Tom Clancy's Ghost Recon Phantoms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ghost Recon Phantoms
Éditeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Singapour
Concepteur Théo Sanders, Jesse Knapp

Début du projet Septembre 2011
Date de sortie (première bêta) (Béta Ouverte)
  • Sortie internationale 10 avril 2014
(version finale)
Date de fin 1 décembre 2016
Franchise Tom Clancy's Ghost Recon
Version 1.0
Genre Tir à la troisième personne
Mode de jeu Multijoueur, coopération
Plate-forme Microsoft Windows
Wii U
Média Téléchargement Steam
Langue Français, anglais, allemand
Contrôle Clavier, souris

Évaluation BBFC : 18 ?
ESRB : M ?
PEGI : 16 ?

Tom Clancy's Ghost Recon Phantoms (plus souvent abrégé GRP et appelé autrefois GRO pour Ghost Recon Online[1]) est un jeu de tir à la troisième personne sorti le 10 avril 2014 après un peu plus de 2 ans et demi de bêta. C'est un spin-off de la série des Ghost Recon. Il est exclusivement multijoueur et également un free to play. Pour la première fois dans la série des Ghost Recon, le jeu présente les antagonistes des Ghosts, les Phantoms[2].

Le 25 août 2016, Ubisoft décide de fermer définitivement le jeu et les serveurs à partir du 1er décembre 2016[3].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Ghost Recon Phantoms est, comme le dernier opus "Future Soldier" et autres "Advanced Warfighter" sur consoles, un jeu de tir à la troisième personne mais, contrairement à tous les autres Ghost Recon, il est dépourvu de scénario fixe et linéaire (campagne) et uniquement multijoueur. Il s’agit également d'un free-to-play, contrairement aux épisodes précédents.

Les Phantoms[modifier | modifier le code]

Comme l'indique le nom du jeu, GRP introduit un nouvel ennemi qui s'avère être les "Anti-Ghosts", Les Phantoms. Arrivés avec la mise à jour 0.12.0, leur histoire est assez floue. À l'origine, les Phantoms sont des soldats Ghosts repentis ayant décidés de se battre contre ces forces spéciales. Ils ont décimé beaucoup d'anciens ghosts sans qu'aucune autorité n'ait mis la main sur eux. Ils ont pour la première fois été localisés à Taïwan dans le quartier de Xinyi[2], c'est à cet endroit qu'ont été envoyés pour la première fois les Ghosts afin de parer à la menace Phantom.

Leur QG a été localisé à Peshawar, entraînant une mobilisation massive des Ghosts et du héros de la série Splinter Cell, Sam Fisher[4]. Leur apparition a aussi entraîné la sortie d'un pack Phantom lors de la mise à jour 0.12.0 et un pack Splinter Cell avec la mise à jour 0.13.0.

Mode multijoueur/coopération[modifier | modifier le code]

Le mode multijoueur de Ghost Recon Phantoms est plutôt basé sur la coopération, la stratégie et l'esprit d'équipe plutôt qu'au frag intensif tel que Call of Duty ou Battlefield[5]. C'est ainsi que lorsqu'on est en groupe des petits liens bleus se forment avec l'escouade et des liens verts avec l'unité. Ces liens représentent le partage qui est effectué avec les alliés proches des technologies passives. Il récompense aussi le travail d'équipe en donnant des points supplémentaires lorsqu'on aide ses coéquipiers.

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Ghost Recon Phantoms inclut trois modes de jeu différents : les modes Conquête, Carnage et Défense.

Le mode conquête est disponible sur les cartes Metro, The Nukes, Tomsk, Peshawar et Robytech. Ce mode consiste à capturer tous les points. Chaque équipe possède au départ deux points qui sont verrouillés. L'un d'eux se déverrouille si une des deux équipes capture le point C qui lui, est neutre. Si une équipe n'arrive pas à prendre tous les points de l'adversaire, l'équipe possédant le plus de points à la fin du temps imparti remporte la manche. Ils disposent de 8 min pour capturer les points, du temps se rajoute à chaque capture. Ce mode de jeu possède deux manches. Une partie peut durer au maximum 35 minutes(+1 minute de mort subite) Les adversaires changent de côté à chaque manche.

Le mode carnage est disponible sur les cartes The Rig et Rooftop. Ce mode consiste à prendre deux points afin d'en débloquer un troisième. Alors qu'une équipe a pour but de défendre ses points, l'autre tente de les capturer. Si l'équipe attaquante ne prend pas tous les points dans la fin du temps imparti elle est désignée perdante de la manche du moment que l'équipe défensive conserve un point. Ils disposent de 5 min pour capturer les points, du temps se rajoute à chaque capture. Ce mode de jeu possède deux manches. Les rôles sont inversés à chaque manche.

Le mode défense a été ajoutée en même temps que la carte Baklava Sub-Pen et le Pack Triton a la mise à jour 0.10. Il est disponible sur les cartes The Gallery, Subpen et Attica. Ce mode dispose d'un seul point qu'une équipe doit capturer pour s'assurer une victoire. Contrairement aux autres modes le point reste capturable a tout moment du chrono, il implique donc de jouer sur le travail en équipe pour capturer et conserver le point plus facilement. Si une des deux équipes conserve le point à la fin du temps imparti elle gagne la manche. Ils disposent de 4 min pour capturer le points, du temps se rajoute à chaque capture. Ce mode de jeu possède trois manches, il ne dure que 2 manches si une équipe remporte les deux manches d'affilée. Les adversaires changent de côté à chaque manche.

Packs[modifier | modifier le code]

En fonction de la période de l'année, des idées des développeurs ou des différentes mises à jour, des évènements spéciaux ont lieu. Ils peuvent s'exprimer sous la venue d'armes déjà existantes mais avec un camouflage différent et des statistiques améliorées (ex. : +5 % de contrôle et de précision et -5 % de dégâts). Ils peuvent aussi s'exprimer en tant que camouflage pour armure, des grenades spéciales, des plaques d'armures spéciales ou des "loots" donnant des objets de l'event en cours. Ils durent en moyenne 2 semaines avant qu'ils disparaissent de la boutique.

Critiques[modifier | modifier le code]

Les critiques dans la presse spécialisée sont plutôt positives. Metacritic lui attribue le score de 70/100[6], Jeuxvideo.com la note de 16/20[7] et Gameblog note le jeu avec 4 étoiles sur 5[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]