Tomás Saraceno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tomás Saraceno
Tomás Saraceno a Firenze, 21 febbraio 2020, 04.jpg
Naissance
Nationalité
Activité
Représenté par
Tanya Bonakdar Gallery (en), Esther Schipper Gallery (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
1822-Kunstpreis (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Tomás Saraceno, né le à San Miguel de Tucumán (Argentine), est un artiste contemporain argentin résidant en Allemagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Architecte de formation, il est notamment connu pour ses spectaculaires réseaux, tissés par des araignées, l'objet de sa recherche artistique et scientifique.

Avec des installations spectaculaires comme Poetic Cosmos Of The Breath[1] en 2007, il est avec Olafur Eliasson un représentant majeur de l'art environnemental contemporain. A l'occasion de la COP21 en 2015, il a présenté sa vision de l'Aerocène - un mouvement global pour la conscience environmentale, innovative and créative, distribuée en commun[2].

Quelques expositions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. rafael, « Tomás Saraceno - Poetic Cosmos of the Breath - 2007 », sur lankaart.org, (consulté le ).
  2. « COP21 : le premier vol de montgolfière zéro carbone », sur Makery (consulté le ).
  3. Maryse EMEL, « Tomás Saraceno : un artiste rêve scientifiquement l'aérocène », sur nonfiction.fr, (consulté le )