pas-de-Calais, France
Style Sambo, muay-thaï, lutte
Équipe Jackson Wink MMA Academy
Taille 1,70 m (5 7)
Catégorie Poids plume (2012-2016)
Poids coq (2016-)
Palmarès en MMA
Combats 19
Victoires 16
Défaites 2
Sans décision 1
Titres obtenus Champion BAMMA des poids plumes (2014-)

Champion BAMMA des poids coqs (2016-)

Tom Duquesnoy, né le à Lens dans le département du Pas-de-Calais en France[3], est un pratiquant français d'arts martiaux mixtes (MMA). Numéro un français depuis 2013 chez les poids plumes[réf. nécessaire][4], il a obtenu les ceintures européennes du Belgium Beatdown et du Killacam[5] et il est l'ancien détenteur de deux ceintures mondiales de la BAMMA[6]. Il fait actuellement partie de la division poids coq de l'UFC.

Carrière en MMA[modifier | modifier le code]

La passion de Tom Duquesnoy pour le MMA lui vient très jeune après avoir visionné les DVD du Pride Fighting Championships et de l'Ultimate Fighting Championship (UFC). Son modèle de l'époque est le Russe Fedor Emelianenko, champion du Pride FC qui est issu du sambo[7].

Tom Duquesnoy s'entraîne dans cette discipline dès l'âge de douze ans. Parallèlement il pratique la boxe anglaise, boxe thaï (avec pour partenaire Magid, alias John) et la lutte avant de se consacrer aux arts martiaux mixtes[8].

En 2012, il confirme son entrée chez les pros avec quatre victoires pour ses quatre premiers combats et est élu « révélation de l'année » aux Awards du MMA français de 2012[9].

Il remporte ses deux premiers combats au Killacam en 35 secondes, ce qui lui vaut le droit de combattre au sein de l'organisation British Association of Mixed Martial Arts (BAMMA), plus grande organisation européenne[10],[11]. Il devient le champion poids plume (featherweight, -65.8kg) du Bamma pour son deuxième combat dans cette organisation.

Il est détenteur de deux ceintures européennes (Belgium Beatdown et Killacam) et d'une ceinture mondiale (BAMMA).

Il fut numéro un mondial des poids plume chez les moins de 21 ans[12], et est aujourd'hui considéré par la presse spécialisée comme l'un des meilleurs espoir mondiaux de cette catégorie de poids[13],[14]

Fin 2015, Duquesnoy annonce poursuivre sa carrière dans la catégorie des poids coq (61.3kg) et exprime son souhait de combattre prochainement pour le titre BAMMA dans cette division, afin d'effectuer une unification des deux ceintures poids plume et poids coq[15]. En février 2016, il remporte son premier combat dans sa nouvelle catégorie face à Damien Rooney, par KO au premier round. En mai 2016, il bat Shay Walsh par KO au premier round afin de remporter la ceinture de champion des poids coqs.

Le 16 janvier 2017, il annonce qu'il vient de signer un contrat de plusieurs combats avec l'Ultimate Fighting Championship. Il combattra dans la catégorie des poids coqs (135 lb). Le 15 avril 2017, il a battu Patrick Williams lors de son premier combat dans la promotion américaine.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Belgium Beatdown
    • Détenteur de la ceinture de Belgium Beatdown ().
  • Killacam Promotions
    • Champion Killacam Promotions ( face à Scott Hunt).
  • Bamma
    • Champion Bamma des poids plumes (depuis le face à Teddy Violet, deux défenses face à Ashleigh Grimshaw et Krzysztof Klaczek).
    • Champion Bamma des poids coqs (depuis le face à Shay Walsh, un défense face à Alan Philpott).

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
19 combats 16 victoires 2 défaites
Par KO 8 0
Par soumission 4 1
Sur décision 4 1
Sans décision 1
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 16-2 (1) Drapeau des États-Unis Terrion Ware Décision unanime UFC Fight Night 127 3 5:00 O2 Arena, Londres, Angleterre
Défaite 15-2 (1) Drapeau des États-Unis Cody Stamann Décision partagée UFC 216 3 5:00 T-Mobile Arena, Las Vegas (Nevada), États Unis
Victoire 15-1 (1) Drapeau des États-Unis Patrick Williams TKO (coups de coude) UFC on Fox: Johnson vs. Reis 2 0:28 Sprint Center, Kansas City (Missouri), États Unis
Victoire 14-1 (1) Drapeau de l'Angleterre Alan Philpott Soumission (étranglement arrière) BAMMA 27 - Duquesnoy vs. Philpott 2 3:35 Ireland 3Arena, Dublin, Irlande Défend le titre des poids coqs du Bamma.

Victoire 13-1 (1) Drapeau de l'Angleterre Shay Walsh KO (coup de coude) BAMMA 25: Champion vs. Champion 1 1:15 Barclaycard Arena, Birmingham, Angleterre Pour le titre de champion des poids coqs du Bamma.

Victoire 12-1 (1) Drapeau de l'Irlande Damien Rooney KO (coup de poing) BAMMA 24: Kone vs. Philips 1 1:22 Ireland 3Arena, Dublin, Irlande Début des poids coqs de la BAMMA.

Victoire 11-1 (1) Drapeau de l'Angleterre Brendan Loughnane Décision partagée BAMMA 22: Duquesnoy vs. Loughnane 3 5:00 Ireland 3Arena, Dublin, Irlande Défend le titre des poids plumes de la BAMMA.

Victoire 10-1 (1) Drapeau de la Pologne Krzysztof Klaczek TKO (coup de pied au corps et coups de poing) Bamma 18: Duquesnoy vs. Klaczek 3 1:37 Wolverhampton Civic Hall, Wolverhampton, Angleterre Défend le titre de champion des poids plume du Bamma.

Sans décision 9-1 (1) Drapeau de l'Angleterre Ashleigh Grimshaw Sans décision (coup dans les parties[16]) Bamma 16: Daley vs. Da Rocha 1 0:11 Victoria Warehouse, Manchester, Angleterre Défend le titre de champion des poids plume du Bamma.

Victoire 9-1 Drapeau de la France Teddy Violet Soumission (triangle) Bamma 15: Thompson vs. Selmani 2 1:29 Copper Box Arena, Londres, Angleterre Pour le titre de champion des poids plume du Bamma.

Victoire 8-1 Drapeau de l'Angleterre James Saville TKO (coups de coude et coups de poing) Bamma 14: Daley vs. da Silva 2 4:04 LG Arena, Birmingham, Angleterre Début au Bamma.

Victoire 7-1 Drapeau de l'Angleterre Scott Hunt TKO (GNP) Killacam Promotions 6: Mercenaries 1 0:35 Margate, Angleterre Pour le titre de champion des poids plume du Killacam Promotions.

Victoire 6-1 Drapeau de la Suisse Azdren Thaqi Soumission (guillotine) BB: Belgium Beatdown 4 2 0:19 Birmingham Palace, Bruxelles, Belgique Remporte le tournoi des -66 Kg du Belgium Beatdown.

Victoire 5-1 Drapeau de l'Ukraine Evgeniy Odnorog Décision unanime BB: Belgium Beatdown 4 2 5:00 Birmingham Palace, Bruxelles, Belgique tournoi des -66 Kg du Belgium Beatdown.
Défaite 4-1 Drapeau de la Finlande Makwan Amirkhani (en) Soumission (Brabo Choke) Cage 21: Turku 2 1 2:30 Logomo, Turku, Finlande
Victoire 4-0 Drapeau de l'Angleterre Andrew Elliott Soumission (guillotine) Killacam Promotions 5: Apocalypse 1 0:35 Margate, Angleterre
Victoire 3-0 Drapeau de la France Mickael Ignaczak TKO (frappes) HFC 5: Hard Fighting Championship 2 2:00 Bruchsal, Allemagne
Victoire 2-0 Drapeau de la France Manuel Collet Décision unanime Shooto Belgium: International MMA Open 2 5:00 Parc des Sports, Charleroi, Belgique
Victoire 1-0 Aboubacar Askabov TKO (frappes) HFC: Contender 1 4:15 Bruchsal, Allemagne

Éléments notables[modifier | modifier le code]

  • Tom Duquesnoy remporte son tout premier combat de boxe anglaise en tout juste 13 secondes devant son public liévinois et ses camarades de classe, ce qui lui vaut le prix de boxeur de la soirée et le titre de champion régional[17].
  • Tom Duquesnoy a posé deux fois pour les artistes contemporains Pierre et Gilles ; dans une première œuvre intitulée The Firekid où il est représenté dos contre la cage en tenue de combat[18]. Et un deuxième tableau qui sort en septembre 2015 pour Numéro magazine appelé Les Yeux du Dragon dans un décor Kitsch en position de coup de pied latéral ambiance Parisienne-Asiatique années 80.
  • En septembre 2014, Tom Duquesnoy fait la couverture du magazine français Karaté Bushido[19].
  • Streameur Twitch: Tomfirekid

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gavin Embley, « BAMMA 18: Tom Duquesnoy explains why best fighters adapt to win after win over Klaczek », sur The Daily Mirror, (consulté le 5 mai 2015).
  2. « Tom DUQUESNOY aka FireKid », sur francefight.fr (consulté le 29 septembre 2014).
  3. « Tom Duquesnoy veut faire carrière dans le Free fight aux USA », La Voix du Nord, (consulté le 5 mai 2015)
  4. « Fight Matrix | Current MMA Rankings » Bantamweight - Page ?OrgFilter=&NatFilter=FR&OrgFilter2=&AgeFromFilter=&AgeToFilter=&TeamFilter=&StateFilter= », sur www.fightmatrix.com (consulté le 16 juillet 2016)
  5. VINCENT LE GALLOIS, « MMA : Tom Duquesnoy a tapé dans l’œil des Anglais », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 29 septembre 2014).
  6. « Tom DuQuesnoy », sur http://www.bamma.com (consulté le 5 mai 2015)
  7. (en) « 2015 Bloody Elbow MMA Scouting Report #1 Featherweight: Tom Duquesnoy », sur www.bloodyelbow.com, SB Nation, (consulté le 5 mai 2015)
  8. « À la rencontre de Tom « FireKid » Duquesnoy qui combattra le 7 octobre à l'Adrenalin FC », sur mma4fight.fr, (consulté le 5 mai 2015)
  9. « MMA4Fight – Interview de Tom Duquesnoy : le ‘Fire Kid’ revient sur son award et évoque ses prochaines échéances »
  10. (en) Sherdog.com, « Killacam Promotions Fights, Fight Cards, Videos, Pictures, Events and more », sur Sherdog
  11. Martin Bean, « BAMMA Home — BAMMA »
  12. « Tom "Fire Kid" Duquesnoy - Numéro 1 mondial des -21ans en poids plumes », sur Ikusa
  13. (en) « Tom Duquesnoy: A Patient Approach - MMAjr.co », sur MMAjr.co
  14. (en) « MMA Sun 2015 Prospect Spotlight – The Featherweights – #1 – Tom Duquesnoy », sur MMA Sun
  15. (en) « Tom Duquesnoy retains Featherweight Crown in controversial BAMMA 22 Main event. », sur Sherdog.
  16. (en) « BAMMA: Tom Duquesnoy suggests Ashleigh Grimshaw took a shortcut out of their 11-second fight. »,
  17. « Les boxeurs liévinois au top lors du gala rassemblant le championnat des Flandres et le critérium régional », sur lavoixdunord.fr
  18. « MMA "Tom Firekid" par Pierre et Gilles », sur Globe-MMA
  19. « La couverture de Karaté Bushido de septembre en exclu ! », sur Karaté Bushido, (consulté le 9 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]